Parlemento.com

L'agence de presse des minorités

Philippe Goisse (PSH): « Les islamistes sont des fous manipulés mais c’est moins grave que ces sales curés »

with 7 comments

Philippe Goisse est tête de liste à Bruxelles pour le Parti Socialiste Humaniste

Philippe Goisse est tête de liste à Bruxelles pour le Parti Socialiste Humaniste

« Ma grande théorie est que le communisme n’a jamais vraiment existé, voyez-vous ? Il y a eu, tout au plus, un capitalisme d’Etat qui faisait semblant de s’inspirer des théories de Marx ou de Jaurès mais le communisme ou le socialisme n’ont jamais vraiment existé dans nos sociétés. Prenez par exemple Emile Vandervelde, l’ex-ministre socialiste de l’Intendance, qui n’a pas hésité à envoyer des ouvriers, flamands comme francophones, à la boucherie de la guerre. Je vous signale aussi que si Léon Degrelle n’a jamais pu revenir en Belgique après la guerre, c’est à cause des combines du socialiste Paul-Henri Spaak car l’autre savait sans doute certaines choses que ce dernier voulait cacher. Ce qu’il faut aujourd’hui, c’est revenir aux grandes valeurs défendues par des personnalités comme Jean Jaurès, Julien Lahaut ou même Jean-Maurice Dehousse, abolir l’Europe du Traité de Lisbonne et refonder une Europe des travailleurs où tous les salaires varieront de 2.500 euros minimum à 25.000 euros maximum, une Europe avec une seule langue officielle différente de ce celle des Etats-Unis comme le français ou l’espagnol« , explique Philippe Goisse, candidat tête de liste et Président National du PSH (Parti Socialiste Humaniste) – un nouveau parti bruxellois qu’il a co-cofondé en été 2008 avec l’ancien militaire Alain Desmarest – dans le cadre des élections régionales du 7 juin 2009.

Parrainné par un parlementaire MR (parti libéral de droite) pour éviter l’obligation de récolter 500 signatures d’électeurs, le PSH présente une liste incomplète de 4 candidats effectifs et 4 suppléants différents, le Secrétaire Général du parti n’a pas pu figurer sur la liste suite un problème familial.

Agé de 52 ans et « virtuellement veuf » (il n’a jamais été officiellement marié), Philippe Goisse est né dans la commune bruxelloise de Watermael-Boitsfort et a travaillé toute sa vie comme consultant en relations publiques. Ce « professeur » en savoir-vivre, en protocole et en art de la table déclare avoir longuement travaillé « pour le gratin de l’aristocratie belge et pour la bonne bourgeoise francophone et les Flamands francophones, cette bande de nouveaux riches qui se comporte comme des vieilles familles de nobles dégénérés« , une clientèle qu’il l’a « vraiment dégoûté de la vie » car « je me suis rendu compte que le monde était géré par seulement 783 milliardaires qui exploitent les Etats et les populations« . 

Estimant que « les socialistes d’aujourd’hui sont des néolibéraux à la solde des entreprises comme Total qui finance l’exploitation de la Birmanie, de la famille Bush qui a armé Adolf Hitler et de Mittal-Arcelor qui organise une fausse délocalisation« , Philippe Goisse plaide pour des mesures fortes comme « l’éradication de tous les marchés boursiers en Belgique » et « la nationalisation à 51% de toutes les grandes entreprises des principaux secteurs de l’économie (automobile, aviation, pharmaceutique, chimique, bancaire) » ainsi que pour la « création d’une banque populaire bruxelloise à l’image de notre bonne vieille CGER« .

Virulent à l’égard du PS, le dirigeant du PSH n’est pas plus tendre avec les autres formations représentées au Parlement. Le CDH ? « Un ramassis de gens de droite et de gauche à l’intérieur, ce grand parti de droite devenu un faux parti de gauche ne devrait même pas exister« . Le MR ? « Ils ne sont pas plus terribles que les socialistes mais j’avoue qu’il existe chez eux une frange de gens bizarres, issues de familles pauvres comme Reynders (fils d’épicier) ou Laruelle (fille de fermier), qui cultivent la haine des travailleurs« . Ecolo ? « Un parti qui a une fesse au MR et une fesse au PS mais légèrement plus acceptable que les autres« .

Contrairement aux autres formations, le PSH préfère « allier les intellectuels et les manuels » mais « les étrangers sont aussi les bienvenus pour autant qu’ils apprennent à parler correctement le français, car on ne peut pas rester 20 ans sans apprendre à parler la langue du pays, qu’ils suivent un cours d’histoire et de géographie sur la Belgique et qu’ils apprennent un métier car il ne faut pas rester sans cesse inactif. Par contre, je déteste les criminels qu’ils soient Blancs ou Noirs et je pense qu’en cas de récidive grave, on devrait incorporer tous les délinquants de plus de 16 ans à l’armée pour désengorger les IPPJ [Institutions publiques de protection de la jeunesse] ».

En matière institutionnelle, le Président National du PSH concède, avec regret, que « la royauté belge est pour l’instant un mal nécessaire à cause du conflit entre flamand et francophone » mais « comme le prince Philippe est un con« , il propose de passer à un régime présidentiel où le Président de la République belge « sera tiré au sort, tous les 6 mois comme la Présidence de l’Union européenne, parmi les sénateurs des deux groupes linguistiques qui siègent à la Haute assemblée » pour autant qu’on enlève tout pouvoir à ce (ou cette) Président(e) qui devra donc se contenter d’une représentation symbolique.   

Sur le plan religieux, le candidat PSH estime qu’il faut « fermer tous les lieux de culte exclusivement réservés aux adeptes d’une seule religion et rassembler tous les chrétiens, les musulmans et les juifs dans un même lieu et dans l’amour du prochain étant donné que tout le monde prétend prier pour le même Dieu« . Athée « convaincu mais respectueux« , Philippe Goisse avoue « chanter tout bas l’Internationale lorsque je suis parfois obligé d’assister à des mariages ou des enterrements religieux car cela m’agasse d’entendre leurs ânneries« . Estimant que « les islamistes sont des fous manipulés mais c’est moins grave que ces sales curés« , il qualifie l’Eglise catholique de « la pire des ordures qui entretient encore aujourd’hui ce système du célibat des prêtres les transformant parfois en dangereux pédophiles« .   

Enfin, en matière internationale, Philippe Goisse estime que « les Congolais devraient avoir des représentants au Parlement belge et inversément certains députés belges devraient exercer leurs mandats au Parlement congolais. Mais, on pourra lancer ces échanges seulement lorsque le Congo sera débarassé de sa maffia actuellement au pouvoir afin que ce pays puisse devenir souverainement un territoire d’outre-mer de la Belgique comme il en existe en France« .

Publicités

Written by Mehmet Koksal

28/05/2009 à 1:11

Publié dans Elections

Tagged with , , , ,

7 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Een creatief programma

    le Président de la République belge sera tiré au sort, tous les 6 mois comme la Présidence de l’Union européenne, parmi les sénateurs des deux groupes linguistiques qui siègent à la Haute assemblée

    kapingamarangi

    28/05/2009 at 9:22

  2. De toute évidence, l’opium est la religion de Philippe Goisse

    Sam

    28/05/2009 at 12:42

  3. De quel asile s’ est échappé ce vieux con raté bouffi de rancœur ?

    kalach niko

    28/05/2009 at 4:43

  4. Son look génial fait penser au « Candidat » de Malo Louarn.

    Marc

    28/05/2009 at 6:32

  5. Il a mal vieilli Philippe Geluck…

    Voodoo Child

    29/05/2009 at 2:06

  6. morte de rire avec vos commentaires , lollllllll

    clem's mb'aa

    18/10/2009 at 6:04

  7. je ne sais que penser! je pense que les etres ne sont pas mur, ou qu’ils ne veulent pas comprendre! les systemes ont detruits l’humains depuis des siecles et mondialement!!! ou deja dans notre propre pays belge, nous sommes victimes de corruption legalisee ! quand est-ce que les gens vont comprendre qu’en laissant faire , nous allons droits dans le mur! cela a asser durer! il est temps que l’humanite et que notre planete passe prioritaire! que de mettre en avant quelques hommes en leurs donnent les drois aux pouvoir et ainsi de dirriger le monde et la desolation est qu’il preffere mettre l’argents aux dessus des etres humains, pour le bien de quelque uns et aux detruiments des petit victime des systemes, des riches qui pourtant ont le devoir d’aider les pauvres et non l’inverse! l’eglise, les royaumes et la politique sont les plus grand voleurs mondial et la premiere mafia a etee inventee par le vaticant vivant des taxes de la prostitution, des salles de jeux secrete, car le carnaval durait 6 mois l’ans pour masquer la noblesse et faire leurs galipettes avec les religieuses de souches bourgeoise et assouvirt leurs ardeurs! il y avais des espion partout paier pour vieiller aux grains et faire en sorte de toucher les subbsides des riches et nobble aux detriment des petits!

    claude muls

    05/03/2010 at 2:07


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :