Parlemento.com

L'agence de presse des minorités

Braderies à Molenbeek : les marchands ambulants dénoncent « les magouilles de Rachid Azdad »

with 18 comments

Risque de tensions entre commerçants à la "grande braderie" de Molenbeek

Risque de tensions entre commerçants à la "grande braderie" de Molenbeek

7 marchands ambulants ont été reçus ce lundi (27/04/09) à 16h00 par le bourgmestre de Molenbeek, Philippe Moureaux (PS). Ces marchands contestent notamment la décision de l’Association des commerçants de la Chaussée de Gand (Molenbeek Shopping Center) d’exclure des 4 braderies annuelles les commerçants ambulants.

La commune de Molenbeek accueille annuellement 8 braderies (4 quartier Chaussée de Gand, 1 quartier Mexico, 1 quartier Ribaucourt, 1 quartier Karreveld et 1 quartier Mettewie) qui génère un important chiffre d’affaires pour les commerçants locaux et les marchands ambulants. L’organisation de ces braderies est de la compétence des comités de quartier ou d’une association des commerçants. Ainsi, pour pouvoir étaler sa marchandise, le commerçant est tenu de louer son emplacement soit par un système d’abonnement annuel (pour les commerçants locaux) auprès de l’Association des commerçants, soit de payer directement une location auprès des « placeurs professionnels » rattachés à une association momentanée de marchands ambulants.

« Cela fait plus de 20 ans que tout se passait très bien concernant l’organisation de ces braderies mais depuis que j’ai refusé d’entrer dans le système de magouilles mis en place par Monsieur Rachid Azdad, le responsable de l’Atrium à Molenbeek, ce dernier a demandé à l’Association des commerçants de la Chaussée de Gand d’exclure tout simplement l’ensemble des commerçants ambulants des braderies afin de m’écarter définitivement« , explique Claude Bertier, responsable de l’association momentanée Les Marchands Sud Bruxelles.

« Avant moi, c’était feu Raymond Eggerickx qui s’occupait de la gestion des marchands ambulants et des placeurs lors des braderies. Après son décès en mai 2008, j’ai pris en main les choses et on m’a fait comprendre qu’il y avait quelques petits arrangements dans la gestion des emplacements. Ainsi, après la première braderie, j’ai été trouvé Rachid Azdad pour lui remettre la recette des emplacements d’environ 2.500 euros mais il m’a demandé de lui donner un papier pour 1.250 euros et que le reste je devais lui donner comme ça, pour les oeuvres sociales. J’ai dit oui la première fois car je ne savais pas exactement ce qu’il se passait mais ensuite j’ai refusé de jouer dans la combine car il s’agit de fraudes et j’ai été verser la totalité des recettes à la trésorerie de la commune. Alors qu’il n’a aucune compétence en la matière, ce monsieur Rachid a l’habitude de percevoir en noir les locations des emplacements lors des braderies, la plupart des marchands peuvent en témoigner, et c’est un gars redoutable qui ne laisse aucune trace derrière lui« , accuse Claude Bertier qui fait confiance sur la bonne volonté du bourgmestre pour trouver une solution au nouveau problème des marchands ambulants.

Claude Bertier est le responsable des marchands ambulants à Sud Bruxelles

Claude Bertier est le responsable des marchands ambulants à Sud Bruxelles

La seule braderie de la Chaussée de Gand, environ 1 km du canal aux Etangs noirs, compte environ 250 emplacements et le prix d’une location varie de 60 euros/8 m² à 225 euros, soit un chiffre d’affaires par braderie de 15.000 à 56.250 euros pour la location des emplacements. Une occupation de la voie publique qui ne bénéficie curieusement pas aux pouvoirs publics mais à une « Association des commerçants » présidé par Eddy Meert, ex-candidat socialiste sur la liste du bourgmestre lors des élections communales de 2006, qui… n’a plus de commerce à Molenbeek. L’argent récolté par cette association servirait, d’après les gestionnaires, à « embellir la Chaussée de Gand, organiser des dîners populaires, assurer la publicité avec les affiches, les annonces à la radio, les banderoles et à louer des gnawas [danseurs traditionnels marocains] pour animer les braderies« . La commune de Molenbeek se charge du service d’ordre et accorde même un subside (cabinet de l’échevin Jamal Ikazban) pour les festivités locales de ce genre.

« Le problème est que monsieur Rachid Azdad ne rend jamais des comptes et organise son racket en toute tranquilité car il n’est jamais inquiété par les dirigeants de la commune. Il a totalement pourri la situation. Il faut savoir que légalement l’Atrium, ou son responsable, n’a pas le droit d’organiser des braderies mais pratiquement c’est toujours lui qui organise tout. En tout cas, moi j’ai décidé de me retirer car tant que Rachid Azdad sera impliqué dans les braderies, je refuse d’y participer« , ajoute Claude Bertier, vendeur de produits cosmétiques domicilié dans la commune flamande de Dilbeek, qui annonce par ailleurs publiquement qu’il votera pour les écologistes flamands de Groen! « parce que sur l’affaire BHV, ce parti n’a pas émis un vote antifrancophone au Parlement fédéral« .

Albert Oltmans est vice-président du syndicats des marchands ambulants de Belgique

Albert Oltmans est vice-président du syndicats des marchands ambulants de Belgique

Albert Oltmans, placeur réputé et vice-président du syndicat des marchands ambulants de Belgique, parle également de « magouille pur et simple » à propos de la gestion des emplacements de braderie. « Ce monsieur Rachid organise un vrai racket des commerçants en réservant des places de commerçants locaux pour les revendre illégalement à d’autres marchands. Depuis une loi Tobback de 1987, ce sont des placeurs professionnels qui sont normalement chargés de gérer les emplacements et la police se contente d’assurer l’ordre public. Mais, probablement à cause de la proximité des élections, les dirigeants ont décidé d’exclure les commerçants ambulants pour favoriser les magasins locaux parce qu’on y retrouve plus souvent des électeurs directs. J’espère que Philippe Moureaux, qui est un homme honnête et à l’écoute de la population, va trouver une solution et mettre fin à ces pratiques maffieuses. Nous lui avons expliqué la situation, il a promis d’entreprendre les contacts nécessaires mais le marché a lieu samedi prochain, il faudra donc une décision urgente car nous devons avertir les personnes concernées« , explique le syndicaliste.

Faisant partie de la délégation des commerçants ambulants, Murad « vendeur de chaussures » et Mohammed « vendeur de biscuits et chocolats » partagent également les mêmes observations : « Je suis de la deuxième génération et je travaille depuis près de 20 ans à la place occupée par mon père comme marchand ambulant. Subitement, la semaine passée, j’ai été informé par monsieur Rachid qu’on ne pouvait plus venir étaler car monsieur gère son petit business, il réserve 3 ou 4 places pour un commerçant pour les revendre ensuite en black au plus offrant. C’est totalement injuste et on ne va certainement pas se laisser faire. Cette année, je compte venir débarquer ma marchandise dès 4 heures du matin et ensuite je ne bouge plus, on se battra physiquement si nécessaire« , ajoute Hafid, vendeur ambulant de tissus.

Interpellé devant le bureau de l’Atrium, dont la vitre est déjà fracturée à deux niveaux, Abderrachid « Rachid » Azdad réfute les accusations et rappelle que « ce n’est pas moi qui gère les emplacements mais l’Association des commerçants, je vous invite donc à poser vos questions à l’association« . Deux autres commerçants de la Chaussée de Gand se présentent à ce moment à la porte de l’Atrium et déclarent : « Si Rachid [Monsieur Rachid en arabe], j’ai appris que tu avais loué nos places à d’autres commerçants, je te précise que je compte participer cette année à la braderie. Je ne t’ai pas encore payer ma cotisation annuelle parce que j’étais absent du magasin mais je veux bien te payer le loyer mais préviens juste les autres qu’ils ne doivent pas venir devant mon magasin ».

Gêné, Rachid Azdad s’en va remettre la lettre de l’Association des commerçants et les invite à payer la somme au trésorier Jean-Claude Cockx. « Oui mais c’était toujours toi qui passait pendant la braderie prendre les sommes, tu passes et je te paye comme d’habitude, je ne connais pas les autres« , ajoutera le commerçant refusant de décliner son identité.

La porte d'entrée de l'Atrium à Molenbeek compte déjà 2 fractures

La porte d'entrée vitrée de l'Atrium à Molenbeek compte déjà 2 fractures

Concernant les accusations de détournement et de perception en noir, Rachid Azdad estime que « les commerçants ambulants sont manipulés par le MR. Les commerçants qui louent des emplacements reçoivent toujours une facture et l’argent est correctement comptabilisé par l’Association des commerçants. Je rappelle que ce Claude Bertier a volé l’argent de l’association d’octobre à janvier dernier, c’est un malade auquel il convient de prescrire des médicaments car il est manipulé par le camp libéral. L’Atrium ne gère pas les braderies, elle travaille pour le développement économique local du quartier, ces gens ne connaissent pas vraiment les missions de l’Atrium. L’Association des commerçants a décidé de privilégier les commerces locaux afin que ceux-ci puissent liquider leurs stocks de marchandise, je ne gère rien dans cette affaire« , conclut Rachid Azdad.

Samedi 2 et Dimanche 3 mai 2009, la commune de Molenbeek accueille deux grandes journées de braderie le long de la chaussée de Gand. A 4 jours de l’événement, les emplacements ne sont toujours pas attribués, la gestion du financement n’est pas transparente et le quartier risque de vivre d’importants troubles entre commerçants aux premières heures de la matinée du samedi.

About these ads

Written by Mehmet Koksal

27/04/2009 at 6:53

Publié dans Elections

Tagged with , ,

18 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Le système clientéliste et maffieux de Moureaux est mis à jour. Rachid Azdad est un pion essentiel dans la mainmise de Moureaux. Voilà une affaire qui va faire grand bruit !

    Pipo Van Hamme

    27/04/2009 at 8:24

  2. C’est pas la première fois que des journalistes de la trempe de Mehmet Koksal dévoilent la gestion mafieuse du bien public à Molenbeek et ailleurs mais pour ce qui est du bruit que génèrent ces magouilles, il ne se fait pas trop entendre, à mon goût… malheureusement pour les citoyens, propriétaires de ces biens publics inconsciemment confiés entre des mains d’individus mal intentionnés mais des mains, bien évidemment, tout ce qu’il y a de plus « démocratiques » PS – CDH – MR – Ecolo ! Ces mêmes représentants publics « démocratiques » qui dés-orientent à leur avantage les médias publics et « démocratiques », donc !

    Ce sont ces citoyens malmenés, abusés… qui seront amenés, le 07 juin prochain, à rendre justice et dépolluer nos administrations de ce tas de « représentants publics et démocratiques » corrompus, aussi dignes que ceux qui sévissent dans les dictatures arabes !

    Rachid Z

    27/04/2009 at 10:12

  3. Les magouilles ça creuse ?
    Vous voulez manger un couscous gratuit en famille (+ 18 ans) dirigez vous vers la Maison de l’égalité, Mr Chahid offre le couscous au choix (légumes ou raisin secs) et ce jusqu’au 7 juin 2009 14.00h gratuitement, càd le contribuable paie seulement le gaz et l’électricité et le loyer.

    LeJusticierMasqué

    28/04/2009 at 6:56

  4. Les élections ça creuse ?

    Dire de tels choses en mettant en cause l’honneur d’une personne d’une façon aussi crapuleuse, ça dépasse tout entendement. Et votre journalisme d’investigation de pseudo allochtone qui le dénoncera ?

    Rumeurs allochtones

    28/04/2009 at 9:59

  5. Ca pourrait être quoi, un « pseudo-allochtone »?

    malte

    28/04/2009 at 10:49

  6. il est plus que malleureux qu a l’ approche de chaque election des politiciens et politiciennes vereuses s’ acharnnent sur tou ceux qui ne sont pas d accord et quand ils (elles) ont devant elles ( eux) des monumemts de la politique locale de la taille de Monsieur Morreau elles (ils) s’ attaquent a des collaboratteurs devoues quit a fabriquer des temoins bidons .
    ces magouille anti ps a molenbeek ont demarrer il dej quelques mois visant le bourgmestre et utilisant les meme personne situees de nouveaux aujourdhui.
    asia

    asia

    28/04/2009 at 10:52

  7. Pour ce qui est du bourgmestre PS de cette commune aux attitudes de gestion sénilo-maffieuses, il est temps qu’il tire sa révérence, qu’il aille se reposer auprès de sa tendre, ça devient pitoyable !

    Ce bourgmestre de Molenbeek nous fait penser, aux « honnorables » occupants de la maison tunisienne, et plus précisément à feu Bourguiba, prédécesseur de Ben Ali. Ces honnorables représentants incarnent la « démocratie » dans toute sa splendeur, un peu comme chez Moureaux, le « socialiste 1080″.

    Rachid Z

    28/04/2009 at 11:20

  8. Je voudrais souligner le journalisme d’investigation de cet article.S’attaquer à un homme en ne prenant compte que des rumeurs et des dire ,n’est que stupidité et facilité .La personne ayant écrit et se prétendant journaliste n’a pas à attaquer une personne sans preuve concrète .De plus ,Mehmet Koksal se base sur les dire de commerçant haineux de ne pas participer à la braderie annuelle.
    Remarquer encore une fois ,la situtation stupide créé avec ses 2 commerçants dont l’honneteté me semble bien loin d’être plausible .
    Il est étrange de publier un article clairement opposé à l’autorité communal à une date si proche des élections ,ne prenez pas les gens pour des imbéciles.
    Si on ose appeler ce torchon ,un article d’investigation ,le journalisme entre dans des heures bien sombres .

    sofiane

    28/04/2009 at 5:10

  9. « Il est étrange de publier un article clairement opposé à l’autorité communal à une date si proche des élections » :

    Et inconsciemment, cet exemple de docile citoyen reprochant aux observateurs d’observer et de nous partager leurs observations, refuse jusqu’à faire l’effort de se désendoctriner, se dépolluer des abrutissantes et complaisantes observations officielles, celles que nous servent nos médias (souvent désinformant) d’Etat, nos médias particratiques !

    Rachid Z

    29/04/2009 at 1:11

  10. Rachid Azdad, « le responsable de l’Atrium à Molenbeek« , estime donc que “les commerçants ambulants sont manipulés par le MR« .

    Monsieur Azdad, employé d’une asbl structurellement dépendante d’un pouvoir public, et donc astreint à un devoir de neutralité pendant ses heures de travail, a été interrogé par Monsieur Koksal, journaliste professionnel de son état, sur son lieu de travail et pendant ses heures de travail.

    D’après ses statuts Atrium « a pour objet de prendre toute initiative en vue de la revitalisation des quartiers déterminés par le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale. . Il s’agit donc d’une de ces asbl « para » (pararégionales, paracommunales, parastatales) liées à un des innombrables niveaux de pouvoir belges. Pas d’une asbl « parapartisane » comme l’Institut Emile Vandervelde, les Faucons Rouges ou la Maison du Peuple.

    Dès lors, comment Monsieur Azdad peut-il se permettre de s’en prendre publiquement (via un journaliste professionnel qui a dûment décliné sa qualité avant de l’interroger) à un parti politique, le MR en l’occurrence ? Ce d’autant plus que ce parti gère tout de même la commune de Molenbeek en coalition avec le PS, dont Monsieur Azdad est un militant notoire.

    Mais Monsieur Azdad peut dormir sur ses deux oreilles, le conseil d’administration de l’asbl Atrium est composé de 3 fonctionnaires représentant des administrations régionales, de 2 représentants des cabinets des membres du gouvernement régional, en l’occurrence du PS (Frédéric Raynaud, représentant du Ministre-Président, Charles Picqué) et du CDH (Vincent Henderick, représentant du Ministre de l’Economie et de l’Emploi, Benoît Cerexhe), et d’un représentant de l’asbl pararégionale Agence de Développement Territorial – ADT (ex- »Secrétariat régional au développement urbain (SRDU) »), Luc Maufroy. Aucun représentant du MR donc.

    ex-Molenbeekois

    29/04/2009 at 9:34

  11. C’est étrange qu’un si honnête citoyen et un si honnête journaliste que Mr Koksal ne sort que ces articles assassins si près des élections? L’innocence de cette action me semble peu plausible.
    Tu veux dénoncer les annonces objectives de nos partis ? Mais ne sont elles pas 10000 fois plus fiables que ces bribes de vérités? Cet article ne se base sur aucune preuve tangible ,on ne peut pas porter atteinte a l’intégrité de quelqu’un sans relater quelques faits concrèts .
    Je préfère des annonces officielles et fiables ,à des rumeurs issues de rumeurs .
    Je ne te permet pas de me traiter de « docile citoyen » ,ceci est une discussion amicale et non une rixe ,cesse de te croire supérieure et respecte tes interlocuteurs comme eux ,te respecte.
    Meri beaucoup .

    Sofiane

    29/04/2009 at 5:44

  12. Moi, je respecte celui qui relate des faits, qui rapporte des propos tels que prononcés par les interviewés, je n’en demande pas plus. C’est à moi de me faire une opinion, une idée… de la qualité de gestion d’une administration.

    Moi, j’assisterais bien à un débat public entre les pouvoirs publics, les gestionnaires des braderies molenbeekoises (Atrium) et les différents marchands, ce serait très intéressant, le public en redemanderait, j’en suis persuadé, mais pas Télé Bruxelles ni la RTBF, par exemple, au service de nos « damocratiques » politiques, ce sont de tels médias qui pervertissent les opinions et forment des citoyens dociles.

    Croyez-moi, ce que Mehmet écrit n’est autre que ce qu’il a vu et entendu, sinon il évoluerait, comme ces confrères de la presse officielle, dans des rédactions produisant des publi-reportages au service du politique. Depuis que la Région Bruxelles-Capitale existe, il y a 20 ans, nos « démocratiques » médias nous matraquent de « socialisme » à la sauce Picqué, Moureaux, Tielemans, Onkelinx, nous dégoutent de « socialisme » magouille… Faut que ça cesse Sofiane, ça ne peut plus durer. Les jeunes et moins jeunes que je fréquente, par exemple, ne se reconnaissent pas dans leurs « socialiste » méthode de gestion.

    Pour gérer le bien public, comme pour la diffusion de l’info, il est nécessaire d’être guider par l’observance d’une éthique et je suis convaincu que Mehmet Koksal n’en manque pas, surtout pas dans l’exercice de sa profession. Mais il est vrai que ça plume ne plait pas à tout le monde, c’est d’ailleurs pour ça qu’elle nous plait.

    Rachid Z

    30/04/2009 at 1:35

  13. La grande braderie annulée

    Pour les commerçants ambulants, l’événement molenbeekois est « truffé de magouilles »

    MOLENBEEK-SAINT-JEAN « La grande braderie n’aura pas lieu », lâche, dépité, Claude Bertier, le responsable des marchands ambulants à Sud Bruxelles.

    « Cette ligne de conduite est lamentable », ajoute-t-il, faisant référence à l’affaire qui ébranle le petit monde du commerce molenbeekois depuis lundi. La grande braderie de la chaussée de Gand, normalement prévue ce week-end des 2 et 3 mai, est en effet au centre de toutes les tensions.

    En cause, l’Association des commerçants de la chaussée de Gand qui vient de décider, comme l’annonce le journaliste Mehmet Koksal sur son site http://parlemento.wordpress.com, d’exclure des braderies annuelles les commerçants ambulants. Et ce, « sur demande de Rachid Azdad, le responsable de l’Atrium à Molenbeek », précise encore Claude Bertier, qui « refuse d’entrer dans ses magouilles. »

    En clair, le responsable des marchands ambulants à Sud Bruxelles accuse Rachid Azdad « de percevoir en noir les locations des emplacements lors des braderies ».

    Une accusation grave que s’empresse de réfuter l’intéressé. « C’est faux à 1.000 % », dit-il seulement, renvoyant la patate chaude à l’Association des commerçants en charge de l’événement.
    Entre-temps, réuni hier après-midi, le collège molenbeekois a statué : en cas d’absence d’accord entre les deux parties, la braderie est annulée. « Nous autoriserons la braderie qu’en cas d’accord entre ambulants et commerçants », commente l’échevine des Classes moyennes, Françoise Schepmans (MR).

    « Tout ce que je peux dire, c’est que l’Atrium n’a pas à intervenir dans l’organisation des braderies et entre les associations des commerçants. Ce n’est pas son rôle. L’Atrium de Molenbeek a le sentiment de pouvoir travailler en roue libre. Je pense que M. Azdad perd de vue sa fonction. » Quant aux affiches annonçant la braderie, elles n’ont pas encore été enlevées.

    Ludivine Nolf
    (La Dernière Heure 30 avril 2009)

    ex-Molenbeekois

    30/04/2009 at 10:03

  14. Atrium suit le dossier de très près

    MOLENBEEK Le patron des Atrium bruxellois, Pierre-Yves Bolus, suit l’affaire du manager de Molenbeek Centre de près, tout en accordant sa pleine confiance à Rachid Azdar (lire ci-dessus).

    « J’ai pris la chose très au sérieux. Rachid Azdar dit que ce sont des accusations mensongères. J’espère qu’il a raison et le crois sur parole. Mais je suis obligé de vérifier ses dires. La commune prend elle aussi le dossier très au sérieux. »

    « Face à de telles accusations, je dois mener une enquête. Je souhaite avoir d’autres témoignages. Si l’on me démontre que ces accusations sont fondées, il est évident que le manager d’Atrium Molenbeek Centre sera mis à pied. De toutes les façons, sa fonction de manager fait en sorte qu’il n’a pas à s’occuper des places dans les braderies. S’il s’avère que c’est bien lui qui perçoit les cotisations des ambulants, c’est déjà un souci. »

    M. L.
    (La Dernière Heure 30 avril 2009)

    ex-Molenbeekois

    02/05/2009 at 5:25

  15. Bonjour Mehmet,

    Quelques mois plus tard et après des élections, peut-on conclure que l’affaire est bel et bien enterrée ? Aucune évolution sur ce dossier ?

    Fred

    02/12/2009 at 8:56

  16. Et non Fred, Mehmet s’en fout maintenant de la suite des évènements. Indépendemment des conséquences sur les personnes concernées et sur l’image d’un quartier, Mehmet, fidèle à sa mission de destruction crapuleuse et mensongère n’en a cure ! Nous ne sommes plus en période d’élection d’où ce parasite tire son développement.

    Zgerden

    21/12/2009 at 4:51

  17. Incroyable affaire à suivre de près !

  18. il a recu de largent par la main, mintenant il est viré mais il travaill au cpas grace a sa cart du parti;c’est ca le cliantelisme;bravo mouraux et bravo le parti sosialiste de merde

    Molemwi Kileaks

    27/11/2011 at 6:18


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 35 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :