Parlemento.com

L'agence de presse des minorités

Plus de 600 musulmans turcs ont protesté à Bruxelles contre Israël

with 15 comments

Plus de 600 musulmans turcs ont protesté le vendredi (04/06/2010) sur la Place Schuman à Bruxelles contre l’Etat d’Israël. Ils répondaient ainsi à l’appel à manifestation des organisations BIF (Fédération islamique de Belgique, de la mouvance islamiste Milli Görüs de Necmettin Erbakan), Diyanet (section belge de la Direction des Affaires religieuses de l’Etat turc), UETD (section bruxelloise de l’Union des Démocrates turco-européens, liée à la mouvance AKP), Eyad (association culturelle d’éducation permanente financé par la Communauté française de Belgique), UMB (Union des mosquées « marocaines » de Bruxelles) et la Fédération albanaise de Belgique. (+VIDEOS)


Un incident mineur a été signalé durant cette manifestation qui s’est déroulée au coeur de la capitale européenne et les organisateurs ont invité le groupe en question à quitter les lieux en marquant sa désapprobation. En matière technique, les organisateurs avaient mis sur pied un podium avec des microphones et des amplificateurs de voix, des pancartes, des écharpes de l’organisation IHH à disposition des manifestants ainsi qu’une grande équipe de bénévoles à chasuble fluorescente assurant la sécurité autour des personnalités et des manifestants parmi lesquels au moins 12 élus belges (Sait Köse du MR, Mahinur Özdemir du CDH, Resul Tapmaz et Fatma Pehlivan du SP.A, Philippe Moureaux, Emir Kir, Derya Aliç, Rudi Vervoort, Sevket Temiz, Hediye Yigit, Leyla Ertorun et Jamal Ikazban du PS). Parmi les drapeaux visibles à cette manifestation, on pouvait voir des drapeaux turcs, belges, européens, palestiniens, syriens, BIF et du califat islamique (vert et noir).

Une « déclaration commune de condamnation de l’attaque israélienne contre la flotille d’aide humanitaire pour Gaza » précise que les organisations demandent la « cessation des entraves posées par Israël à l’acheminement de l’aide humanitaire vers Gaza, suspension de l’accord UE-Israël, application des recommandations du rapport Goldstone, levée immédiate du blocus sur Gaza, remise en cause de l’adhésion d’Israël à l’OCDE et création d’une commission internationale indépendante« .

Sur le podium, les orateurs ont longuement fait des invocations religieuses islamiques en langue arabe et en langue turque. Certains ont tenu un discours particulièrement modéré face à la foule tandis que d’autres ont lancé des appels à la vengeance et des menaces envers l’Etat d’Israël. « Israël a fait l’erreur de s’en prendre directement à la Turquie et il va en payer à présent le prix, inchallah!« , a précisé l’un des orateurs. Au  nom de la Fédération albanaise de Belgique, Sulejman Shahaj a dénoncé « l’attitude de bandits et de voyoux » du gouvernement israélien « dont les agissements n’ont que trop durés« . Il a évoqué le sort « d’un peuple [palestinien] qui souffre sous une dictature sanginaire [Israël] dont le but est d’asseoir la colonisation des terres palestiniennes tout en perpétrant un nettoyage ethnique« .  Les propos des orateurs étaient régulièrement ponctués par le refrain « tekbir Allahu Akbar! » (Un seul Dieu, Allah!) repris en choeur par les manifestants. Dans son discours, Mehmet Zeki Bayraktar (Président du BIF, Fédération islamique de Belgique) a fait un parallèle entre « le terrorisme du PKK et le terrorisme de l’Etat d’Israël » et la nécessité de mettre un terme « au génocide en cours en Palestine« .

Interrogé en marge de la manifestation, le dirigeant de la section belge de l’organisation humanitaire turque IHH Ali Koç a expliqué que l’attaque spécifique d’Israël sur le Mavi Marmara tuant 9 personnes « était motivée par le fait que c’était le seul bateau transportant la majorité des militants humanitaires ainsi que 46 membres de la presse internationale. Les autres bateaux étaient exclusivement réservés au transport de marchandises de première nécessité pour la population de Gaza ».  « Après ce massacre d’humanitaires, Israël a accusé notre organisation IHH d’avoir des relations avec le Hamas et d’aider des terroristes. C’est vraiment ridicule parce que d’abord même le gouvernement turc a de bonnes relations avec le Hamas et qu’ensuite IHH est une organisation humanitaire non gouvernementale qui tente de venir en aide aux populations en difficulté. On se concentre sur l’aide humanitaire urgente aux personnes, ce n’est pas notre boulot de demander aux gens s’ils sont membres du Hamas ou pas« . Ali Koç a également précisé qu’IHH Turquie s’apprête à envoyer d’autres convois humanitaires qui pourraient également compter des nouveaux volontaires belges.

(PARLEMENTO – INDEPENDENT NEWS AGENCY)

Advertisements

Written by Mehmet Koksal

09/06/2010 à 11:33

Publié dans Religions

Tagged with , , , ,

15 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Comme complément d’information, je signale que les représentants de ces divers groupements ont adressé, en marge du rassemblement, un exemplaire de la déclaration commune à laquelle Mehmet fait allusion respectivement au représentant de Van Rompuy et au représentant de Barroso.

  2. « le terrorisme du PKK et le terrorisme de l’Etat d’Israël » et la nécessité de mettre un terme « au génocide en cours en Palestine«

    Le terrorisme du PKK ne serait-il pas plus proche de celui du Hamas? Groupe armé luttant pour l’indépendance et la liberté de leur peuple respectif.

    Étrange, ici, il reconnait directement un génocide par contre le génocide des arméniens c’est plus compliqué de le reconnaitre

    Manichéen

    09/06/2010 at 5:04

  3. Israël n’a jamais reconnu le génocide des Arméniens par le régime jeune-turc (dont le kémalisme n’est que la prolongation, un fascisme avant la lettre) pour se concilier le soutien de la Turquie négationniste. Bien plus, Israël a fait intervenir le lobby sioniste américain pour qu’il lutte également contre la reconnaissance dudit génocide par les Etats-Unis.

    Pierre-Yves Lambert

    09/06/2010 at 5:09

  4. Mr Lambert, C’était du temps où la Turquie était allié d’Israel. Maintenant que la Turquie se rapproche de l’Iran, ça ne serait pas étonannt que le lobby israélien s’allie à l’arménien et que les USA de bon coeur reconnaisse le massacre
    PS: Le lobby truc aux USA est le 2eme plus important après celui des israéliens( cf affaire Sibel Edmons)

    Manichéen

    09/06/2010 at 5:20

  5. Ca en dit long sur la moralité israélienne, de cet Etat juif qui fonde sa légitimité comme refuge pour les rescapés d’un génocide et pour les victimes de l’antisémitisme mais qui, pour se concilier un allié, a activement lutté contre la reconnaissance d’un génocide dont un autre peuple a été victime, et dont l’allié d’Israël fut l’auteur (par le principe de la succession d’états).

    Pierre-Yves Lambert

    09/06/2010 at 5:30

  6. Mr Lambert

    Israel est loin d’être un état modèle, mais citez en moi un qui le soit. Ensuite, tout ceci nous dépasse c’est de la real politik qui n’a rien de moral.

    PS: le sionisme et l’idée de l’état d’Israel est antérieur à la Shoa

    Manichéen

    09/06/2010 at 5:40

  7. S’il n’y avait pas eu la Shoah, la communauté internationale n’aurait jamais accepté la séparation de la Palestine mandataire, elle serait simplement devenue un territoire sous tutelle de l’ONU jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée. La Shoah est donc l’élément déclencheur de l’acceptation du partage en deux entités, juive et arabe, plus précisément la mauvaise conscience (justifiée) des Etats-Unis (qui avaient fermé leurs frontières aux réfugiés juifs fuyant le nazisme et avaient refusé de bombarder les lignes ferroviaires menant vers les camps d’extermination) et l’espoir de l’URSS de se créer un allié stratégique « socialiste » au Proche-Orient.

    Au fait, c’est la première fois que j’entends parler d’une « Fédération albanaise de Belgique » et de son président Süleyman Sanay. Apparemment, il s’agirait de l’Arnavutlar Federasyonu (Fédération des Albanais, inconnue dans toutes les langues au Moniteur belge) et le nom du président est Sulejman Shahaj.

    Pierre-Yves Lambert

    09/06/2010 at 7:11

  8. Mr. Lambert – faites vos devoirs avant de dire n’importe quoi. avez vous entendu parler de la declaration Balfour?
    La Déclaration Balfour de 1917 est une lettre ouverte adressée à Lord Lionel Walter Rothschild (1868-1937), publiée le 2 novembre 1917 par Arthur James Balfour, le ministre britannique des Affaires Étrangères, en accord avec Chaim Weizmann, alors président de la Fédération Sioniste et qui sera élu en 1948 Président de l’Etat d’Israël. Par cette lettre, le Royaume-Uni se déclare en faveur de l’établissement en Palestine d’un foyer national pour le peuple juif DONC BIEN ANVANT LA SHOA

    claire

    09/06/2010 at 9:50

  9. Regardez bien le calicot à 8min8 : nazification d’Israel : étoile de David >> croix gammée nazie (svastika)

    Comparaison scandaleuse entre l’Etat d’Israël et le régime nazi !

    Jean-Philippe

    09/06/2010 at 9:56

  10. La Déclaration Balfour mentionnait un « Foyer national juif », ça ne voulait rien dire de précis, et la Grande-Bretagne n’avait nulle intention de laisser se mettre sur pied un Etat juif. Elle n’était qu’une des nombreuses promesses en l’air faites en 14-18 par les Anglais, les Français ou les Russes pour se concilier les Juifs, les Arabes, les « Assyro-Chaldéens », les Kurdes, les Arméniens etc., les promesses faites aux uns et aux autres portant d’ailleurs souvent en tout ou en partie sur les mêmes territoires. De toute façon, « claire » (Sara Brajbart), pas de leçons d’histoire à recevoir de vous.

  11. La nazification d’Israël, du « sionisme » et des Juifs (non antisionistes) est l’acte de dénonciation diabolisante qui résume la nouvelle propagande antijuive. Dans la perspective adoptée par l’Observatoire européen du racisme (EUMC), qui rejoint la conceptualisation que j’ai proposée dans les années 1990, l’« antisémitisme » contemporain ou la « nouvelle judéophobie » peut s’exprimer par l’acte de « dénoncer l’existence de l’État d’Israël comme un projet à caractère raciste », ou par l’assimilation de la politique israélienne aujourd’hui (à l’égard des Palestiniens) à celle des nazis (envers les Juifs). Or, cette assimilation polémique s’est inscrite dans la doxa au cours de la dernière décennie. Par exemple, selon une étude d’opinion réalisée en Allemagne par l’université de Bielefeld au début des années 2000, 50% des personnes interrogées comparaient la politique d’Israël envers les Palestiniens au traitement des Juifs par les nazis sous le Troisième Reich. De la comparaison à l’identification, il n’y a qu’un pas. Pour ceux qui sont convaincus qu’Israël est l’incarnation du Mal absolu, la logique de l’éradication totale s’impose logiquement comme la juste voie à suivre. Le slogan « Mort à Israël ! » remplace naturellement le slogan « Mort aux Juifs ! ». C’est en ce sens qu’on peut soutenir la thèse de la continuité entre le vieil antisémitisme « éliminationniste » et l’antisionisme radical, notamment quant au programme d’action contre l’ennemi désigné : qu’il s’agisse du peuple-religion en trop ou de l’État-nation en trop, du peuple-paria ou de l’État-paria, les judéophobes d’hier et d’aujourd’hui sont mus par le désir d’en finir une fois pour toutes avec l’ennemi11. Logique de la « solution finale » : l’intrus doit être anéanti à tout prix. Hitler lui-même évitait d’en rêver publiquement. C’était avant la création de l’État juif, à laquelle il ne croyait pas. Ahmadinejad, quant à lui, ose rêver à haute voix de la destruction d’Israël. Et ses dizaines de millions d’admirateurs, sur tous les continents, applaudissent. Cette visée d’anéantissement distingue l’antisionisme radical d’une critique, aussi virulente soit-elle, de la politique d’un quelconque gouvernement israélien. L’antisionisme radical représente la dernière forme historique prise par la judéophobie. »

    Pierre-André Taguieff
    La nouvelle propagande « antisioniste », ou la réinvention de la question juive, Pierre-André Taguieff (part 4)

    Jean-Philippe

    10/06/2010 at 5:07

  12. Mr Lambert,
    je suis d’accord avec vous sur l’importance de la Shoah dans l’avènement de l’état d’Israël. (Les sionistes avant la guerre 40-45 sont minoritaires et les juifs sont contre eux. La déclaration Balfour ne répond qu’à une conception messianique anglicane : pour le « second coming » du messie, il faut que les juifs rentrent chez eux.) Cependant, je crois que la Shoah a plus joué sur l’impunité dont ont bénéficié les sionistes dans le déplacement et massacres de populations( à l’époque, malheureusement, ceci n’est pas considéré comme un crime contre l’humanité)que sur l’envie des anglais et autres grandes puissances de l’époque de donner un pays au juifs. De plus, les anglais avaient fait trop de promesses pour qu’elles ne soient pas tenues.

    PS: j’aimerai bien voir Taguieff critiqué Israël de temps en temps et condamner la répression israélienne ( tout comme BHL et les autres « grands » penseurs juifs si prompt à défendre les droits de l’homme ailleurs sauf en Israël ).

    Manichéen

    10/06/2010 at 10:41

  13. Moi ce qu m’inquiète c’est la situation de la Belgique et de Bruxelles en particulier. Pour le reste je suis étonné de voir comment cette problématique peut passionner de gens qui n’ont aucun lien avec elle.

    salman

    10/06/2010 at 5:37

  14. « Un incident mineur a été signalé durant cette manifestation qui s’est déroulée au coeur de la capitale européenne et les organisateurs ont invité le groupe en question à quitter les lieux en marquant sa désapprobation. »

    Bonjour,
    En quoi consistait cet incident ?

    Alice Tajfel

    11/06/2010 at 11:42

  15. Comme j’habite dans le quartier, je suis venu faire un tour. Je dois dire que j’ai été choquer du clanisme primaire qui consistait là-bas à s’exprimer dans des langues que je ne comprends pas alors que cela aurait du être une manif ouverte à tout le monde. Le français étant une langue parlée par le plus grand nombre, c’est en français que les organisateurs auraient du s’exprimer. Sur ce coup-là, je trouve ça limite raciste.

    Siko

    15/06/2010 at 11:39


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :