Parlemento.com

L'agence de presse des minorités

Doulkeridis, secrétaire d’Etat bruxellois pour la défense des intérêts nationaux grecs ?

with 12 comments

Dora Bakoyannis, ministre grecque des Affaires étrangères, s'adresse aux membres du PADEE

Dora Bakoyannis, ministre grecque des Affaires étrangères, s'adressant aux membres du PADEE

Ce samedi (01/08/09), le secrétaire d’Etat bruxellois au Logement Chritos Doulkeridis (Ecolo, parti francophone écologiste) a participé à une rencontre politique au Parlement grec dans le cadre de la 7e assemblée générale de la World Inter-Parliamentary Union of Hellenism (PADEE en grec) dont l’élu bruxellois d’origine grecque pontique (minorité héllenophone originaire d’Anatolie) est membre.

Cette association comprend 224 parlementaires d’origine grecque (ainsi que d’anciens parlementaires) issus de 26 pays non-grecophones dont l’objectif avoué est de « renforcer les relations entre la Grèce, Chypre et les pays dont proviennent les membres, promouvoir les sujets d’intérêts nationaux, la diffusion et la promotion de la langue grecque ainsi que des principes de la culture grecque« .

« La plupart de nos membres occupent des postes-clés comme le gouverneur de Floride Charlie Crist, l’ancien Premier ministre roumain Calin Popescu-Tariceanu et certains membres de gouvernements dans différents pays« , a indiqué Demetrios Giannaros, Président du PADEE et vice-président du Parlement régional du Connecticut (Etats-Unis), dans un entretien accordé à une agence de presse grecque. Intervenant également sur le litige linguistique gréco-macédonien, le Président du PADEE a insisté pour dire que « FYROM [acronyme en anglais de l’Ancienne République yougoslave de Macédoine] ne doit pas utiliser le terme de Macédoine comme nouveau nom car cela pourrait causer des problèmes à long terme [avec la République héllenique]« .

Plusieurs membres du gouvernement grec ont également pris la parole à la tribune du Parlement pour s’adresser aux membres de la World Inter-Parliamentary Union of Hellenism. Parmi les intervenants, la ministre grecque des Affaires étrangères Dora Bakoyannis (Néa Dimokratía, parti conservateur grec) a notamment déclaré que « c »est avec beaucoup d’émotions et de grandes attentes que nous recevons toujours des nouvelles de nos dignes membres de la communauté grecque à l’étranger qui sont élus dans les parlements de différents pays.  C’est grâce à vos distinctions, vos activités, votre travail, votre amour pour la Grèce et votre volonté de continuer à contribuer à la réalisation de ses objectifs que vous honorez notre pays, vous êtes une grande force de l’hellénisme. Tous les Grecs dans le monde entier – et, bien sûr, vous les membres de la communauté grecque – constitue une autre Grèce à l’étranger« .

Christos Doulkeridis (Ecolo) est secrétaire d'Etat bruxellois au Logement

Christos Doulkeridis (Ecolo) est secrétaire d'Etat bruxellois au Logement

La diplomatie grecque a enregistré un certain nombre de succès sur la scène internationale mais « malheureusement, FYROM est une exception. Jusqu’à présent, la politique du gouvernement de Skopje a privé le pays et son peuple de leur avenir euroatlantique. Notre politique structurée nous a aidé à rendre nos positions plus largement comprises par nos interlocuteurs. Il est bien entendu évident que votre rôle, le rôle de la communauté grecque à l’étranger, a été important pour assurer une issue positive de nos efforts et je tiens une fois de plus à vous remercier pour cela« . En guise de conclusion, la ministre a rappelé que « les objectifs et les intérêts de notre pays requièrent que nous capitalisions sur toutes les forces que nous avons à notre disposition. Ils exigent que nous allions tous dans le même sens en soutenant conjointement nos objectifs nationaux. Ils demandent à ce que tous les Grecs, quel que soit leur pays de résidence, coordonnent leurs efforts et unissent leurs forces. Nous savons tous cela très bien : le renforcement et la promotion de notre coopération représentent la meilleure garantie pour un avenir plus sûr et plus créatif pour l’hellénisme dans le monde entier. Telle est notre vision, telle est notre engagement commun« .

Le secrétaire d’Etat bruxellois, Christos Doulkeridis (Ecolo), qui est par ailleurs membre de cette association internationale grecque PADEE, a indiqué sur le site de micro-blogging Twitter avoir pris la parole au Parlement grec dans le cadre de cette réunion pour parler de « parité« . Interpellé à ce propos, ni le mandataire écologiste, ni son nouvel attaché de presse Mateusz Kukulka (ex-journaliste à la DH) n’ont été en mesure de fournir une copie du discours prononcé.

Publicités

Written by Mehmet Koksal

03/08/2009 à 11:40

Publié dans Elections, Langues

12 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. C’est quoi cette nouveauté de vouloir dénigrer les
    Grecs en Europe ? Ils y sont chez eux quand même !
    Même si Mr. Doulkeridis n’est pas dans le bon parti
    (désolé)c’est son droit d’Européen de tenter de promouvoir son pays d’origine tout en défendant les
    intérêts de la belgique via son mandat.
    Amis Grecs, ne vous laissez pas faire ! Vous êtes
    Européens tout comme les Italiens, Espagnols, Portuqais,
    Français, Belges, etc …

    Jean-Pierre Demol

    04/08/2009 at 7:49

  2. Je me demandais déjà, pourquoi Doulkeridis n’apparaissait jamais dans l’observatoire des « allochtones » ici… :-)

    @JPD: Demandez-vous vous toujours pourquoi on vous qualifie d’extrème-droite?? C’est quoi ca maintenant d’insinuer que les Belges d’origine turc ou arabe ne seraient pas des Européens pendant que quelqun d’orgine turc mais de langue greque serait Européen et d’y attacher des droits ou non-droits?

    Merci de toute facon de dire au même temps que « les Européens » seraient chez eux en Belgique et pourraient y faire ce qu’ils veulent. Ca jette une toute nouvelle lumière sur notre présence ici en 40-44, et rend incompréhensible pourquoi on avait si peur des russes dans les années 50 etc. – selon vous les Russes, comme bons Européens auraient dû faire ce qu’ils voulaient de la Belgique?

    malte

    04/08/2009 at 9:01

  3. Malte, Doulkeridis est Grec et non Turc, je suppose
    que pour vous Chypre est Turque aussi ?
    Vous pouvez me qualifier de nationaliste, cela ne me
    dérange pas, mais ne confondez pas tout si facilement
    je ne suis pas un extrémiste même si je dit haut et fort
    que les Arabes et les Turcs ne sont pas et ne seront jamais Européens ! Je dit aussi que que les Grecs sont chez eux en Europe et non pas que les Européens étant chez eux en Belgique pourraient y faire ce qu’ils veulent, vous m’avez mal lu là ! Quand à la peur des
    Russe dans les années 50,60, jusqu’à la chute du mur,
    je ne sais pas quel age vous avez mais moi je me souviens très bien des horreurs du régime Marxiste-Leniniste, ce communisme qui a fait plus de 200 millions de mort dans ce qu’on appelais le block
    de l’est. Mais les communistes actuels, n’ont même pas honte de représenter une telle doctrine et
    manifestent bruyament avec violence parfois dans les pays occidentaux leurs revendications ou plutôt
    leurs haine à l’impérialisme, au nationalisme, à
    ceux qui veulent les empêcher de fumer leur « pétards »
    au capitalisme (dont-ils profitent quand-même),et
    un tas d’autres conneries qu’ils aiment baver dans les rues . En ce qui concerne votre « présence ici
    en 40-44 »,je ne vois pas de quoi vous voulez parler ?

    Jean-Pierre Demol

    04/08/2009 at 1:26

  4. Petit rappel : Les Pontiques dont fait partie
    Doulkeridis sont les descendants des populations Grecques du pourtour de la Mer Noire (dont une bonne partie a été massacré en 14/18, en Grèce on parle de
    « génocide Pontique »). Quoi qu’il en soit, ils descendent
    des Ioniens et des Hellènes, donc Grecs !
    À une époque, ils ont été chassés et expulsés par un
    certain Mustafa Kemal car ils étaient chrétiens-
    orthodoxes, aujourd’hui, il doit rester environ 3
    millions de Pontiques et ils sont considérés comme
    groupe ethnique de Grèce dont-ils parlent la langue .

    Jean-Pierre Demol

    04/08/2009 at 2:09

  5. Ce qui m’inquiète c’est qu’un député ECOLO puisse participer à une association ultra nationaliste qui bloque l’entrée d’un pays tiers (et donc une bonne part de son développement) pour l’unique raison qu’il y a 2300 ans la région sur laquelle se trouve ce pays (la macédoine) aurait été peuplé de gens de culture grec…..l’Angleterre fait partie de l’union européenne et si la france était peu favorable à une certaine époque ce n’était pas parceque les cornouailles étaient autrefois peuplées de bretons…
    Si un élu de droite avait tenu de tels propos on hurlerait « fascisme »;

    salman

    05/08/2009 at 12:26

  6. @salman: Tu as raison, les exigences grecques vis-à-vis la macédoine sont absurdes – il faudrait une fois démander à Doulkeridis ce qu’il pense de ca et comment ca influence sa participation dans cette organisation des élus grecques à l’étranger…

    Ca devient un jeu marrant d’interroger les élus issues d’immigration sur des tabous de leur pays d’origine… Existe-t-il un jeu équivalent pour les autochtones?

    L’Europe est plein des régions frontalières qui portent le même nom que leur voisine – ce sont des résultats de 1000 ans de guerres… La Macédoine était coupé en trois en 1913, il n’y a aucune raison pourquoi une de ces trois régions pourrait réclamer le monopole sur le nom.

    Province belge du Luembourg – Grand-Duché du Luxembourg
    Friesland – Ostfriesland – Nordfriesland
    Mecklenburg-Vorpommern – Pomorze
    Nordschleswig – Schleswig-Holstein
    Flandre francais – Flandre orientale et occidentale
    Limbourg est et Limbourg ouest
    Jura suisse – Jura francais
    etc.
    Où est le problème sinon dans l’arrogance et la folie de grandeurs grecques?

    malte

    06/08/2009 at 9:55

  7. pas de turquie en Europe !

    Iblis

    07/08/2009 at 11:55

  8. Un marché de 70 000 000 de clients, faudrait que l’UE, au service comme tout le monde sait de puissants holdings, soit complètement à la masse pour s’en passer ! Et puis, sachez que la majorité des turcs, très nationalistes, ne sont pas vraiment demandeurs : ils refusent de céder une part de leur souvraineté nationale. l’UE, pas seulement pour les turcs, n’est plus qu’un radeau qui prend l’eau !

    Rachid Z

    08/08/2009 at 12:16

  9. @ R-Z, le radeau prend tellement eau, qu’un ministre Turc dont je n’ai plus le nom exhorte les Européens
    à l’adhésion et prône à ses compatriotes que l’entrée de la Turquie ferais faire un grand pas en avant
    à la communauté musulmane en Europe. NON MERCI !!!
    Et vu le nombre d’habitants en Turquie je vois mal
    le conseil Européen avec une majorité de parlementaires
    Turcs obéir à ceux-ci ! Qu’ils restent « très nationalistes » et Asiatiques, et surtout qu’ils n’écoutent pas les américains ,qui sont intéressés
    par les Turcs uniquement parce que leurs frontières
    peut faire rempart avec l’orient islamiste intégriste.

    Jean-Pierre Demol

    08/08/2009 at 11:50

  10. Un de mes amis qui préfère momentanément garder
    l’anonymat, m’a fait parvenir un texte que je ne peut faire autrement que d’écrire sur ce forum, afin
    que mes détracteurs voient avec quel genre de personnes
    je milite et que quoi qu’ils disent , je trouve un combat juste . Appel aux jeunes Belges:
     » Nous menons notre combat pour une terre et pour un peuple. Notre patrie – étymologiquement la terre de nos
    pères – ne peut être transformée en terrain de camping
    pour le monde entier. Nous ne sommes pas racistes, mais
    nous refusons cependant de devenir une confusion, une
    macédoine de légumes, un pèle-mêle. Quel homme
    honnête pourrait nous blâmer de vouloir conserver
    notre identité, notre culture ? Ces biens sont pour
    nous, comme pour tous les peuples du monde, les plus
    précieux. Nous pensons que l’Europe doit demeurer
    Européenne, qu’elle doit appartenir à tous ses enfants
    sans distinction de rang ni de fortune, comme l’Afrique doit demeurer Africaine et s’opposer aux
    impérialismes et aux dictatures qui la menacent et
    la ruinent. La diversité du monde, des races et des
    cultures est la richesse de l’humanité, préservons-
    la et nous préserveront la vie ! C’est à toi que s’adresse ce texte, jeune de ce pays, qui appartient
    à la génération post-fasciste et post- communiste,
    à cette génération attachée à la liberté, mais qui
    sait que la liberté est avant tout une responsabilité
    responsabilité – le mot est lâché – car nous sommes
    tous responsable de l’avenir. L’avenir appartient à
    l’homme debout parmi les ruines. Nous ne devons pas
    faillir à notre orgueil d’Européens, notre gloire,
    c’est de faire de grandes choses en conservant notre
    âme et notre pureté, notre individualisme, nos
    traditions,notre génie. L’avenir de la Belgique et
    de l’Europe, il faut le concevoir avant tout dans la
    justice sociale. Aimer « sa Belgique », Bruxelles, la
    Flandre et la Wallonie « sa petite et sa grande patrie »
    c’est avant tout aimer les gens de chez nous !!
    C’est d’abord aimer les plus pauvres, les plus déshérités. N’en déplaise aux restes vermoulus de Marx
    les prolétaires n’ont que leur patrie. Elle se doit
    d’être juste et généreuse à leurs égards…
    Un seul peuple, une seule nation : Tel doit être notre devise, mais il faut qu’avant de parler d’unité,
    règne une véritable justice sociale !
    Un peuple n’est pas un simple agrégat d’hommes et de
    femmes, un peuple forme une unité de destin face à
    l’universel. Notre volonté est de forger un destin
    à notre peuple, car de ce destin renaîtront joie de
    vivre, prospérité et honneur . Jeune qui lit ce texte
    l’auteur n’appartient pas à ta génération(il a 63 ans)
    Mais chez nous n’existe aucun conflit de génération,
    lutte ! construit ton avenir d’Européen de cœur et
    de raison. Je te demande en somme que peu de choses.
    Il ne s’agit pas de former une caste de « martyrs »,ce
    que je souhaiterait , comme d’autres personnes âgées,
    c’est de t’entendre défendre tes idées avec tes mots de tous les jours, sans aucun propos sulfureux, sans
    haine et sans faiblesse. Le bon sens, la spontanéité
    la sincérité suffisent pour convaincre, et si tu ne
    convaincs pas, au moins récolteras-tu l’estime de tes
    adversaires. Crois-moi : la sincérité est une arme,
    sois un exemple, toujours et partout … Ne rejette
    pas à priori ceux qui n’appartiennent pas à notre
    famille de pensée, il y a des gens honnêtes partout
    et peu importe d’où ils viennent idéologiquement.
    Seul nous importe là où ils vont, là où nous pouvons
    les mener grâce à notre enthousiasme et notre foi .
    Rejette les préjugés ; Bruxellois, Flamand ou Wallon,
    apprends à juger par toi-même, sois fort pour ensuite
    te mettre au service de ton peuple « .
    pour les jeunes et les patriotes, J.M.P.

    Jean-Pierre Demol

    08/08/2009 at 2:02

  11. « Aimer “sa Belgique”, Bruxelles, la
    Flandre et la Wallonie “sa petite et sa grande patrie”
    c’est avant tout aimer les gens de chez nous !! » :

    Ce qui est certain, c’est que je vous aime autant que les talibans aiment les étasuniens ou si vous voulez autant que les palestiniens aiment les sionistes ou encore autant que les juifs, les tziganes et les homos aimaient les nazis !!! En d’autres mots et avec tout le respect que je vous dois : allez au diable, misérable con-citoyen!

    Rachid Z

    08/08/2009 at 6:53

  12. Mais CA VA PAS NON???

    Qu’est ce que c’est que ces réactions? On dirait que l’europe ou vous vivez est victime d’une conspiration grecque! Je vous rappelle que la Grece est dans l’UE et que c’est un pays allié. Perso je suis francais et je serais heureux si en France tous les allophones comme vous dites participaient a la vie publique comme ce monsieur!

    Quand a vous amis belges, je crois que vous etes un peu englués dans une crise profonde dans votre plat pays… Alors au lieu de critiquer un francophone de plus occupez vous des Flamants; apparemment vous avez du mal a les contenir….

    Philippe

    22/04/2010 at 4:14


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :