Parlemento.com

L'agence de presse des minorités

Des « vacances en péril » pour les enfants saharouis en Belgique

with 3 comments

Abderrahman Salek est représentant de la République arabe saharoui démocratique en Belgique

Abderrahman Salek est représentant en Belgique pour la République arabe saharouie démocratique

Ce vendredi (31/07/09), le Comité belge de soutien au peuple saharoui a organisé, en collaboration avec le service civil international et les Femmes prévoyantes socialistes du Brabant, une conférence de presse à Bruxelles sur l’accueil des enfants saharouis par des familles en Belgique. Abderrahman Sadek, représentant de la République arabe saharaouie démocratique (RASD) en Belgique, a rappelé que le programme « vacances en péril » est organisé depuis une vingtaine d’années grâce à une prise en charge totale des associations européennes de solidarité avec le peuple saharaoui et qu’il s’agit d' »un programme destiné aux enfants saharaouis qui sont issus des populations exilées ou réfugiés » d’un peuple « qui milite pour l’application de la légalité internationale et revendique son droit à l’autodétermination pour qu’elle puisse redevenir libre et indépendante« .

D’après ce représentant du Front Polisario, « le Sahara occidental vit en grande partie sous occupation marocaine et souffre encore du martyr de ce colonialisme aussi abject qu’anachronique. Depuis l’invasion militaire du Maroc, nos familles sont séparées, nos richesses naturelles sont pillées, la torture et l’oppression sont le lot quotidien des Saharouis qui refusent l’occupation de leur pays. La moitié de notre peuple vit dans l’exil tandis que l’autre partie souffre sous la répression du régime marocain. Au nom des enfants saharaouis, nous demandons le soutien et la solidarité de la société civile belge, des partis politiques belges et du gouvernement pour qu’une solution juste soit trouvée, pour que le droit triomphe sur la force et que la guerre cède enfin la place à la paix« .  Le diplomate saharaoui a particulièrement tenu à remercier les Femmes prévoyantes socialistes pour « leur soutien remarquable » dans le cadre de ce programme.

Une représentante du Comité belge de soutien au peuple saharaoui a rappelé que le Comité belge a été le premier comité en Europe qui a, dès 1982, accueillit des enfants saharaouis dans les colonies de vacances « pour leur donner l’occasion de quitter l’enfer du désert algérien à côté de Tindouf » afin de donner un peu de souffle aux enfants. Bien que pionnière, la Belgique n’est aujourd’hui plus le seul pays qui accueille ces enfants du désert puisqu’environ 8.000 enfants séjournent également dans les familles en Espagne. Actuellement, un petit groupe de 9 enfants saharaouis passent des vacances en Belgique, « la grippe mexicaine a fait peur à certaines familles saharaouies« , précise-t-elle. Le Comité belge avait arrêté de financer ce programme en 2000 à cause du coût des billets d’avion mais « à la demande du Polisario« , le programme a été réactivé en 2009 pour accueillir ces 9 enfants qui passeront 3 semaines de vacances en Belgique.

Hasan El Bouharrouti est journaliste professionnel en Belgique

Hassan El Bouharrouti est journaliste professionnel en Belgique

Intervenant depuis la salle, le journaliste professionnel belgo-marocain Hassan El Bouharrouti (collaborateur pour la télévision marocaine 2M et administrateur au magazine Le Maroxellois) a tenu à dénoncer « cette mascarade » car « on utilise des enfants pour faire passer des messages politiques. Les enfants sont innocents. C’est vraiment un viol collectif pour les enfants. (…) Je suis marocain et je dis que le Sahara est marocain et je le crois sincèrement, point à la ligne. » Avant de quitter la conférence de presse, le journaliste a également sévèrement critiqué Nordine Saïdi (dirigeant de la liste Egalité et frère de la députée socialiste bruxelloise Fatiha Saïdi) pour son militantisme en faveur des Saharouis.

Une membre fondatrice du Comité belge de soutien au peuple saharaoui a déclaré que « le conflit du Sahara occidental est politique mais pas seulement parce que le territoire du Sahara occidental est occupé » car « un pays étranger au Sahara occupe militairement le territoire. Le Maroc fait un effort militaire considérable« . Elle a également lancé un appel pour « faire pression sur nos gouvernements pour que nos gouvernements respectent la légalité internationale. (…) Aucun Etat au monde ne reconnaît la légitimité de l’occupation marocaine« .

Interpellé par un autre journaliste marocain sur son discours politique, le diplomate saharaoui Abderrahman Salek a précisé que son discours ne s’adressait pas aux enfants mais aux journalistes dans le cadre d’une conférence de presse et que ses paroles étaient destinées à « la société civile belge« . « C’est une question de décolonisation. Le Sahara occidental est la dernière colonie en Afrique. Le Sahara occidental est sur les listes des Nations Unies depuis 1965. Aujourd’hui, il y a des centaines de résolutions du Conseil de Sécurité et de l’Assemblée générale [des Nations Unies] qui demandent l’autodétermination de peuple saharaoui« , a conclut l’intéressé.

Written by Mehmet Koksal

01/08/2009 à 12:48

Publié dans Langues

3 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Le seul réel intérêt dans cette histoire, c’est de pouvoir donner un peu de bonheur à des enfants
    qui vivent en enfer . Laissons les avis politiques
    de côté pour une fois ! rendons plutôt le sourire
    à des enfants qui ne doivent pas rires tout les jours.

    Jean-Pierre Demol

    03/08/2009 at 11:22

  2. Il y a ceux qui defendent le plus fort, et ceux qui defendent les plus faibles. La defense des plus faibles est une cause juste dans cette histoire. Donc, bravo à Nordin Saidi pour son militantisme en faveur des Sahraouis.

    Tulipe

    04/08/2009 at 2:08

  3. Pour éviter des polémiques, il suffit a Mr. Saidi de
    continuer son action avec les autres participants,
    (action plus que louable et humanitaire) en laissant
    de côté les noms de partis qui les occupent.
    Les enfants d’abord ! la politique après !
    À propos du journaliste El Bouharrouti, si il est à la solde de son gouvernement, ne vous étonnez pas de
    ses détractions . Je vous encourages donc à continuer,
    cela manque trops de vrais humanistes.

    Jean-Pierre Demol

    04/08/2009 at 7:15


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :