Parlemento.com

L'agence de presse des minorités

L’ambassadeur du Maroc à Bruxelles pour l’interdiction du voile islamique ?

with 17 comments

Samir Addahre est ambassadeur du Maroc à Bruxelles

Samir Addahre est ambassadeur du Maroc à Bruxelles

L’hebdomadaire francophone belge Le Vif/L’Express poursuit sa croisade médiatique en faveur de l’interdiction du port du foulard islamique en Belgique francophone. A l’affiche cette semaine, une « interview-vérité » avec Samir Addahre, ambassadeur du Royaume du Maroc à Bruxelles, signée Marie-Cécile Royen.

Dans l’interview, l’ambasseur du Maroc insiste sur le caractère « pas nécessairement islamique » du voile, appelle à « relativiser la notion de voile islamique » et rappelle à ses compatriotes marocains « qu’ils doivent respecter les lois et règlements du pays dans lequel ils vivent » car « le plus important pour les jeunes filles concernées, c’est d’aller à l’école, avec ou sans voile« . Cependant, »il ne juge pas, à titre personnel, qu’interdire le voile dans les écoles soit une bonne idée« . Une petite phrase qui contredit l’impression générale de l’interview qui laissait suggérer que même l’ambassadeur du Maroc serait favorable à l’interdiction du port du foulard islamique, ce qui ne semble pas être le cas.

Dans cet entretien, l’ambassadeur Samir Addahre dénonce aussi « l’influence néfaste, à côté de celle des salafistes et des chiites qui tentent de détourner les Belgo-Marocains de l’islam modéré de leurs parents et grands-parents » car « depuis les attentats de Casablanca et de Madrid, en 2003 et 2004, nous savons que les poseurs de bombes peuvent être influencés par des agitateurs venus de Bruxelles, des Pays-Bas ou d’Allemagne. C’est pourquoi j’appelle tous les services concernés à travailler main dans la main. Nous au Maroc ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour favoriser cette coopération. Et l’un des moyens, et j’insiste là-dessus, est de permettre, dans le cadre d’une action concertée, que le Maroc encadre la communauté marocaine de Belgique, en conformité avec les valeurs de tolérance et d’ouverture que nos deux pays partagent et qui sont la marque de l’islam marocain, sunnite, de rite malékite. Cet islam n’a rien à voir avec le chiisme ou le wahhabisme. Le Maroc a gelé ses relations diplomatiques avec l’Iran, en raison, justement, de son prosélytisme sur le territoire national et dans la diaspora marocaine« .

Interpellé également sur la « séduction » des Frères musulmans en Belgique, l’ambassadeur du Maroc explique que « la tâche sera rude car ce mouvement s’est insinué dans la politique belge« .

(PARLEMENTO – INDEPENDENT NEWS AGENCY)

About these ads

Written by Mehmet Koksal

30/09/2009 at 3:27

Publié dans Langues

17 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. C’est d’un ridicule : comparer les valeurs défendues en Belgique avec celles imposées au Maroc, c’est comparer le jour et la nuit, un régime dictatorial et un système fondé sur des principes démocratiques !

    La Belgique, comme tant d’autres démocraties, a toujours entretenu d’excellentes relations avec les régimes dictatoriaux, tyranniques que ce soit au Maroc, en Tunisie, au Zaïre ou en Egypte. Il s’agit de business, et certainement de rspect de valeurs communes !

    Rachid Z

    30/09/2009 at 8:34

  2. Je pense que le Vif joue un rôle assez paradoxal avec cette interview. Que vient faire l’ambassadeur dans cette histoire ? Aurait-on publier son avis s’il avait été favorable au voile ?
    De plus, il semblerait que notre ami l’Ambassadeur ait tenu des propos qui dépassent la réalité.
    A lire ce passage dans le journal Le Soir (esprit critique, quand tu nous tiens !):

    Brèves (2)!
    CULTES
    Former les imams avec l’aide du Maroc ?

    Le nouvel ambassadeur du Maroc en Belgique, Samir Addahre, a livré ses convictions au Vif, vendredi… Non sans avancer quelques propos hasardeux. A entendre M. Addahre, « le ministre de la Justice belge doit se rendre, début novembre, au Maroc pour discuter d’un institut de formation pour imams qui serait géré en commun, dans le respect des deux parties, avec – pourquoi pas ? – des professeurs formés en Europe »… « Première nouvelle, nous confie-t-on au cabinet de Stefaan De Clerck. Le ministre doit effectivement se rendre au Maroc, mais la date n’est pas fixée. Quant à ce projet d’institut de formation des imams, nous ne sommes pas au courant ! »… Le démenti rassure ceux qui craignent l’essor d’un « islam des ambassades » maintenant les communautés immigrées sous l’emprise des pays d’origine. (R. G.)
    source : http://archives.lesoir.be/le-budget-flamand-boucle-elections-les-ma%EFeurs_t-20090926-00Q3E6.html?query=addahre&firstHit=0&by=10&sort=datedesc&when=-1&queryor=addahre&pos=0&all=1&nav=1

    pize and leave...

    30/09/2009 at 9:18

  3. Je ne suis pas un fan du Maroc mais c’est rare que des Ambassadeurs soit si directe. Certains passage tel que le fait que sous hassan 2 certaines régions ont été délaissées est très franc. L’ambassadeur est comme moi un peu gêné sur la problème du voile. Le voile fait partie de l’islam mais l’islam ne se réduit pas au voile. Il a bien compris que derrière le religieux se cachait un malaise identitaire. Le Maroc ne cache pas depuis un certains nombres d’années sa volonté de maintenir l’islam malékite comme ciment de la société. Les chi’ites qu’il visent (et là il aurait du être plus précis) ne sont pas les chi’ites apolitiques suivant des ayatollah tel que sistani mais bien l’islam chi’ite politique proné par le GV iranien et le hezbollah libanais. Je partage son opinion de tarek ramadan et des frères en général mais parmi les frères musulmans certains ont choisi une voie positive (sont-ils encore en phase avec le mouvement c’est un autre problème). Autre question et là c’est personnel, si dans l’absolu je suis pour l’autorisation totale et générale du voile,je crains que certains n’en profite pour l’imposer à l’ensemble des filles de « culture musulmans » (voyeez ce qui s’est passé à Anvers et qui sepasse aussi dans certains quartiers de Bruxelles). Ce qui est clair c’est qu’il règne un malaise dans une partie de l’immigration marocaine (et maghrébine en général).
    Je crois qu’une réflexion doit être entammée au sein de ce groupe et surtout arrêter cette politique de victimisation et de déculpabilisation et à ce niveau là certains sites communautaires du style yenoo.be joue un vilain rôle. Regadré la période du ramadan, il n’y a pas eu comme certains l’on dit de problèmes avec les « musulmans » mais avec certains marocains oui

    salman

    01/10/2009 at 7:38

  4. C’est d’un ridicul… comme si le voile concernait que les filles d’origine marocaine! Dans ce cas-ci on ramène l’ambassadeur de Turquie, Malaisie, Indonesie, Egypte et j’en passe. Par contre pour les converties belgo-belges ça va être un peu plus délicat…

    De plus je ne pense pas que le Maroc soit un modèle de democratie pour la Belgique. C’est triste de vouloir trouver main forte auprès des pays où règne la dictature.

    Nadège

    01/10/2009 at 9:58

  5. Pourquoi la Belgique a-t-elle besoin de se lancer, actuellement dans de tels débats sur le voile ? Pourquoi l’ambassadeur du Maroc juge t-il nécessaire d’intervenir dans le débat ?

    LPG Melanine

    01/10/2009 at 10:26

  6. Je tiens à préciser que l’ambassadeur de turquie intervient lui aussi régulièrment dans certains débats belges, mehmet est là pour en témoigner.
    En fait le Maroc est lui aussi dans la tourmente, il est probablement un des pays musulmans (selon certains experts) où les luttes entre certains visions antagonistes de l’islam vont avoir lieu.

    salman

    01/10/2009 at 10:35

  7. « …il est probablement un des pays musulmans (selon certains experts) où les luttes entre certains visions antagonistes de l’islam vont avoir lieu. » :

    Il ne s’agit pas de conceptions islamiques mais de démocratie. Le Maroc est un État, de par sa structuration constitutionnelle, despotique. L’ensemble du pouvoir est concentré entre les mains de M6 et toute opposition, quelles soient chiite, salafiste, laïque, …, à cet absolutisme est férocement combattue. On ne peut débattre des pouvoirs du monarque, qui est considéré comme une personne sacrée, la représentation divine sur terre !

    Et pour ce qui est de l’islam de rite malékite, est-ce la marque d’un produit de consommation qui lave plus blanc que blanc ?

    Rachid Z

    01/10/2009 at 11:06

  8. Mais de quoi se mêle t il ?
    N’est ce pas de l’ingérence dans l’affaire politique de la Belgique ?
    Lorsque l’ambassadeur rappelle à ses compatriotes marocains “qu’ils doivent respecter les lois et règlements du pays dans lequel ils vivent” a qui s’adresse t il ?
    Connaît-il lui-même les lois de ce pays et la constitution de notre pays ?
    Pense t il que qlq qui est né ici, a grandi ici, a suivi sa scolarité ici, et mourra certainement ici accepte comme ses parents d’être un sujet du roi et non un homme/femme libre, et que pense t il des enfants de ceux qui refuse d’être sujet ?
    Il veut « permettre, dans le cadre d’une action concertée, que le Maroc encadre la communauté marocaine de Belgique, » cella veut il dire que notre gouvernement acceptera que ses citoyens soit envoyer non plus a Guantanamo, mais dans les prisons marocaine ou la torture est une pratique courante.
    Ce que l’ambassadeur fait surtout passer comme message c’est que c’est l’Islam Marocain qui est à suivre, tout les autres sont dangereux et a ce titre doivent être combattu !
    Quelle belle tolérance made in Maroc.
    Maintenant, il serait intéressant Monsieur Koksal de savoir ce que pensent les sujets marocains qui siège au parlement bruxellois des paroles de ce monsieur.

    nordine

    01/10/2009 at 4:44

  9. Nordine,

    Les états ou les groupes (hamas hezbolah, groupes sahraouis et autres) que tu soutiens sont-ils toujours tous démocratiques ?

    salman

    01/10/2009 at 5:19

  10. La démocratie n’est pas un état de fait, c’est un but à atteindre encore faut-il se donner véritablement les moyens d’y parvenir et tout le monde n’est pas Nelson Mandela.

    Ici même, dans nos principautés communales, à Saint-Josse, le bourgmestre, après je ne sais combien de décennies de règne est mort sur scène !

    En Afrique et ailleurs, l’Europe préfèrera toujours qu’une nation soit menée par une junte militaire ou une dictature que par un régime démocratique, c’est plus docile !

    Rachid Z

    01/10/2009 at 6:18

  11. Mobilisation contre les propos de l’ambassadeur.

    Après la dénonciation, il faut absolument passer à l’action :

    http://www.islamic-events.be/2009/10/ambassadeur-maroc-voile/

    nordine

    01/10/2009 at 11:26

  12. Comment cet entretien a-t-il abouti au « Vif »? Quelles connivences se cachent derrière cette sortie médiatique savamment orchestrée? Quel rôle a joué le directeur du « Vif », Amid Faljaoui, dans la publication de cet entretien? Quelle stratégie dénote l’appel de l’ambassadeur à faire davantage travailler les services de sécurité des deux royaumes la main dans la main? Quelles velléités de prise en main de la diaspora, derrière les prétendus risques de « contagion » frériste ou chiite? Autant de questions qui m’incitent à penser que « Le Vif » (la Pravda de Modrikamen) joue plus que jamais son rôle d’assistant médiatique au service de l’establishment politico-sécuritaire néoconservateur.

    The Mole

    03/10/2009 at 11:54

  13. Et paf !

  14. c’est d’un pathétique. Le voile est LE GROS problème du siècle, tout les frustrés se focalisent dessus comme si il n’y avait pas de problème plus important que cela (enfin je ne vois pas en quoi c’est un problème, on veut interdire le voile et ensuite on nous demande d’être tolérant et ouvert??? quel hypocrisie, de plus on prône la liberté, égalité etc. et on veut nous dire comment on doit s’habiller??? VIVE LA LIBERTE) , il y’a chaque jours des milliers de personnes qui meurent de fin ou qui dorment dans la rue, ou qui se font tuer sous leur propre toit, mais le seul sujet qui crée débat est le voile. ah oui n’oublions pas que si le voile est interdit en Belgique cela va créer plus d’emploi et donc moins de chômage. c’est la solution à tous les problèmes pardi

    FRANCHEMENT SOYEZ MOINS FRUSTRE ET OCCUPEZ VOUS UN PEU DES VRAIS PROBLÈMES QUI SONT VRAIMENT IMPORTANT.

    neila

    03/10/2009 at 9:29

  15. slt ! j’ai 13 ans je m’interesse au porte du voie . c’est je dit un truc que vous etes p

    rania

    21/10/2009 at 2:47

  16. VIVE LE VOILE ISLAMIQUE !

    Symbole de soumission féminine à une cause archaïque pour les uns, ornement vestimentaire pour les -rares- oiseaux d’envergure dont je fais partie, le voile islamique (que personnellement j’associe au voile marial d’un point de vue esthétique) empêche ses détracteurs de dormir pour la simple raison que, par-delà les prétextes politiques et culturels invoqués, le voile signe l’honnêteté de la femme bien éduquée qui le porte.

    La vertu d’une femme de nos jours est considérée comme une régression, une sorte d’attachement pathologique à des valeurs périmées, tant notre « progrès moral » a été bêtement associé à la liberté de faire tout et n’importe quoi.

    Nos femmes dévoyées par les chantres de la débauche devraient être jalouses de la dignité de leurs soeurs musulmanes.

    Et de leur force de caractère.

    Le voile (librement choisi, cela va sans dire) est le dernier rempart de la culture musulmane contre les agressions morales du monde. Les femmes voilées non seulement sont dignes, mais aussi courageuses. J’admire, autant sur le plan esthétique que moral, les femmes qui décemment se couvrent afin de ne point offenser le Ciel en excitant les mâles de la Terre -faibles par nature- avec leurs appas.

    Ce voile de pudeur sur leur corps, leur visage, est une seconde peau, chaste, qui honore leur âme.

    Le voile non seulement garantit leur vertu mais encore les pare comme des princesses. Artifice sobre des femmes bien élevée, le voile islamique agit comme l’écorce saine du pin : il repousse la mollesse, le vice, la puanteur et attire les hommes de bien. Les premiers trouvent le voile rude, âpre, austère, voire grotesque. Pour les seconds, il est la plus noble des bures…

    L’homme sans goût préfère la fanfreluche à la parure monacale et c’est pourquoi il raille le voile islamique, tandis que l’ami des Arts affectionne l’expression noble des mœurs féminines.

    Le voile islamique est un signe de grande classe féminine.

    Raphaël Zacharie de IZARRA
    raphael.de-izarra@wanadoo.fr

    Raphaël Zacharie de IZARRA

    04/11/2009 at 7:14


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 35 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :