Parlemento.com

L'agence de presse des minorités

Le professeur de néerlandais persona non grata dans les prisons accuse la Sûreté de l'Etat

with 13 comments

Luk Vervaet, militant d'extrême gauche, est professeur de néerlandais dans les prisons

Luk Vervaet, militant belge d'extrême gauche, est professeur de néerlandais dans les 33 prisons du Royaume

Ce mercredi (07/10/09), Luk Vervaet, professeur de néerlandais récemment interdit d’enseigner dans les prisons du Royaume de Belgique, a comparu devant le Tribunal des référés de Bruxelles dans le but d’obliger l’Etat belge à lui fournir le détail des « raisons de sécurité » invoquées par les autorités pour lui refuser l’accès aux institutions pénitentiaires qu’il fréquentait pourtant depuis 5 ans. L’impossibilité d’avoir accès à son principal lieu de travail a pour conséquence une perte d’emploi pour cet enseignant flamand bruxellois.

« J’ai été exclus d’entrer et d’enseigner dans toutes les prisons belges à dater du 10/08/09« , précise Luk Vervaet. « J’ai essayé d’obtenir des informations sur la raison de cette exclusion car les autorités se limitaient à invoquer les raisons de sécurité. Ni par téléphone, ni par courrier, ils n’ont voulu me répondre, alors j’ai introduit un recours judiciaire en référé pour connaître les raisons de cette exclusion assez exceptionnelle car je n’ai jamais été interpellé, arrêté ou confronté à quoi que ce soit. Aujourd’hui, nous allons voir ce que cela va donner. Le premier objectif de ce recours devant le Tribunal des référés est d’obtenir plus d’informations. Il y a d’un côté l’administration et de l’autre côté la direction générale des institutions pénitentiaires de Belgique qui a pris cette mesure à mon égard mais moi je n’ai jamais eu de conflits ni avec une direction de prison particulière, ni avec l’administration, ni même avec la direction générale. Donc, je crois vraiment qu’il s’agit d’une opération de la Sûreté de l’Etat et un genre de procureur antiterroriste, ce sont des personnes qui apparemment construisent des dossiers secrets sur des gens mais on n’a pas accès à ces dossiers. Mon avocate a demandé à avoir accès à mon dossier personnel qui se trouve entre les mains de l’administration de la direction générale mais celle-ci refuse qu’on puisse consulter les pages 1 à 3. Parmi les documents consultables, on retrouve un texte que j’avais co-écrit avec un délégué syndical et un criminologue sur les conditions de travail en prison pour dénoncer le fait que les gens ne gagnent rien pour ce travail, qu’ils n’ont aucune protection juridique comme cela existe dans la société civile. Donc, ils gardent des articles comme cela comme document à charge contre vous, alors que l’article n’a même pas été encore publié donc je me demande d’où ils sortent cela, le deuxième document à charge est ma permission de pouvoir visiter Nizar Trabelsi, une permission qui m’a été accordée par l’administration elle-même« .

Parallèlement à ces activités comme enseignant, l’intéressé n’est pas vraiment un inconnu sur la scène politique bruxelloise. Ex-membre du bureau du parti belge communiste et unitariste d’obédience maoïste PTB/PvdA, Luk Vervaet a rejoint la liste Egalité lors des élections régionales bruxelloises de 2009. Pendant la campagne électorale 2009, il s’est surtout fait remarquer en militant sur la thématique des conditions de détention et de travail des prisonniers en Belgique et a particulièrement milité pour l’assouplissement des règles en faveur des détenus condamnés pour faits de terrorisme.

Interrogé pour savoir s’il n’a pas fait de politique auprès des détenus pendant ses heures d’enseignement de la langue flamande, Luk Vervaet réplique : « J’ai donné cours de néerlandais de manière correcte, il n’y a jamais eu de remarques sur mon travail. Mon objectif était d’apprendre un peu de néerlandais à des gens qui habitent Bruxelles afin qu’ils aient un atout lors qu’ils recherchent un emploi. J’ai fait ce travail correctement, mes relations avec les détenus, le personnel pénitencier et la direction étaient toujours très bonnes. Je pense que je n’ai rien à me reprocher. Maintenant en tant que citoyen engagé, c’est vrai que je me révolte contre des conditions qu’on impose à des détenus considérés comme dangereux et comme suspects ou condamnés pour terrorisme. Je répète qu’il existe un traitement inhumain et dégradant contre lequel les démocrates devraient se battre« .

Lors de l’audience devant le Tribunal des référés, l’avocat de l’Etat belge a plaidé sur l’incompétence du tribunal pour cette interdiction administrative d’accès aux prisons qui frappe le professeur de néerlandais car, selon lui, le recours devait être introduit devant le Conseil d’Etat. Sur le fond, l’avocat de l’Etat belge estime que fournir comme motif « raisons de sécurité » constitue déjà une « raison en soi » et ne nécessite pas d’explication plus détaillée. La parlementaire Zoé Genot (ECOLO) a interpellé le ministre de la Justice Stefaan De Clerck (CD&V) en commission et le ministre a précisé que l’interdiction d’accès était « justifiée ». Par ailleurs, 39 chercheurs universitaires et intellectuels ont publié un article dans le quotidien flamand De Standaard (06/10/09) appelant à la levée de l’interdiction professionnelle concernant Luk Vervaet.

« J’ai l’intention d’aller jusqu’au bout car je demande la levée de cette mesure illégitime afin que je puisse à nouveau avoir le droit d’enseigner en prison« , a réagi le plaignant avant sa comparution. « S’il le faut, j’irai plus loin. Je fais d’ailleurs un appel à tous les citoyens qui sont dans mon cas comme par exemple à la femme de Monsieur Taouil qui a été renvoyé de son travail parce que le chef de la Sûreté de l’Etat est venu dire à la télévision que Nordine Taouil était un dangereux extrémiste mais qu’il ne pouvait rien dire de plus pour prouver ces accusations. Le lendeman, la femme de Monsieur Taouil a perdu son emploi, je trouve cela inacceptable et il s’agit vraiment d’une menace pour la démocratie« , conclut Luk Vervaet.

Le Tribunal des référés de Bruxelles remettra son verdict dans une quinzaine de jours.

(PARLEMENTO – INDEPENDENT NEWS AGENCY)

Written by Mehmet Koksal

08/10/2009 à 7:28

Publié dans Elections

13 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Luk Vervaet est le représentant en Belgique d’une organisation Iranienne qui a surtout comme membres des déoutés iraniens, soudanais (les génocidaires du Darfour 300.000 exterminés) et du Hezbollah. En plus il est lié à la liste égalité, qui sont les meilleurs amis et représentants de l’antisémite Dieudonné.

    Qu’un type pareil ne puisse plus « enseigner » en prison est des plus normaux. Le contraire aurait été un vzritable scandale.

    Savasorda

    08/10/2009 at 4:41

  2. A vous lire, nous devrions être condamner à préférer l' »humour » dégueulable de ces répugnants bouffons que sont les Elie Semoun, Gad Elmaleh ou Arthur, spécialement destinés à amuser pour le compte de cette crimelle horde sionistes des fanatiques aussi exécrables que vous, Savasorda !?

    Rachid Z

    09/10/2009 at 7:26

  3. Un commentaire vu d’un autre angle par Nadia Geerts « Luc Vervaet, ce citoyen engagé » http://nadiageerts.over-blog.com/categorie-10051736.html

    Francis Grunchard

    09/10/2009 at 11:19

  4. Et voici une réplique au commentaire de cette détestable laïciste formulée par Hugues Dorzée, journaliste au Soir :
    « Madame Geert, vous, privée d’opinion!, dans « ‘Le Soir »!, allons-donc… Dans le genre mauvaise foi, vous faites fort… Vous qui êtes archivée 53 fois dans l’Archimédias dudit quotidien. Dix publications rien qu’en 2008/2009. Dans le registre de la Censurée, on a vu pire…
    Plus sérieusement: vos/tes attaques à répétition. « Burkini » et « Vervaet », me concernant.
    – Sur le premier sujet: un articile à sens unique, allons donc. Chris Paulis, anthropologue de la sexualité ULG, replaçait le débat en perspective. Mais il vrai que j’ai eu l’outrecuidance de ne pas interroger les seuls et uniques contradicteurs ès spécialistes du Voile etc: le Rappel! Eternels oubliés des Médias, eux aussi….
    Sur « Vervaet », je n’ignorais rien de ses opinions politiques. Là n’est pas la question. Ce citoyen, qu’il soit PTbiste, islamistes dangereux ou pas, n’a commis aucun délit ni infraction. Sa mise à l’écart administrative et politique ne repose sur aucune justification objective. Et ça, c’est inquiétant en terme de respects des droits fondamentaux. Votre condamnation, a priori, des libertés individuelles au nom de vos éternels dogmes laïcistes pose franchement question.
    Mais je n’ai ni le temps ni l’envie de débattre à l’infini. Mais, ainsi, vous connaissez mon sentiment sur le sujet, chère Nadia Geerts, ô victime de la presse si peu généreuse à votre égard » !

    Et aussi un autre article « Le travail en prison : hors-la-loi ? » paru, le 08 octobre dernier, dans La Libre Belgique : http://www.lalibre.be/debats/opinions/article/534264/le-travail-en-prison-hors-la-loi.html

    Rachid Z

    09/10/2009 at 11:41

  5. Savasorda c’est quand que tu te produit en spectacle, car tels un clown tu fait bien rire : ) ) )

    nordine

    09/10/2009 at 12:40

  6. Enseigner le néérlandais à des prisonnierS dans le but de favoriser leur recherche d’emploi une fois l a peine accomplie est une chose louable.
    Néanmoins, il est vrai que l’intéressé n’est pas un simple citoyen mais un militant convaincu. Il nous dit qu’il ne mélange pas les deux. Peutêtre que les services pénitenciers ont constaté le contraire. Ceci dit, entendre un ex maoiste reconverti dans un mélange de gauchisme et d’islamisme, parler de démocratie je trouve cela gonflé. je rappele à tous les lecteurs qui lisent ce site que le stalinisme et le maoisme ont causé la disparition de dizaines de milions de gens en URSS, en chine, au cambodge…. Ne laissez pas ces génocidaires parler au nom de la démocratie.Cces gens qui continue à défendre l’indéfendable sont-ils idiots, aveugles ou malhonnêtes ? Moi je pense qu’ils refusent de voir la réalité car sinon toute leur vie, vie basée sur des mensonges, s’effondrerait et il se sentiraient seuls et perdus

    salman

    09/10/2009 at 1:03

  7. Encore ce grotesque Salman, ce pro de la débilité ! Manifestement, il n’a toujours pas compris qu’au nom de la démocratie, ce vain mot, on prend tout ce qui est mal vu, le respect des élèves désireux de porter le keffieh et/ou le foulard à l’école, le respect de la dignité des détenus et des «terroristes» d’ici et d’ailleurs, l’admiration pour les résistances afghanes, tchétchènes, palestiniennes, irakiennes, iraniennes, Ingouches, par exemple, et on en fait des valeurs halal qu’on compte bien imposer, d’une manière ou d’une autre, aux autres con-citoyens, ces infâmes raclures !

    Rachid Z

    09/10/2009 at 1:43

  8. @rachid, pourquoi vous insultez toujours tout le monde? Vos arguments passeraient mieux sans.

    Sinon, @salman: Il s’agit même pas encore de la question SI l’interdiction était justifiable mais de savoir COMMENT elle est justifiée. Le monsieur en question a quand même raison de vouloir savoir pourquoi on lui interdit son travail d’un jour à l’autre? Ses convictions et son activisme n’ont pas l’air de dater d’aujourd’hui, comment ca pourrait donc changer la donne d’un jour à l’autre?

    malte

    09/10/2009 at 3:47

  9. imposer vous savez faire je n’en doute pas, convaincre là je reste septique. .

    salman

    09/10/2009 at 3:50

  10. Insulte ou taqqiya, les 2 méthodes préférées de Rachid Z, si bien sûr il ne se livre pas à des ménaces contre des femmes ou parfois même plus grave… n’est-ce pas?

    Et pour le reste je vois bien que la vérité blesse ces ignares et qu’il sn’ont pas de replique…que des insultes; signe de faiblesse extrême.

    Savasorda

    19/10/2009 at 11:43

  11. Et que faisons-nous de « grave » aux femmes ? Ce qu’elles vous reprochent de ne pas pouvoir faire ?

    Rachid Z

    20/10/2009 at 10:36

  12. […] Tribunal de Première Instance de Bruxelles, saisi en référé par Luk Vervaet, enseignant de langue flamande depuis 5 ans dans les prisons du Royaume de Belgique et interdit […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :