Parlemento.com

L'agence de presse des minorités

Le Directeur du MRAX licencié pour avoir parlé à la presse

with 10 comments

licenciement

La lettre de licenciement du Directeur du MRAX a été signée par 3 personnes

Ce mercredi (04/11/09) Didier de Laveleye, Directeur du MRAX (Mouvement contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Xénophobie), précise avoir reçu par recommandé son « licenciement pour motif grave » co-signés au nom du Conseil d’administration du MRAX par Radouane Bouhlal (Président), Elisabeth Cohen (Trésorière) et Hamel Puissant (Secrétaire). Le motif grave en question ? « Le 23 octobre 2009, tu as donné une interview à Monsieur Mehmet Koksal, journaliste du site internet Parlemento« .

Dans cette lettre de licenciement, les 3 représentants du Conseil d’administration reprochent au Directeur licencié de n’avoir pas concerté le Président du MRAX, comme le prévoit le règlement d’ordre intérieur, avant de parler à la presse et lui reproche ses « nombreux propos diffamatoires et calomnieux » à l’encontre des dirigeants du MRAX, de l’association et de ses organes. Estimant que les paroles tenues lors de l’entretien « aboutissent à une publicité exagérément négative au détriment du MRAX, elles placent l’association et ses organes sous un exécrable ‘éclairage médiatique’« , les dirigeants concluent en précisant à Didier de Laveleye que « tu ne fais donc plus partie de notre personnel à dater de ce jour. Et tu n’est plus autorisé à fréquenter les locaux de notre organisation. Veuille restituer immédiatement tous les documents et le matériel que nous avions mis à ta disposition, en particulier les clefs de l’organisation. Ton décompte final, ainsi que tous les documents sociaux, te seront transmis dans les meilleurs délais. Nous t’adressons, Monsieur le Directeur, nos respecteuses salutations. »

Didier de Laveleye

Didier de Laveleye, Directeur du MRAX licencié pour avoir parlé à la presse

Contacté par téléphone, Didier de Laveleye conteste ce licenciement pour motif grave qui a de graves conséquences sur sa situation sociale : « J’étais déjà en période de préavis mais en me voulant me licencier pour faute grave, ils évitent évidemment l’obligation de payer des indemnités tout en m’empêchant de bénéficier des allocations de chômage. Je conteste évidemment le motif grave invoqué car je vous rappelle les étapes qui ont conduit à cette situation : première étape, les travailleurs du MRAX organisent un arrêt de travail le vendredi 23 octobre et envoient un communiqué de presse, je me joins à cette action d’arrêt de travail sans signer le communiqué des travailleurs, portant de graves accusations contre Radouane Bouhlal et les dysfonctionnements dans l’association. Deuxième étape : Radouane Bouhlal répond par communiqué de presse en m’accusant gravement par écrit d’être derrière tout cela et en soulignant ma très mauvaise gestion. Troisième étape : je fais usage de mon droit de réponse face à ces propos diffamatoires tout en évitant la calomnie. Quatrième étape : je reçois mon licenciement pour faute grave pour vous avoir accordé un entretien. Mais je me doutais qu’ils préparaient quelque chose. Lors de la dernière réunion du Conseil d’administration MRAX en date du 30/10/09 , j’ai même été menacé de mort par Radouane Bouhlal. Il m’a dit texto : ‘Là Didier, tu es mort ! » J’ai demandé à ce que cette phrase soit actée dans le procès-verbal de réunion. J’ai dû quitter la réunion prématurément parce qu’on me gueulait dessus comme si j’étais un animal. Je suis attristé par les conséquences judiciaires et financières inévitables que ce licenciement abusif aura sur l’association et pourra même mener à la faillite du MRAX« .

(PARLEMENTO – INDEPENDENT NEWS AGENCY)

Advertisements

Written by Mehmet Koksal

04/11/2009 à 12:53

Publié dans Elections

10 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Ce ne sont pas des pratiques acceptables de la part du MRAX qui est une asbl d’éducation permanente…

    Gégé

    04/11/2009 at 2:53

  2. Toutes ces asbl qui gravitent autour de l’état et de ses services, qu’elles fassent partie du monde social ou du monde culturel sont nocives ; elle génèrent des passe-droits et ont généralement un fonctionnement de république bananière…la réforme des asbl de 2001 n’a, malheureusement rien changé à tout cela !

    Edouard

    04/11/2009 at 3:07

  3. Et communiquer à un journaliste copie de sa lettre de licenciement pour faute grave, est-ce aussi un motif de licenciement pour faute grave?

    Plus sérieusement, pluralisme, transparence, respect du droit du travail et du droit syndical, tout ça concerne tout le monde, sauf le MRAX de M. Bouhlal?

    Blug

    04/11/2009 at 3:43

  4. Je donne raison au MRAX. On en déballe pas le linge sale et cela vaut PARTOUT comme faute grave.
    Par contre je pense qu’il vaut mieux terminer tout le MRAX maintenant et de SUITE.

    lezersbrieven

    04/11/2009 at 7:10

  5. Et comment expliquez-vous, monsieur lezersbrieven, le fruit de votre propre raison ? Autrement dit, que motive votre opinion d' »en terminer avec le MRAX », si ce n’est la « grave faute » càd « le linge sale déballé » ?

    Rachid Z

    04/11/2009 at 8:01

  6. Un peu de patience, Said Rachid, tout viendra en son temps. Les chiens aboient ma

    lezersbrieven

    04/11/2009 at 9:17

  7. mais la caravene passe… vous connaissez sans doute à force d’aboyer?

    lezersbrieven

    04/11/2009 at 9:18

  8. Si l’on suit lezersbrieven , les employés doivent tj la fermer et laver le linge en famille. Avec un tel raisonnement il faudrait interdir le droit de grève et les syndicats. Par ces pratiques dictatoriales HAMEL PUISSANT ne renie en rien son idole le beau Léon T, affameur et boureau du peuple russe et ukrainien. Dès que ces gauchistes ont un peu de pouvoir ils se transforment en petits dictateurs.

    salman

    05/11/2009 at 11:13

  9. « j’ai même été menacé de mort par Radouane Bouhlal. Il m’a dit texto : ‘Là Didier, tu es mort ! J’ai demandé à ce que cette phrase soit actée dans le procès-verbal de réunion.”

    Oui enfin faut pas pousser la mauvaise foi de bobonne non plus…

    Bernardf

    05/11/2009 at 6:44

  10. Le MRAX commence à le prendre « de haut » envers les autorités belges !
    Peut-être qu’en donnant des dons on serait tous subitement les bienvenus, pour une nouvelle mosquée ?
    DANS TOUS LES SITES AYANT LE MRAX COMME LIEN, ON DEMANDE DES DONS, DES DONS ET ENCORE ET TOUJOURS DES DONS.
    Ce Radouane Bouhlal c’est quoi ? Pour qui se prend-il ?
    Et sa copine COHEN ?
    Triste mentalité ce Mrax…..

    lucky Halet

    22/12/2009 at 1:49


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :