Parlemento.com

L'agence de presse des minorités

La Communauté française s'intéresse aux messages haineux en langue étrangère

with 4 comments

Ex-journaliste et manager sportif, Pierre Migisha est député régional CDH à Bruxelles

« La propagation dans les médias de stéréotypes à l’égard des personnes d’origine étrangère n’est pas un fait nouveau. Le phénomène a été étudié et analysé en Communauté française et plus largement à l’échelle du pays. Ces travaux portent souvent sur les médias d’expression française ou néerlandaise, en omettant ceux destinés aux communautés étrangères qui s’expriment dans une autre langue. La liberté d’expression est bien entendu un droit fondamental. Il n’en demeure pas moins que certains discours pourraient entrer en conflit avec d’autres droits fondamentaux, risquant ainsi de provoquer ou d’inciter une partie de la population ou une communauté à entamer des actions violentes ou insultantes envers un autre groupe ou une autre communauté vivant en Belgique« , a déclaré Pierre Migisha (CDH, parti centriste francophone) lors d’une interpellation du mardi (26/01/10) adressée à Fadila Laanan (PS, parti socialiste francophone) la ministre de la Culture, de l’Audiovisuel, de la Santé et de l’Égalité des chances. Le député centriste s’interroge sur les outils dont dispose « la Communauté française pour sensibiliser, étudier et produire des rapports sur les discours politiques tenus en langue étrangère dans les médias – traditionnels ou électroniques – locaux, régionaux ou internationaux et ayant une quelconque incidence pour notre société« .

Dans sa réponse, Fadila Laanan rappelle l’existence « d’instruments relativement nouveaux permettant de sanctionner des messages à caractère raciste, sexiste ou homophobe » comme le décret (du 12/12/08) relatif à la lutte contre certaines discriminations ou la signature d’un nouveau protocole avec le Centre pour l’Egalité des Chances qui lui permet notamment de lancer des campagnes de sensibilisation.

Fadila Laanan est ministre PS de la Culture (e.a.) en Communauté française de Belgique

« Le fait que des messages racistes soient exprimés dans une langue autre que le français n’a pas d’importance au regard du décret. Cependant, cette législation ne s’applique qu’à des personnes morales ou physiques situées sur le territoire de la Communauté française. Il n’existe pas de cadre général tendant à interdire les messages qui ne sont pas véritablement empreints de racisme, de sexisme ou d’homophobie mais qui ont un caractère manifestement extrémiste ou intégriste. L’extrémisme ou l’intégrisme ne sont pas des notions suffisamment précises et consensuelles pour être insérées dans une législation. Il n’empêche que certains de ces messages troublent manifestement l’ordre public. Dans ce cas, les tribunaux peuvent être saisis« , rappelle la ministre.

A propos de la cyber-haine (messages racistes circulant sur internet), la question relève d’une part de la législation sur le commerce et d’autres part des lois fédérales contre les discriminations mais l’application de ces mesures se heurte souvent à la question du lieu d’émission (souvent hors Communauté française) de ces messages. « Ces carences ne signifient pas qu’un internaute aux prises avec un message raciste n’ait pas la possibilité d’agir. Il peut à tout le moins protester auprès du fournisseur de services responsable de la diffusion d’un tel message. Je vous invite à prendre connaissance de la brochure diffusée par le Centre pour l’Égalité des Chances intitulée Delete cyberhaine, disponible sur son site Internet », conclut Fadila Laanan.

(PARLEMENTO – INDEPENDENT NEWS AGENCY)

Written by Mehmet Koksal

28/01/2010 à 1:01

Publié dans Elections, Langues

4 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Pour beaucoup, c’est justement la Communauté française, via son organe de presse, par exemple, la RTBF ou son réseau scolaire qui inlassablement diffuse à destination d’un public maintenu désinformé des messages de rejet, stigmatisant, dénigrant ou justifiant l’exclusion de membres d’autres communautés. L’islamophobie, le racisme, l’incitation à la haine, … tous ces mécanismes de pensée, de rejet de l’Autre semblent plutôt correspondre aux missions que se donne cette antidémocratique (surtout pour les bruxellois) institution, nommée Communauté française.

    Rachid Z

    28/01/2010 at 2:28

  2. @Rachid Z:
    Est-ce que vous auriez des exemples ?

    Parce que effectivement le climat médiatique n’est pas toujours très sain, surtout par rapport aux musulmans (voiles, minarets, etc), mais ce ne sont pas les médias qui imposent ces thèmes, ce sont certains politiques très isolés (2 politiques, en gros).

    Donc ? Des exemples concrets ?

    Siko

    28/01/2010 at 10:50

  3. Par exemple : l’interdiction arbitraire du voile dans les écoles publiques, largement soutenu par cette Communauté française, correspond à ce qu’on qualifie de discrimination indirecte, qui relève du racisme institutionnel.

    Ne pensez-vous pas aussi que le fait de ne pas accorder à la communauté musulmane (ce qui est accordé à la communauté catholique ou à celle des laîques organisés) ses droits en matière d’émissions cultuelles sur les médias publics relève aussi de la discrimination institutionnelle ?

    Rachid Z

    29/01/2010 at 1:17

  4. Tout doucement on se rapproche des prétextes pour emprisonner des gens comme en Union Soviétique, en Corée du Nord et à Cuba et en Chine.
    TOUS les journalistes et avocats emprisonnés dans ces pays ont enfreint un quelconque article de loi ou un décret.
    Et maintenant, aussi en Belgique, on vote des lois ou des décrets pour que le délit de penser et d’opinion devienne un délit de droit commun.
    Bien évidemment, nos « Élus » ont une trouille pas possible d’un référendum ou d’une consultation populaire.

    Roland

    29/01/2010 at 11:31


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :