Parlemento.com

L'agence de presse des minorités

Le collège de Saint-Josse invite la population à l'Eglise pour la fête nationale

with one comment

La commune de Saint-Josse invite traditionnellement les habitants à l'Eglise

La commune de Saint-Josse invite traditionnellement ses habitants à l'Eglise

Dans un communiqué de presse daté du jeudi 16/07/09, le collège des bourgmestre et échevin de la commune de Saint-Josse-Ten-Noode (Bruxelles) invite la population à célébrer la fête nationale belge du 21 juillet en commençant par un Te Deum à l’Eglise de Saint-Josse à 12h00 et en terminant par un feu d’artifices à 23h30 en passant par un dépôt de fleurs au monument aux morts (13h00) ainsi qu’une réception à l’Hôtel communal (13h30).

Le Te Deum est un hymne chrétien utilisé pour louer les actions de grâce liturgique et pour acclamer un être surnaturel appelé « Dieu », « Seigneur » ou « Père ». Parmi les extraits de ce chant chrétien figure ce passage qui pourra être entendu par les habitants invités : « Christ, le Fils du Dieu vivant, le Seigneur de la gloire, tu n’as pas craint de prendre chair dans le corps d’une vierge pour libérer l’humanité captive.  Par ta victoire sur la mort, tu as ouvert à tout croyant les portes du Royaume ; tu règnes à la droite du Père ; tu viendras pour le jugement.  »

Dans son communiqué de presse, la commune de Saint-Josse précise par ailleurs que « les représentants des différents lieux de culte présents sur le territoire tennoodois ont été invités à la réception de l’hôtel communal. Au-delà de l’hommage rendu à la création de l’Etat belge, le Bourgmestre Jean Demannez a souhaité cette rencontre en vue d’ouvrir la commémoration et les festivités du 21 juillet aux diverses communautés et confessions présentes à Saint-Josse, en ce compris les laïques« .

« Il s’agit du programme traditionnel qui se fait chaque année dans toutes les communes probablement depuis 1830 : Te Deum, dépôt de fleurs aux monuments, réception et feu d’articifice« , précise Chantal Collet, responsable de la communication à la commune de Saint-Josse en ajoutant que « cette année, le bourgmestre [Jean Demannez, PS] a envoyé une lettre à tous les dirigeants des lieux de culte sur le territoire de la commune pour les inviter non pas au Te Deum mais à la réception à la commune. On ne sait pas encore s’ils vont venir mais l’idée est de faire évoluer ce programme traditionnel en se demandant si on garde ou pas le Te Deum ou si on fait évoluer la cérémonie religieuse vers quelque chose de plus multiconfessionnelle et plus ouverte.« 

Written by Mehmet Koksal

17/07/2009 à 10:17

Publié dans Religions

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. “cette année, le bourgmestre [Jean Demannez, PS] a envoyé une lettre à tous les dirigeants des lieux de culte sur le territoire de la commune pour les inviter non pas au Te Deum mais à la réception à la commune… » :

    Mais quels sont ces cultes reconnus par le bourgmestre PS de cette multiconfessionnelle commune ? Celles des évangélistes subsahariens et de Russie, des musulmans tablighis et de rites chérifo-malékites, des christo-humanistes càd ces communautés cultuelles qui bénéficient de la générosité du bourgmestre PS de la commune la plus pauvre et la plus jeune de Belgique mais où, info également nécessaire de porter à la connaissance du public, aucun mandataire ne juge convenable d’y scolariser, dans ses établissements scolaires publics et neutres, sa précieuse progéniture !

    Rachid Z

    17/07/2009 at 8:09


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :