Parlemento.com

L'agence de presse des minorités

Mini-clash entre grossistes et militants anti-dattes israéliennes

with 6 comments

Mise en scène et mégaphone devant le magasin d'un commerçant grossiste

Mise en scène et mégaphone devant le magasin d'un commerçant grossiste

Ce jeudi (20/08/09), 39 militants de la COBI (Coordination Boycott Israël) se sont réunis vers 9h00 à la Maison du développement (9, Quai du commerce à Bruxelles) pour recevoir des consignes dans le cadre d’une nouvelle action de terrain relative à la campagne de boycott à Bruxelles des dattes produites par les sociétés israéliennes. La « grosse action » de ce jour s’est limitée à la sensibilisation (non autorisée) des commerçants grossistes dans le quartier du rassemblement ainsi qu’une distribution (autorisée) de tract sur le marché hebdomadaire de Molenbeek.

Un incident a éclaté lors du premier arrêt des manifestants devant le n°11 du Boulevard d’Ypres juste à côté du magasin d’un commerçant grossiste dans le quartier.  Plusieurs jeunes travailleurs d’origine marocaine ont agressé, insulté et menacé les manifestants (dont une femme enceinte). « Allez, dégagez ! Alez, allez, allez ! Vous m’emmerdez dans mon travail. Viens ici espèce de pédé ! Pas me filmez moi ! Et toi, vas mettre un foulard sur ta tête !« , a déclaré l’un des travailleurs fortement en colère contre les manifestants. « Je ne comprends pas ce qu’il s’est passé. Deux ou personnes qui n’appartiennent pas à notre groupe ont bloqué l’entrée du magasin, ce qui a évidemment énervé le commerçant. Ces personnes sont peut-être des provocateurs ou des membres d’un groupuscule quelconque visant à faire échouer la campagne. Notre but n’est certainement pas d’inciter à la provocation mais tout simplement de sensibilier calmement le public à la problématique du financement de la colonisation israélienne« , a précisé Jan Dreezen, responsable de la COBI.

Le groupe a rapidement quitté les lieux sans incident majeur pour se diriger vers le second commerçant grossiste (Temsa menthe) du quartier vendant également des « dattes israéliennes ». Il n’y a eu aucun incident et le commerçant a promis aux manifestants de retirer les dattes de la marque « kalahari » de son étalage. Peu après l’action s’est poursuivi par la distribution des tracts sur le marché hebdomadaire de Molenbeek suite à l’accord des autorités locales pour cette action.

Jan Dreesen est le coordinateur de la COBI

Jan Dreezen est le coordinateur de la COBI

Pas moins de 80.000 tracts quadrilingues (français, néerlandais, turque et arabe) ont été imprimés par la COBI dans le cadre de cette action pour un budget total d’environ 1.000 euros récoltés auprès d’une vingtaine de contributeurs individuels actifs. La COBI (Coordination Boycott Israël) est une association de fait qui regroupe plusieurs associations flamandes (Intal, Génération Palestine, Vlaams Palestina Komitee, Coordinatie centrum voor informatie over Palestina, Vreede-Gent) ainsi que des militants d’Egalité, de la LCR et du Mouvement Citoyen Palestine. La COBI est essentiellement active en Belgique, aux Pays-Bas et en France.

« La thématique de Gaza et de boycott Israël a un grand impact surtout à Bruxelles. Depuis les massacres à Gaza de janvier 2009, les jeunes sont de plus en plus conscients qu’il faut faire quelque chose. Boycotter les produits israéliens est un moyen pacifique pour affaiblir Israël dans sa guerre contre le peuple palestinien. Depuis le début de l’action, j’ai reçu cinq lettres de protestation des milieux juifs mais j’ai préféré ne pas répondre« , a précisé Jan Dreezen de la COBI.

(PARLEMENTO – INDEPENDENT NEWS AGENCY)

Publicités

Written by Mehmet Koksal

21/08/2009 à 6:49

Publié dans Elections, Religions

6 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Cet incident me rappele une manif anti bush où dans le cortège un membre du PTB (du mois je crois) s’était déguisé en G BUSH et faisait le singe devant le cortège. Le voyant, un groupe de jeunes marocains lui ont foncé dessus et ont commencé à le tabasser. Un marocain d’une certain âge s’est interposé afin d’éviter le pire. Cet homme n’a rien compris à ce qui lui est arrivé. La tension est telle dans certains quartiers que même animé de bonne intention les belges de souche sont percus d’office comme des ennemis.
    je me doute que certains vont crier au scandale suite à ces propos.

    salman

    21/08/2009 at 11:10

  2. @salman: Votre exemple n’a aucun lien avec ce que Mehmet écrit au-dessus. Mais il est néanmois un cas psychologique intéressant.

    La raison que vous donnez pour ce comportement ne doit pas necessairement être juste. Il y a plusieurs d’interpretations possibles… On le prenait sûrement pas pour Bush même :-) Mais encore. On peut observer des comportements similaires chez des enfants: On tabasse un adulte déguisé comme esprit qu’on ne tabasserait jamais non-déguisé. A Mons il n’est pas permis de tabasser les agents de la police locale, sauf quand ils sont déguisé en policiers historiques et défendent le doudou. Il semble plus facile d’ailleurs de tuer des chatons dans un sac que sans sac…

    Il me semble que le déguisement porte le risque d’enlever les freigns qu’on a pour ne pas faire mal à un autre être. Dans les guerres ca fonctionne aussi: On déshumanise l’adversaire, puis on tue l’ennemie.

    malte

    21/08/2009 at 10:52

  3. Je me demande juste un truc, ça représente quoi l’exportation de dattes vers la Belgique dans le PIB d’Israël ? Genre 0.00001% ? C’est très efficace comme action. Je parie qu’ils n’ont même pas calculer ce chiffre cette bande de schtroumpfs. C’est donc une action tout à fait RIDICULE.

    Siko

    22/08/2009 at 8:43

  4. Réponse à Siko :L’action boycott des dattes est une action parmi d’autres dans le cadre de la campagne BDS dont l’importance est justement que l’on remet en question les liens entre le capital multinational et le sionisme.
    Appeler et organiser le boycott des dattes en période de ramadan est très IMPORTANT : pourquoi à votre avis, Monsieur, les colons cultivent-ils et plantent-ils des dattiers sur les terres de la Vallée du Jourdain (30% de la Cisjordanie occupée)? Certes pas pour gagner autant que des prdocuteurs d’armes et des exportateurs de diamants , mais parce que ce sont des sionistes qui prennent ainsi les terres et l’eau aux Palestiniens, comme si de rien n’était (et la Vallée du Jourdain ce n’est pas rien même si ce ne sont pas des mines de diamants ou des stoks d’armes) si ce n’est pas important de faire savoir cela et d’appeler à ce que ca cesse, alors là ??? Quand on voit combien d’argent est dépensé pour que ces dattes (notamment celles de Agrexco qui commercialise ses produits et les produits coloniaux à l’échelle mondiale par paquebots , avions etc …) soient considérées comme toute autre datte et que tout ce qui se passe dans la vallée du Jourdain soit tu et que tout continue (la propagnade), vous pensez vraiment que ce que nous faisons avec d’autres, en appelant au boycott des dattes, n’est pas important ???? C’est bien dommage car alors laissons les continuer surtout et prendre le peu qui reste encore aux Palestiniens de la Vallée(entre parenthèse, demandez aux colons qui étaient au Gush Khatif avant de quitter Gaza, ce qu’ils en pensent: beaucoup de ces colons proches de l’idéologie et des pratiques du Nahal se sont installés dans la Vallée pour … mais bien sûr « faire fructifier le désert » , les terres volées grâce au commerce des dattes entre autres… Bien à vous, Dominique Waroquiez, COBI (site: http://www.jordanvalleysolidarity.org)

    Waroquiez Dominique

    22/08/2009 at 9:47

  5. malte

    Vos explications sont intéréssantes et expliquent probablement une partie de cette scène dont je fut le témoin. Malheureusement ces derniers temps j’ai été témoins d’autres tensions entre milmitant belge d’extrême gauche et habitants de ces quartiers (notemment lors de cette grande manif proghazza axe nord-sud il y a un an) et je continue à penser que l’extrême gauche du fait d’avoir des années dénigré dans ces quartiers la société d’accueil a contribué (pas à elle seule bien sûr) à renforcer le replis communautaire et à tracer le chemin à d’autres idéologies bien différentes.
    La justifications « d’éventuelles provocateurs » (agents du mossad, de la cia ou de la police ?!) montre bien le malaise qui règne au sein de ces « progressistes ».

    salman

    22/08/2009 at 10:16


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :