Parlemento.com

L'agence de presse des minorités

Kermesse politique de la Fédération islamique de Belgique

with one comment

Affiche officielle de l'événement organisé par la BIF

Affiche officielle de l'événement organisé par la BIF

Samedi 14 et Dimanche 15/03/2009 de 10h00 à 20h00, la BIF (Belçika Islam Federasyonu, Fédération islamique de Belgique), en collaboration avec la mosquée de l’Hégire (Hicret Camii en turc), a organisé une kermesse dans le parking du 101 Chaussée de Haecht à Schaerbeek sous le slogan « marché de la bienfaisance ». La Fédération islamique de Belgique est une filiale belge de l’organisation allemande Islamische Gemeinschaft Milli Görüs, une organisation d’inspiration islamiste fondée par l’ex-Premier ministre turc Necmettin Erbakan (SP) et qui contrôle le réseau des mosquées indépendantes de l’Etat turc en Europe.

L’activité bruxelloise regroupait une centaine de stands de nourriture et de produits manufacturés proposés à la vente ainsi que des brochures d’information sur les sections de jeunes du mouvement Milli Görüs ainsi que des publications islamistes en langue turque pour un public enfant et pour les adultes. Samedi 14/03/2009, pendant que les femmes travaillaient au sol dans une salle séparée pour préparer rapidement des mets typiques, les hommes ont officiellement procédé à l’ouverture de la kermesse en commençant par la récitation de versets coraniques.

Le Président de la Fédération islamique de Belgique, Mehmet Zeki Bayraktar, a brièvement saluer les invités officiels : Fuat Tanlay (Ambassadeur de Turquie en Belgique), Emir Kir (Secrétaire d’Etat bruxellois, PS), Sait Köse (échevin schaerbeekois, MR), Hanife Keskin (Président de la Fondation religieuse islamique turque de Belgique ou Diyanet belge), Semsettin Ugurlu (Président de l’Exécutif des Musulmans de Belgique), Halil Koca (membre de l’EMB), Halis Kökten (conseiller communal, CDH), Halil Koç (Président de l’IHH) et Sadik Köksal (conseiller communal, MR).

La kermesse sert à créer une nouvelle source de financement pour la BIF

La kermesse sert à créer une nouvelle source de financement pour la BIF

Dans son discours public, Emir Kir (PS) a tenu à « féliciter les jeunes membres du BIF pour avoir organisé le service d’ordre durant la manifestation pour Gaza à Bruxelles » et a lancé un appel au soutien pour les initiatives politiques visant à faire reconnaître officiellement les fêtes religieuses islamiques sur base de l’égalité des cultes. Le Président de l’EMB, Semsettin Ugurlu, a déclaré que « personne ne devait douter de la détermination des organisations à vouloir oeuvre pour le bien-être des communautés » et qu’il était « hors de question que ces organisations acceptent des choses qui seraient contraire à la volonté des communautés ». « Un nouvel Etat parvient à mettre en place en 30 ans la plupart de ses institutions mais pour les musulmans, malgré plus de 40 ans de présence en Europe, ces institutions représentatives ne sont toujours pas en place », a regretté le Président de l’EMB.

Sait Köse (MR) a tenu à préciser que « s’il y a aujourd’hui des élus turcs en Belgique, c’est en grande partie grâce au travail de la Fédération islamique de Belgique, anciennement connue sous la dénomination de Milli Görüs. Pourquoi ? Parce qu’il y a 25 ans, les membres de Milli Görüs ont milité pour inciter nos compatriotes à devenir belges et donc à obtenir le droit de vote. C’est finalement grâce aux voix de ces citoyens que nous avons été élus et je voudrais féliciter à ce titre la Fédération islamique de Belgique ». Les autres personnes se sont contentés de brièvement saluer les participants et les organisateurs.

L’objectif de l’activité (kermesse) est multiple pour la Fédération islamique de Belgique. Tout d’abord, l’événement permet de présenter au grand public turcophone de Bruxelles les différentes activités organisées par le réseau, ensuite, il permet de recruter de nouveaux sympathisants ou de nouveaux abonnés aux publications du réseau. Enfin, la kermesse génère surtout une source de financement, essentiellement basée sur la force de travail bénévole des femmes turques, généré par la vente des produits. Ce financement servira soit à financer un nouveau lieu de culte en cours de rénovation à Schaerbeek, soit à financer des fonds d’aide pour les victimes de Gaza.

(mk)

Advertisements

Written by Mehmet Koksal

15/03/2009 à 11:30

Publié dans Autres

Tagged with

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. […] l’Etat turc en Europe. La branche schaerbeekoise du courant Milli Görüs avait organisé “une kermesse politique” les 14 et 15 mars dernier où plusieurs hommes politiques d’origine turque avaient […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :