Parlemento.com

L'agence de presse des minorités

Le Centre pour l'Egalité déboute à nouveau Abdelghani Ben Moussa

with 26 comments

Lettre aux progressistes

Alain Destexhe et Claude Demelenne ont récemment signé une "Lettre aux progressistes qui flirtent avec l'islam reac"

Faisant suite à un signalement, le Centre pour l’Egalité des Chances et de la Lutte contre le Racisme estime, dans une réponse datée du 07/08/09, que les articles d‘Alain Destexhe et Claude Demelenne qui « critiquent certaines expressions religieuses » musulmanes relèvent de « leur liberté d’exprimer ce point de vue« . Le Centre ajoute « qu’il serait excessif de dire qu’à travers leurs propos, ils cherchent à viser tous les musulmans » et « considère que même si les propos expriment clairement une hostilité au port du voile dans certaines sphères publiques, ils ne constituent en aucun cas une infraction et rentre donc tout à fait dans le cadre de la liberté d’expression« .

La réponse du Centre faisait suite au signalement déposé par Abdelghani Ben Moussa (militant CDH à Schaerbeek, ex-administrateur au MRAX et coordinateur du groupe de réflexion Vigilance Musulmane) en date du 21/07/09 contre le sénateur libéral Alain Destexhe et le “journaliste de sensibilité socialiste” au Journal du Mardi et employé au Port de Bruxelles Claude Demelenne suite à une carte blanche intitulée Voile : où sont les progressistes ? qu’ils avaient publié dans le quotidien bruxellois Le Soir (06/07/09) et qui, selon le plaignant, “semble relever de l’incitation à la haine sur base des convictions religieuses“.

Accusant réception de l’avis du Centre défavorable à son égard, Abdelghani Ben Moussa précise que qu’il n’a pas demander au Centre « de sonder l’intention des deux auteurs » mais « de vérifier le caractère incitateur à la haine, à la discrimination ou à la violence des propos exprimés (…) à l’encontre de personnes avec un profil déterminé, ici les femmes portant le foulard« . Le plaignant débouté conclut en soulignant « le contraste saisissant entre la réponse du Centre à ma plainte et son communiqué de presse du 17 juillet 2009 [où] le Centre se réjouit que la condamnation pour racisme de l’ex-leader du Front National (belge) ait été confirmée par la Cour européenne des droits de l’Homme. Ainsi le Centre déclare : « Il faut bien comprendre que l’incitation à la haine ne requiert pas nécessairement l’appel à tel ou tel acte de violence ni à un autre acte délictueux. En injuriant, en ridiculisant ou en diffamant certaines parties de la population, ou encore en incitant à la discrimination, M. Féret a porté atteinte aux personnes. A leur dignité, voire à leur sécurité. On sort alors du domaine de « l’opinion » et de la « liberté d’expression », car c’est la paix sociale et la stabilité des Etats démocratiques qui entrent en jeu ». Pour Ben Moussa, « il est inquiétant de constater que, sous prétexte de ne pas appartenir à une formation politique d’extrême-droite, les deux auteurs bénéficient, eux, en quelque sorte, d’une liberté d’expression absolue et d’une immunité de fait. Nous sommes face à un cas manifeste de deux poids, deux mesures! »

Ce n’est pas la première fois que le Centre pour l’Egalité des Chances déboute le coordinateur de Vigilance Musulmane suite à un signalement pour discrimination envers les musulmans. Abdelghani Ben Moussa avait déjà saisi le Centre en septembre 2008 pour l’inviter à entamer des poursuites contre l’hebdomadaire Le Vif/L’Express suite à la publication d’un dossier intitulé « Comment l’islam gangrène l’école ? ». Le Centre n’avait pas jugé nécessaire d’entamer des poursuites sur base de la législation existante estimant que “l’élément intentionnel venait à manquer”.

(PARLEMENTO – INDEPENDENT NEWS AGENCY)

Advertisements

Written by EFJ

02/11/2009 à 9:55

Publié dans Religions

26 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Il est évident que ces maladives pleurnicheries incessantes d’Abdelghani Ben Moussa auprès du Centre pour l’Égalité des chances relèvent de la victimisation.

    Rachid Z

    02/11/2009 at 10:23

  2. C’était à prévoir… Les propos exprimés dans la carte blanche (sic !) étaient trop tangents pour faire l’objet d’une poursuite.

    Il sera toujours plus difficile de combattre le racisme primaire du FN, que de lutter contre le racisme ordinaire distillé de plus en plus, plus subtilement, et par un plus grand nombres de personnes qui seraient hors de tout soupçon !

    Naruto

    02/11/2009 at 8:19

  3. Bien d’accord et c’est d’ailleurs la même chose avec l’antisémitisme ordinaire distillé sur son blog, pas très subtilement à vrai dire, par Rachid Z.

    Richard X

    03/11/2009 at 8:19

  4. Vous êtes tout aussi libre que Ben Moussa de pleurnicher, subtilement ou pas, auprès du Centre, Richard X. Qui sait peut-être parviendra-t-il à appaiser les terribles souffrances que semble vous infliger « Observations Citoyennes ».

    Rachid Z

    03/11/2009 at 9:04

  5. Mais bien sûr ! Mr Ben Moussa aurait dû demander d’abord la permission de Rachid Zéro avant d’aller « pleurnicher » auprès du Centre, d’ailleurs ce dernier devrait également modifier le lien en haut de sa Homepage « Signaler une discrimination ou poser une question? » >> « pleurnicher ou poser une question? » histoire d’aller vers plus d’EGALITE. Merci à Mr Ben Moussa pour son action « Citoyenne » !

    Asma

    03/11/2009 at 9:55

  6. Non, Asma, vous n’y êtes pas : votre protégé se réfère aux principes de neutralité qu’il nomme, comme Nadia Geerts, laïcité politique, il devrait donc apprendre, comme elle, à mieux les défendre même lorsque le contenu de l’expression émise ne lui convient pas et cesser d’appeler à la censure ! On ne peut pas plaire à tout le monde, un monde libre de trouver que même dans le laid, il y a du beau !

    Rachid Z

    03/11/2009 at 10:18

  7. Ce type de plainte est très dangereuse. Ben Moussa est comme la chèvre de Mr SEGUIN,à force de crier à l' »islamophobie » on finit par lasser les gens et lorsqu’une réelle action islamophobe se produira de nombreuses personnes n’y croiront plus.
    De plus je ne trouve rien d’islamophobe dans leur texte, il défendent leur idée de la laicité. Si certains ne peuvent supporter la laicité il y a des pays pour cela. Car ce qui le dérange c’est la dénnonciation de l’extrêmisme et non pas l’extrêmisme. En suivant son résonnement jusqu’au bout, devra-t-on remettre dans le code pénal le délit (oule crime) de blasphème ?

    salman

    03/11/2009 at 12:01

  8. C’est un procédé comme un autre qu’il applique, ce bon Ben Moussa. Ce n’est ni plus ni moins que du harcèlement. Il joue une carte potentiellement dangereuse pour lui, car, en effet, si l’usure qu’il tente n’aboutit, espérons-le, pas, il s’expose à l’effet du garçon qui criait au loup (ce n’est pas la chèvre de Mr Seguin, si mes souvenir sont bons). Ce serait une bonne chose, me direz-vous, mais il serait bien vite remplacé par un autre pour continuer la mission.
    Pour ce qui est de l’institution d’un délit de blasphème, et bien, ça nous pend au nez !

    Charles M

    03/11/2009 at 12:59

  9. Et combien même une « action islamophobe » se produirait ? D’ailleurs, il n’est pas interdit d’éprouver des sentiments de rejet à l’égard de l’islam, il n’est pas interdit d’être hétérophobe, donc ! C’est idiot puisqu’il s’agit d’un phénomène naturelle, irraisonné ou méraisonné qu’il faut combattre, non pas à coups de plaintes au Centre mais en luttant contre l’ignorance, là où elle se manifeste.

    Par contre, les discriminations dont sont constamment victimes les populations musulmanes, ne relèvent pas de l’islamophobie, de ce concept fourre-tout mais de la violation des droits et libertés fondamentaux !

    Je suis pour la liberté d’expression, certainement pour la restreindre, et je me fiche que d’aucuns (élus ou lus par le peuple) colportent(dans le quotidien laïque, Le Soir), des considérations pointant négativement l’attitude vestimentaire, les goûts culinaires ou littéraires,… préférés par les membres de l’une ou l’autre composante religieuse ou idéologique de la société.

    Rachid Z

    03/11/2009 at 1:30

  10. @salman : Mais tu as parfaitement raison ! encore un à qui Mr Ben Moussa aurait dû demander la permission avant de déposer plainte au Centre et user de son droit … pour ne pas déranger la chèvre de Mr SEGUIN. Et puis c’est vrai, pourquoi s’embarrasser de législation anti-raciste et se doter d’une administration publique chargée de lutter contre les discriminations et qui coute aux contribuables, Autant faire confiance au flaire légendaire et infaillible de Rantanplan pour nous dire quel propos est incitateur ou pas à la haine.

    Asma

    03/11/2009 at 1:58

  11. Le Centre lutte essentiellement contre les manifestations antisémites, une forme de racisme parmi d’autres, visant essentiellement les membres de la communauté juive. Le Centre nous informe régulièrement sur l’état de l’antisémitisme en publiant des statistiques très précises et révélatrices de l’ampleur du phénomène. En tant qu’observateur attentif, je reconnais que je n’en ai jamais lu d’aussi précises, qui traiteraient, avec autant d’intérêt, les autre formes de racisme et les discriminations, bien plus flagrantes, dont sont victimes des masses d’individus !

    Rachid Z

    03/11/2009 at 2:32

  12. Rachid Z a sacrement raison une fois de plus. Les Juifs profitent de tout même de l’antisémitisme. On ne s’intéresse qu’à eux! Peut-être parce qu’ils pleurnichent plus fort?
    Ceci mis à part, rachid Z. y est pour quelque chose dans l’ampleur du phénomène lui qui reconnaît que le seul moyen de l’arrêter est de porter plainte auprès du Centre. Le dernier argument des racistes : t’es pas content, t’as qu’à porter plainte, pardon, « pleurnicher ». Quelle belle hauteur d’esprit et de coeur face aux victimes du racisme (antisémite ou autre) : les traiter de « pleurnichards »! C’est ce que Rachid Z appelle la citoyenneté.

    Richard X

    03/11/2009 at 5:49

  13. Franchement je ne crois pas trop à l’islamophobie.
    Je pense qu’il s’agit d’une tactique pour faire taire des voix dérangeantes.
    islamophobie soit la peur de l’islam. Les gens ont le droit d’avoir peur d’une religion où est le problème.
    Selon moi le problème c’est le racisme. Je travaille depuis plus de 20 ans dans l’administration et cela fait donc plus de 20 ans que je jeûne durant le mois de ramadan. Je n’ai jamais eu la moindre remarque désobligeante. Je n’ai jamais entendu d’insultes sur l’islam, des craintes et des questions oui. J’ai même connu un groupe de convertis qui s’arrêtait de trvailler lors de prières, aucune remarque, aucun probleme.
    Par contre des sentiments anti maghrébins, il y en a beaucoup. Il faut se poser la question pourquoi ?

    salman

    04/11/2009 at 8:27

  14. Peut-être parce qu’ils pleurnichent plus fort?

    Non, pas forcément, mais peut-être qu’étant donné qu’ils sensibilisent, conscientisent mieux les esprits, dans les écoles, dans le milieu associatif, dans les médias, … je dirais qu’ils pleurnichent autrement mieux.
    La preuve : Bien qu’il serait absurde de nier le fait qu’il existe encore au sein de la population belge des esprits malsains animés de sentiments antisémites (racistes donc : je rappelle que, durant l’occupation nazie, l’administration collaboratrice belge a offert aux juifs belges plus de 30000 un séjour sans retour vers les camps d’exterminations nazis !), il y a également lieu d’observer que les membres de la communauté juive de Belgique ne subissent pas, aujourd’hui, la dicrimination, notamment institutionnelle, comme les membres d’autres communautés, par exemple, la musulmane !

    Rachid Z

    04/11/2009 at 1:59

  15. Ils se contentent des messages antisémites que Rachid Z diffuse sur son blog.

    Richard X

    04/11/2009 at 9:37

  16. Antisémite, serais-je ? Je dirais plutôt, Richard X, que : ne pouvant vous abstenir de consulter les messages contenus sur « Observations citoyennes », exactement comme Ben Moussa n’apprécie pas les messages diffusés par « Le Soir », il faudrait tout bonnement satisfaire vos exigences de censure en supprimant purement et simplement ces espaces d’expression ? Je vous rappelle que l’on célèbre les 20 ans de la destruction du Mur de Berlin et que l’Union soviétique n’existe plus. La liberté d’opinion, d’expression et de presse n’est pas un délit, surtout pas en Belgique libérée, n’est-ce pas ? Mais d’abord, Richard X, cessez de vous improviser à la fois victime, procureur et juge, ce totalitarisme est dépassé, non ? Nous vivons en démocratie, ça ne vous dit rien ?

    Rachid Z

    04/11/2009 at 10:24

  17. La démocratie c’est aussi comprendre que Rachid Z. a reçu 412 voix sur 484.719 exprimés. Donc quand on rencontre 1000 personnes dans la rue à Bruxelles, il y a une chance qu’une et seulement une de ses personnes ait pû exprimer un vote pour Sais Rachid. Les 999 autres ne posent pas de problème. C’est quand-même rassurant. Même à Mollahbeek, où il a sévi pas mal, moins qu’un demi pourcent des électeurs l’a choisi.

    lezersbrieven

    04/11/2009 at 11:46

  18. Et pourtant, monsieur lezersbrieven, bien qu’il ne vous a jamais empêché de partager les opinions islamophobes du PSiste ministre-président Charles Picqué (plusieurs dizaines de milliers de voix!), nous observons que celles qui vous préoccupent, citoyennement propagées par l’insignifiant Rachid Z font l’objet, de votre part, de sondages, d’analyses, de statistiques très sérieuses.
    Soyons sérieux, monsieur lezersbrieven.

    Rachid Z

    05/11/2009 at 12:58

  19. Rachid Z n’a pas encore compris que 1° l’incitation à la haine raciale (racisme et antisémitisme) est qualifiée pénalement en Belgique 2° que c’est moralement répréhensible (mais Rachid Z n’a pas de morale) 3° que la liberté d’expression n’est pas un absolu (voir la législation sur la calomnie, la diffamation et le négationnisme du génocide des Juifs mais sur ce dernier point, Rachid Z a déjà eu l’occasion de faire savoir que cela brimait sa liberté d’exprimer ses doutes), en clair que nous ne sommes pas aux USA et qu’un « observateur citoyen » belge auto-proclamé ferait bien d’observer les lois belges. Mais on sait bien sûr qu’il en est tout bonnement incapable. L’observation citoyenne lui sert de prétexte pour déverser ses petites haines régressives.

    Richard X

    05/11/2009 at 8:15

  20. Vous êtes libre d’interpréter mon engagement Richard X mais voici ce que pense et dit Rachid Z : je suis pour une plus large liberté d’expression, je conteste l’adoption, par nos politiques, nos administrations, nos écoles,… les lois liberticides, ces lois racistes qui sanctionnent, par exemple, la négation que d’un génocide, autorisant la critique des autres, le mépris des autres peuples victimes de la barbarie. Mais vous êtes là encore libre, c’est votre droit, d’estimer en pleurnichant, aux côtés des sages du Centre « pour l’Égalité des Chances et la lutte contre les Discriminations », que mon propos minimise ce crime supreme ! Il est vrai aussi que je souhaite ardemment que les citoyens malmènés, discriminés manifestent de manière bien plus audible leur dégoût face au traitement qui leur est « moralement » et en toute « légalité » infligé, qu’ils dénoncent l’attitude collaborationnisme malsaine du personnel politique belge avec le régime sioniste (criminel donc !). Et, que ça vous plaise ou non, je vous emmerde, Richar X.

    Rachid Z

    05/11/2009 at 10:41

  21. L’innommable qui se dévoile.. Il suffisait de lancer l’appât. Pourquoi fait-il ce lien entre pénalisation du négationnisme et ce qu’il nomme l’attitude « collaborationniste » (histoire de remettre une couche en matière d’instrumentalisation du crime nazi) avec le dit « régime sioniste »? (à ce propos, il n’est pas »légalement » interdit de critiquer Israël et le sionisme quoi qu’il en dise). Alors qu’il s’agit – simplement – de condamner l’antisémitisme et le négationnisme ici en Belgique et en toutes circonstances, pour Rachid Z, l’opposition à Israël passe nécessairement par l’affirmation du fait que les Juifs sont bien sûr privilégiés par la loi antinégationniste (rappelons que ce n’est pas eux qui l’ont votée mais le parlement belge, foi de citoyen) et des dérapages antisémites récurrents (voir ses messages sur les « crimes rituels pratiqués de tous temps par les Juifs »).
    La frustration névrotique est la matrice des racismes – Rachid Z en est un bel exemple.

    Richard X

    05/11/2009 at 11:26

  22. Bravo, pour pleurnicher, vous savez-y faire, Richard X, je le reconnais sans peine, mais encore faut-il que les larmes que vous versées parviennent à convaincre…

    A vrai dire, je ne reproche rien aux juifs, si ce n’est que face aux massacres et aux atrocités que les sauvages chiens de garde du « foyer juif » infligent au peuple palestinien, nous observons de la part d’une grande part de nos concitoyens juifs, en Belgique et ailleurs, un trop lourd silence, un mutisme qui en dit long… et qui contrevient, à mon sens, à ce qu’on s’efforce à enseigner notamment dans les écoles et qu’on appelle le « devoir de mémoire ».

    Rachid Z

    05/11/2009 at 12:10

  23. Comme d’habitude, le Rachid Z en mal d’argument fait diversion. Et encore une fois, bravo pour le fait de qualifier de « pleurnicheries » la condamnation du racisme (dont le sien, à Rachid Z, évidemment). Faudra pas compter sur la solidarité des antiracistes le jour venu… Mais le Rachid Z, ça ne vole de toute façon pas très haut, pas plus haut que sa croyance aux « crimes rituels ». Allez, basta. Les antisémites et les racistes à la Rachid Z, la démocratie s’en passe.

    Richard X

    05/11/2009 at 2:55

  24. En effet, je suis naturellement imunisé contre les effets malsains de vos « démocratiques » crises lacrimales, Richard X !

    Rachid Z

    07/11/2009 at 3:10

  25. A Rachid Z:

    Sans préjuger du fond, je voulais juste m’exprimer sur la forme que prend cet échange.

    Que d’énergie pour décrier les uns et les autres mais aussi pour les rabaisser et dévaloriser leurs actions (qui seront toujours préférables au vilipendage stéril que vous aimez à pratiquer)…

    Quel dommage que votre énergie et votre plume ne servent qu’à cela…Quel dommage, quel dommage !

    Ibn Khaldoun avait donc, raison… « les Arabes se sont mis d’accord pour ne jamais plus se mettre d’accord »… Mais avait-il prévu à quel point, certains arriveraient à faire de combats communs de tels sujets de discorde, sciant de la sorte la branche sur laquelle tout progressiste est assis?

    Quoi qu’il en soit, je vous plains.

    Depuis le temps que je vous suis, j’en viens à vous résumer à ceci : « d’accord avec rien ni personne, crachant sur tout » mais surtout, je vous plains.

    Meriem

    09/11/2009 at 2:44

  26. Pourquoi classez-vous les commentateurs en fonction d’une appartenance identitaire supposée ? Ce n’est pas parce qu’on se nomme Rachid qu’on est arabe ou antisémite ! Pourquoi, les arabes devraient toutes et tous penser comme vous, Ben Moussa ou Ibn Khaldoun ? Pourquoi, comme vous le suggérer, devrions soutenir, au nom d’une chimérique union sacrée arabe, de détestables initiatives, allant à l’encontre de la liberté d’expression ? Pouvez-vous citer une de ces nations arabes qui soutiennent les drois et libertés fondamentaux ?

    Par contre, en effet, il est évident que pour moi privilégier la forme est une façon de s’exprimer pour ne rien dire et ce, pour ne mécontenter personne, pour ne pas s’exposer à la critique.

    Je ne suis pas une extraterrestre et contrairement à ce que vous dites, nombreux sont ceux qui pensent comme moi mais n’estiment pas forcément nécessaire de l’exprimer publiquement.

    Rachid Z

    09/11/2009 at 7:08


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :