Parlemento.com

L'agence de presse des minorités

Pressions et recadrage médiatiques en faveur des militants anti-foulard islamique

with 26 comments

Image floutée du garçon en rouge sur Mediane.tv

Image floutée du garçon en rouge sur Mediane.tv couvrant la manifestation anti-foulard à Verviers

Le débat sur le port du foulard islamique dans les écoles belges continue de passionner les médias, les associations, les institutions ainsi que les autorités politiques dans les différentes régions du Royaume. La décision datée du 11/09/09 du Conseil flamand de l’enseignement (onderwijs van de Vlaamse Gemeenschap – GO! Raad) interdisant le port du foulard islamique dans les écoles du réseau officiel communautaire flamand a provoqué une forte pression tant sur le monde politique que sur les acteurs associatifs (flamands et francophones) soutenant ou non l’introduction d’une telle interdiction généralisée relatif au port du foulard islamique.

Prenant « acte » de cette décision dans un communiqué de presse du 14/09/09, le Centre pour l’Egalité des Chances et de la Lutte contre le Racisme a tenu à « rappeler qu’il est urgent de replacer la question de la liberté individuelle de conviction et d’expression au centre du débat. Il s’agit d’éviter de trancher dans l’urgence et sous pression sur la question du foulard, dans la société en général et dans l’enseignement en particulier. La liberté individuelle est un principe fondamental, même si aucune liberté n’est absolue et peut faire l’objet de certaines limitations. Toutefois, ces éventuelles limitations doivent être circonscrites et justifiées, et rester proportionnelles. Par ailleurs, la décision du GO ! Raad soulève des questions à la fois sur le plan social et sur le plan juridique« .

Alors que la vice-première ministre Joëlle Milquet (CDH, parti francophone centriste) se prépare à lancer ce lundi (21/09/09) les « Assises de l’interculturalité » qui devraient notamment aborder ce débat polémique, l’hebdomadaire francophone Le Vif-L’Express publie un dossier signées Marie-Cécile Royen et Soraya Ghali plaidant en faveur de l’interdiction tout en critiquant a priori le « parti-pris » de cette « ènieme grande messe sur la place du religieux dans la vie publique« . Le dossier du Vif rappelle que « le directeur-adjoint du Centre, Edouard Delruelle, a déjà manifesté son penchant pour une autorisation du voile dans les écoles secondaires, de même que le Pr Rik Torfs (…) Parmi les quatre invités du premier débat, Hassan Boussetta (ULg), Albert Martens (KULeuven), Patrick Loobuick (université d’Anvers), Fatima Zibouh (ULg) sont dans le même courant, avec des nuances. » Marie-Cécile Royen précise même que « deux invitées, Fatima Zibouh (ULg) et Nadia Fadil, se démarquent par leur militantisme inspiré par la mouvance des Frères musulmans. Aucun autre jeune issu de l’immigration ne sera présent pour nuancer les propos des Tariq Ramadan’s girls« . Les deux chercheuses universitaires visées démentent un tel militantisme et préparent un rectificatif à l’attention de la rédaction.

« C’est avec un grand regret que l’Exécutif des Musulmans de Belgique a pris connaissance de la décision du Conseil flamand de l’enseignement d’interdire le port du foulard au sein de ses établissements scolaires. En effet, alors que nous sommes à la veille du lancement des Assises de l’Interculturalité, n’est-il pas prématuré de trancher cette question d’une manière aussi unilatérale et par une voie dont certains mettent déjà en doute la légitimité sociale et juridique ? La Belgique est, par excellence, le pays des compromis. Ses autorités ont donc certainement assez de ressources pour trouver une issue plus conciliatrice à cette situation« , précise de son côté Semsettin Ugurlu, Président de l’EMB, dans un communiqué de presse du 18/09/09.

Image non floutée du garçon en rouge sur RTL-TVi couvrant la manifestation à Verviers

Image non floutée du garçon en rouge sur RTL-TVi couvrant la manifestation à Verviers

L’hebdomadaire francophone publie également deux pages de reportage sur la manifestation en faveur de l’interdiction du foulard islamique du samedi (12/09/09) organisée par Karima Boulaaion, Présidente de l’asbl Insoumise et dévoilée, avec le soutien du réseau RAPPEL et de l’association Ni Putes, Ni Soumises Belgique et France. Un total de 28 personnes, dont Anne-Marie Lizin (ex-mandataire PS et ex-rapporteuse de l’OSCE sur le centre de détention de Guantanamo), se sont réunis à la gare de Verviers pour apporter leur soutien à l’interdiction du port du voile à l’école primaire décrétée par la commune de Dison, mais contestée en justice par plusieurs familles musulmanes.

Ce n’est pas la première fois que Le Vif/L’Express publie un dossier polémique concernant les musulmans de Belgique. L’hebdomadaire avait publié une « enquête » datée du 29/08/08 avec une couverture intitulée « Comment l’islam menace l’école ?»  ainsi qu’ un dossier « Comment l’islam gangrène l’école ? » préparés sous la rédaction en chef de Dorothée Klein (actuelle attachée de presse du CDH). L’affaire avait provoqué un double signalement (du MRAX à l’AGJPB et d’Abdelghani Ben Moussa au CECLR) visant à faire condamner moralement la publication. Dans son avis, le bureau de l’AJP recommandait notamment « à la rédaction du Vif, à sa rédaction en chef et à sa direction, d’organiser un réel débat interne sur la différence entre le choix d’un angle journalistique et la défense d’une thèse » en rappelant au Vif qu’il n’est utile « ni de dramatiser, ni de problématiser, ni de polariser » des sujets difficiles et complexes.

Sur place, l’événement de Verviers a notamment été couvert par la télévision luxembourgeoise RTL-TVi ainsi que par un média bruxellois musulman en ligne Mediane.tv. Les deux médias ont couvert le même événement en essayant de donner la parole tant aux partisans qu’aux opposants d’une interdiction du port du foulard islamique en usant de la technique du micro-trottoir. Seule la chaîne en ligne Mediane.tv a, visiblement, subi des pressions de la part de Karima Boulaaion puisque les visages et l’interview du fils de cette dernière ont été supprimés ou brouillés dans la version actuellement en ligne. La version originale du reportage diffusée par Mediane.tv sur la manifestation de Verviers contenait une interview du fils de Karima Boulaaion qui donnait son avis sur la question du port du foulard islamique, une image qui pouvait laisser croire à certains que le garçon avait subi des pressions familiales découlant de l’autorité parentale l’obligeant à prendre une telle position. Les images de Karima Boulaaoin en compagnie de ses enfants à la manifestation sont par contre toujours visibles dans le reportage disponible sur le site de RTL-TVi.

(PARLEMENTO – INDEPENDENT NEWS AGENCY)

Publicités

Written by Mehmet Koksal

19/09/2009 à 11:48

Publié dans Religions

26 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. « La Belgique est, par excellence, le pays des compromis. Ses autorités ont donc certainement assez de ressources pour trouver une issue plus conciliatrice à cette situation“, nous dit Semsettin Ugurlu, Président de l’EMB!

    Je pense qu’il serait nécessaire de rappeler au président de l’EMB qu’en démocratie, dans un État de droit, de compromis ou non, un citoyen de confession musulmane ou autre est une personne qui, avant tout, n’empiète pas sur la liberté d’autrui mais qui ne tolère pas davantage que ces droits et libertés fondamentaux soient violés ! autrement dit, un citoyen qui se respecte ne négocie pas ses droits et ses libertés ! Est-ce différent dans les valeurs promues au sein des musulmans de l’EMB ?

    Rachid Z

    19/09/2009 at 12:07

  2. C’est bizarre l’héroine FOULARDEE ( M. OZDEMIR )ne dit rien.Pourtant elle se voyait l’Amazone des foulardées tout en se complotant mutuellement avec son parti pour se mettre en avant.

    Serge

    19/09/2009 at 4:16

  3. Le voile est devenu une arme politique prétendent les Femmes prévoyantes socialistes sans pour autant admettre qu’il sert avant tout les intérêts électoralistes du PS, du CDH et d’Ecolo !

    Outre l' »humaniste » députée foulardée Mahinur, je rappelle qu’une élite communautariste musulmane a appelé à voter pour un parti qui, à Bruxelles, à manipuler une composante de l’électorat en lui faisant croire qu’il se bougerait le cul pour qu’enfin les normes constitutionnels soient respectées. Eux aussi devraient rendre des comptes à cet électorat malmené, abusé !

    Rachid Z

    19/09/2009 at 11:10

  4. Le probleme à mon avis est que cette question est devenu un terrain de bataille entre deux groupes tout aussi sectaires l’un que l’autre. Entre ultra laïc (ex « bouffeurs de curés ») et la clique des « fRERES musulmans » la religion et la pudeur sont bien mal entourées. Moins on en parler et plus vite cela s’arrangera.

    salman

    20/09/2009 at 7:56

  5. « Moins on en parler et plus vite cela s’arrangera » :

    Si ce n’est ni laïciste ni frèriste, c’est quoi cette connerie ?

    Rachid Z

    20/09/2009 at 9:25

  6. « Elle se voyait l’amazone des foulardées… » Vous vous relisez avant de publier?

    Mahinur Ozdemir ne s’est jamais attribué ce rôle. Belle nouvelle démonstration de l’angle de vue partisan laïcard.

    Ou vous la voyez comme une petite soldate de l’islam intégriste, ce qui est visiblement le cas ici.

    Ou vous la voyez comme une femme qui a réussi à passer à travers trois facteurs qui sont habituellement des handicaps lourds et de gros freins à l’ascension sociale que sont le fait dêtre une femme, d’extraction populaire et issue de l’immigration.

    Mais j’oublie, il est question d’islam et de musulmans, pas de question sociale, ni de participation politique des minorités.

    Quant au fait qu’elle se soit mise à l’avant, arrêtons de dire n’importe quoi. Ce sont les médias qui ont attiré les projecteurs sur elle après le recadrage de sa photo pour le tract régional du CDH. Elle n’a pas changé de conduite ni d’affiche entre son élection au conseil communal de Schaerbeek et au Parlement bruxellois.

    Mais j’oublie, il n’est pas question de cohérence, juste de vilain complot entre elle et son parti.

    islamogauchiste_bxlois

    20/09/2009 at 12:16

  7. @islamogauchiste_bxlois
    Juste une question: Comment peut-on être à la fois musulman et à la fois de gauche? Selon la science politique, la religion trouve sa place à droite.

    Tulipe

    20/09/2009 at 2:56

  8. @ Tulipe : En quoi est il impossible d’être de gauche et musulman? Savez vous au moins quelle est la définition de gauchiste? Je ne doute pas que vous êtes une doctorante en sciences politiques mais alors je vous conseille vivement de revoir votre cursus. Celui ci est visiblement lacunaire.

    Clam

    20/09/2009 at 10:56

  9. Je rejoint eniètrement TULIPE,il est impossible d’être musulman et de gauche, la propriété privé et la richesse accordées à certains et pas à d’autre,un certain conservatisme social sont textuellement dans Coran (et je ne parlepas de la sunna). L’islam est une religion conservatrice, adepte du juste milieu où les marges de manoeuvre en matière de changements sociaux seront toujours à un moment limité à ce que le texte permet. Il y a peu de versets imposant des normes dans le coran, la plupart des sourates parlent de foi et de morale mais le peu de versets « legislatifs » indiquent clairment qu’on est loin du gauchisme. Certains ont essayé mais n’ont jamais dépassé le niveau de la secte (moudhaidin du peiple et autres) même le khomeynistes au pouvoir en Iran n’utilise leur discours à caractère gauchistes que pour endormir des gogos occidentaux. Pour de cui est de rachid, j’exprime simplement le fait quele débât sur le voile à été confiscé par des gens dont le seul but des de créer des incidents et passer àla tv.

    salman

    21/09/2009 at 5:40

  10. @Tulipe et Salman

    Avant d’écrire des bêtises, suivez le commandement coranique: Lis ! (Iqra).

    Première lecture suggérée: Maxime Rodinson, Marxisme et monde musulman. Paris, Seuil, 1972

    Par ailleurs, le concept de « socialisme islamique » existe bel et bien.

    Dieter Van Gelder

    21/09/2009 at 6:57

  11. Si le fait de ne pas pleinement adhérer aux théories marxisantes contre le capital vous suffit à classer à la droite de je ne sais quoi les individus manifestant leur appartenance religieuse musulmane, je comprends mieux la bêtise, càd cette appellation contrôlée et singée de «gauchiste» !

    Mais pour rester dans le même ordre de délire, pouvez-vous nous dire, vous qui semblez vous référer à l’islam pour prétendre ce que ne sont pas, politiquement parlant, les musulmans, comment traduiriez-vous l’orientation dans l’échiquier politique d’un citoyen(n)e s’affirmant bouddhiste, scientologue, franc-maçon(ne), anglican(e), féministe, écologiste, libérale, orthodoxe, socialiste, communiste, khomeyniste, Chaviste, … ?

    Rachid Z

    21/09/2009 at 2:39

  12. Juste pour préciser que le néologisme islamo-gauchiste est une construction issue des fantasmes de certains laïcards qui voient partout un dangereux rapprochement entre la gauche et les islamistes.

    Alors qu’en fait ce terme correspond à une double exclusion de questions essentielles qui touchent les minorités : d’une part l’exclusion de toutes les questions liées à la compréhension de l’islam et à son intégration dans le modèle belge de coexistence pacifique des communautés (religieuses, sociales, linguistiques,…) mais aussi l’exclusion de toutes celles liées à la condition sociale des arabo-musulmans (vous savez les Musulmans, ceux qu’autrefois on appelait les travailleurs immigrés mais qui aujourd’hui en temps de crise et alors que les tâches socialement dévalorisées disparaissent au profit d’une économie de services ne sont plus que les arabes de Charles Martel).

    Cette construction fantasmagorique n’est apparue que pour disqualifier ceux qui légitimement abordent de front ces deux types de questionnement afin de laisser les aristocrates de la pensée laïque vivre de leurs rentes issues de combats aujourd’hui dépassés.

    islamogauchiste_bxlois

    22/09/2009 at 12:14

  13. Cher Dieter,

    Je préfère lire la coran dans sa version d’origine, je me méfie des traductions. Je te conseille juste une sourate la 43 v 32. Je reste sur mes positions, l’islam est une religion qui était novatrice sur de nombreux points à l’époque mais est « conservatrice » par rapport au message de la gauche actuelle en Europe. Par contre les sourates appelant à une gestion écologique de la terre sont légions.
    En définitice le probleme est de définir ce que l’on veut signifier par « gauche », gauche marxsiste ou autres formes

    salman

    22/09/2009 at 10:01

  14. Je ne sais pas ce qu’est au juste le « message de la gauche actuelle en Europe », il est assez divers me semble-t-il, tout comme les variétés d’islam, les officielles et celles plus « personnelles ». Il y a toujours moyen de « coincer » un croyant en le confrontant à telle ou telle horreur ou connerie dans « son » livre saint, mais ça devient un combat intégriste, soit religieux soit laïciste selon l’intention de celui qui agit de la sorte. La majeure partie des gens, croyants ou athées, ne sont pas obsédés à chaque instant par leurs convictions et sont bien plus capable de souplesse que ce que les intégristes voudraient faire croire. Comme les filles « voilées » mais maquillées, portant des jeans moulants ou allant boire un verre dans un café avec un « kafir », sans « chaperon »…

    Dieter Van Gelder

    22/09/2009 at 2:43

  15. Dieter,

    Ma pensée est que selon moi que les deux bases du « gauchisme » (bien que ce terme regroupe des sensibilités diverses)sont la collectivisation des biens (du moins en partie) et le progressisme social (du point de vue croyance, moeurs…)
    L’islam, selon moi, pousse à un ordre traditionnel, protégeant la propriété privée, poussant à l’enrichissement personnel tout en appelant à la charité et pour ce qui est des moeurs et bien il s’agit d’un système également traditionnel. Il est donc impossible tj selon moi d’être islamiste et de gauche à la fois. C’est vrai que les gens ne sont pas obsédés par leur conviction mais d’autres sont souvent là pour la leur rappeler.
    Enfin,voila

    salman

    23/09/2009 at 11:11

  16. Et que qualifiez-vous de « progressisme sociale » : la banalisation de l’euthanasie, le suicide assisté, la banalisation de l’avortement, l’adoption d’enfants par les couples homosexuels, la mixité à tout prix, l’interdiction des signes religieux à l’école ou dans l’administration publique … ?

    Et si l’on affirme que ces mesures dites progressistes mènent à la régression sociale, serait-ce de l’intégrisme, du radicalisme, de l’islamisme, de l’extrémisme, du fascisme, du benladenisme, du terrorisme …?

    Rachid Z

    23/09/2009 at 12:44

  17. « Islamo-gauchiste » est a rapproché de « judéo-bolchévique » de triste mémoire…eh oui !

    Finissez vos études de sciences politiques, après on discutera, n’oubliez pas de réviser le chapitre « Théologie de la libération » !

    Bozo

    23/09/2009 at 4:00

  18. D’accord avec Bozo, de toute évidence “Islamo-gauchiste” est à rapprocher de “judéo-bolchévique”, et l’existence la “Théologie de la libération” et du « fascisme clérical » prouve qu’il peut exister des idéologies politiques totalement opposées se revendiquant d’une même religion. Idem pour l’islam, il y a eu au XXème siècle des penseurs musulmans de gauche, féministes, démocrates, il existe même un mouvement de musulmans gays. A terme, il y aura certainement, comme pour le judaïsme (judaïsme progressiste, judaïsme réformé, judaïsme libéral) ou le christianisme (Église communautaire métropolitaine), des « musulmans progressistes » avec leurs propres réseaux de mosquées et d’associations, comme il en existe déjà pour d’autres courants, chiites, ahmadis etc.

    Quand Salman écrit que « les deux bases du “gauchisme” (bien que ce terme regroupe des sensibilités diverses) sont la collectivisation des biens (du moins en partie) et le progressisme social (du point de vue croyance, moeurs…) », je en suis pas d’accord, déjà pas sur le terme « gauchisme », qui est un terme péjoratif utilisé par la droite et l’extrême-droite pour désigner les sympathisants de la gauche socialiste ou marxiste.

    Pour moi, être de gauche se limite à ne pas considérer comme moralement ou divinement légitime la hiérarchie sociale, qu’elle soit basée sur l’ascendance (familiale ou ethnique), le sexe ou le genre, ou la fortune.

    Plus simplement, être de droite c’est considérer que s’il y a des gens qui sont plus hauts dans l’échelle sociale cela résulte de l’ordre naturel des choses, soit d’origine divine soit par la « main invisible ».

    Après, il est toujours possible d’affiner, mais il me semble que le fondement du clivage droite-gauche, sur le plan psychologique, est bien là. Je vous suggère la lecture des travaux d’Adorno, Frenkel & co. sur le concept de personnalité autoritaire.

    Désolé s’il y a beaucoup de liens dans ma réponse, je crois que seule la lecture permet d’évoluer, d’apprendre, pas les discussions basées sur des prémisses flous et faux.

    Dieter Van Gelder

    23/09/2009 at 4:28

  19. Cher Dieter,
    gauchisme vient d’un ouvrage de Lenine « le gauchisme la maladie infantile du communisme » En ce qui me concerne je qualifie de « gauchistes » les mouvance trotkiste ou maoiste. Concernant Rachid Z, je partage (pour un fois) ses vues mais cela indique bien aussi les différences de contenu qui sont mis sur certains mots.

    salman

    23/09/2009 at 5:06

  20. @Salman

    Ce n’est de toute évidence pas dans le sens « léniniste » du terme que vous avez écrit « gauchiste », il suffit de relire les messages précédents pour dissiper le moindre doute à cet égard.

    Quant à Rachid Z, il n’est ni « gauchiste » ni « islamiste », je doute même qu’il soit de gauche tout court ou musulman tout court, et encore moins qu’il sache lui-même ce qu’il est, sur le plan idéologique. Un « réactif », un provocateur ?

    Mais c’est son problème, d’ailleurs vous vous retrouvez en fin de compte, entre réactionnaires qui considèrent que « la banalisation de l’euthanasie, le suicide assisté, la banalisation de l’avortement, l’adoption d’enfants par les couples homosexuels, la mixité à tout prix » mènent à « la régression sociale »…

    Dieter Van Gelder

    23/09/2009 at 8:30

  21. Et pourquoi serait-ce un problème ? En fait, pour tout dire, je ne suis même pas humain, je suis le djinn Z qui empêche les progressistes humains de tourner en rond !

    Et vous, Dieter Van Gelder, êtes-vous un de ces adeptes de la spiritualité matérialiste cherchant dans les livres saints l’inexistence de Dieu, un de ces progressistes prieurs de haine ?

    Un musulman est une personne qui s’en revendique, il n’a de compte à rendre à personne surtout pas aux dieux progressistes !

    De plus, même si je vous emmerde, je ne vous reproche aucunement de croire que du haut de votre arrogance progressiste, les matérialistes sont, eux, contrairement aux musulmans, aptent à sonder les coeurs et à ordonner ce qui est bon, juste, halal pour l’omnivore bipède, pas assez sûr de lui. C’est votre problème !

    Rachid Z

    23/09/2009 at 10:27

  22. je ne suis même pas humain, je suis le djinn Z

    Enfin,il avoue ! Ceci dit qui pouvait encore en douter :-)

    Dieter Van Gelder

    23/09/2009 at 11:16

  23. Si, j’ai bien compris ce que revêt le « concept de personnalité autoritaire », je suis entièrement d’accord avec Adorno, Frenkel & co qui nous invitent à prendre conscience du fascisme intrinsèque de tout individu.

    C’est justement ce que je m’évertue à tenter de vous faire comprendre, Dieter Van Gelder : Rachid Z est un djinn musulman d’instinct fasco mais qui à le cœur à gauche ou, si vous préférez, un anarcho-islamo-fasciste de gauche, quoi ! Ceci dit, comme j’en suis conscient, je me djihadise régulièrement, c’est indispensable pour (sur)vivre en société !

    Si tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, tout le monde il est aussi con et méchant même le sage progressiste que vous êtes, n’est-ce pas ?

    Rachid Z

    24/09/2009 at 12:56

  24. Cher Dieter,

    Je reconnais être un « réactionnaire », je l’ai toujours été c’est mon éducation mais aussi le fruits de mes réflexions. Ceci dit des faits sociaux me forcent à me remettre souvent en question.
    L’euthanasie m’interpelle. Néanmoins, ce qui me distingue de Rachid Z c’est que politiquement je ne partage pas les mêmes amis que lui. Son antisémitisme et une certaines ranceur vis-à-vis de l’occident non plus.

    salman

    25/09/2009 at 5:40

  25. Pour les amis… heureusement s’ils vous sont aussi chers que ce « fameux Dieter », dont vous ne connaissez, j’en suis sûr, quasi rien… si ce n’est un léger trait de sa « personnalité autoritaire » ! Abstenez-vous de débiter des âneries, vous semblez si ridicule même si le vent vous force à vous remettre en question !

    Rachid Z

    26/09/2009 at 5:12

  26. […] des droits de l’homme Henri Goldman appelle sur son blog  la Belgique – où une vague de mesures inspirées par la laïcité à la française, très différente du principe de neutralité reconnu […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :