Parlemento.com

L'agence de presse des minorités

La députée voilée du CDH justifie le licenciement de l'enseignante voilée à Charleroi

with 32 comments

Mahinur Özdemir (CDH) lève le voile sur ses convictions pour le magazine Lobby (photo : Aurélie et Morgan David de Lossy)

Dans un entretien croisé entre le père Charles Delhez (« jésuite, journaliste et sociologue« ) et la soeur Mahinur Özdemir (« musulmane d’origine turque, députée régionale CDH portant le voile« ) publié par le magazine trimestriel LOBBY (numéro d’été 2010 n°11), Mahinur Özdemir explique qu’elle ne remet « pas en question les lois comme l’avortement  ou l’euthanasie mais je ne souhaiterais pas qu’on les élargisse« .

Interpellée par la journaliste Pascale Gruber sur le port du voile comme « signe extérieur de foi« , la députée voilée du CDH répond qu’elle combat « toute forme d’intégrisme : je me bats pour empêcher qu’on oblige la femme à porter le foulard, je me bats pour qu’on ne la force pas à le retirer. Actuellement, sur le net, une vidéo montre des intégristes affirmant que la charia interdit aux musulmans de voter dans les pays occidentaux où ils vivent. Je m’oppose formellement à ces propos. Ma foi, je la vis et je la pratique, mais mon engagement citoyen passe avant tout. Et c’est pour cela, aussi, que je mets en garde contre toute discrimination au raison d’une foi (…)« .

« Je peux comprendre ce licenciement »

La journaliste du magazine Lobby demande ensuite si on a eu tort de licencier l’enseignante voilée à Charleroi [une ville dirigée par un bourgmestre CDH]. La députée voilée Mahinur Özdemir justifie ce licenciement en déclarant : « Je peux comprendre ce licenciement : en Belgique, les mentalités ne sont probablement pas prêtes à accepter le foulard des enseignantes« . Et le foulard des députées ?, taquine la journaliste. « C’est différent. Je suis élue du peuple et j’ai été choisie ainsi à ce poste« , conclut la députée bruxelloise.

(PARLEMENTO – INDEPENDENT NEWS AGENCY)

Written by Mehmet Koksal

30/08/2010 à 9:58

Publié dans Religions

32 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. De tout façon, elle est trop conne; juste une potiche, un peu comme Milquet…

    Grand Terrain de Nulle Part

    31/08/2010 at 12:52

  2. Les mots me manquent…

    J’espère que les pauvres gens (« pauvres », car j’ai du mal à leur accorder un quelconque crédit) qui ont eu le malheur de voter pour elles y réfléchiront à deux fois la prochaine fois.

    Elle est entre deux chaises : d’une part, les laïcards xénophobes qui lui reprochent de pratiquer sa foi (ce qui, en soi, n’a rien de délictuel dans une démocratie, fort heureusement) et d’autre part les autres foulardées qui ont voté « en soutien » pour cette pauvre Mahinur qui, je l’imagine, doit bien gagner sa vie maintenant, tout en « comprenant » que l’autre enseignante, elle, se retrouve sans rentrée d’argent au moins pour les nombreux mois à venir… Merci pour elle.

    Moralité pour celles (principalement) et ceux qui hésiteraient encore : votons intelligemment. Merci pour l’article, M. Köksal.

    Fucius

    31/08/2010 at 1:28

  3. Comme je vous comprends, Ficius

    Jusqu’à présent cette élue foulardée ne doit sa fulgurante ascension sociale qu’au fichu qu’elle porte sur la tête, souvenez vous : dans le but de ne pas heurter la sensibilité des électeurs «humanistes» dans certains ghettos pas très islamophiles de Bruxelles, les décideurs au sein de sa famille «humaniste» ont préféré dissimuler l’«identité» de leur rabatteuse foulardée, en procédant à un scandaleux recadrage de sa face sur les différents supports de campagne. Ce qui a provoqué un sursaut de solidarité dans les milieux musulmans (dans lequels ont trouve ses principaux électeurs pas encore très éveillés, faut le reconnaître), à tel point que ses solidaires frères et soeurs arabo-musulmans se sont donnés pour mission de faire circuler des sms appelant à «voter pour la sœur voilée», sans aucune autre précision. Quelle ingratitude, en retour !

    « Mahinur Özdemir explique qu’elle ne remet “pas en question les lois comme l’avortement ou l’euthanasie… » :

    La musulmane qui affiche son «identité» (comme dit l’élue foulardée CDH) en arborant la coiffe qui la met en valeur prétend adopter une attitude vestimentaire conforme à sa foi (le vêtement participe à la pratique de sa foi !), aux prescriptions coraniques, qui, loin de se réduire à ce tant contesté bout d’étoffe, consiste surtout à ne pas cautionner l’islamiquement incorrect, càd à dénoncer tout comportement conduisant au mal, à l’ilicite et à promouvoir le convenable, le halal et donc à ne jamais se lasser de «remettre en question» les dispositions législatives adoptées par nos mandataires publiques (surtout lorsqu’on se proclame imam (comme l’ex-député-imam turco-belge SP.A) ou qu’on affiche, par un particularisme religieux, son «identité» islamique) qui contreviennent aux principes islamiques. En fait, jusqu’à présent, dans l’exercice de son mondat, cette élue voilée ne nous a dévoilé qu’une identité tout aussi voilée avec laquelle elle est parvenu à merveilleusement tromper et abuser de la confiance que lui ont généreusement accordé ses naifs frères et soeurs. Quel preuve de mépris à l’égard de ses soeurs voilées et malmenées par l’attitude hypocrite et islamophobe notamment de sa famille « humaniste » ! Quel dégoût doit elle leur inspirer maintenant que Parlemento progressivement nous dévoile son vrai visage, sa véritable identité… pas très islamique !

    Rachid Z

    31/08/2010 at 4:58

  4. En ce qui me concerne je trouve ces propos (ceux de la députée) plein de bon sens et logiques. En ce qui concerne l’avortement, les positions en islam sont diverses et donc elle reste dans la ligne islamique. Plus étonnant son acceptation de l’euthanasie.
    Pour l’enseignante, et bien l’une n’est qu’une empoyée communale et l’autre est députée, on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre. La députée n’est pas assurée de garderde sa place, l’enseignante oui, l’une est plus ou moins libre l’autre est soumise à un réglement et le réglement vaut aussi pour les personnes d’origine étrangères

    salman

    31/08/2010 at 7:58

  5. d’ac avec salman. Reste que les prises de positions à travers tous des machos -espèce dite traditionnels- posent un problème de fond au monde entier.
    En Iran, sous le régime d’un Shah d’avant 1979 qualifié de dictature, il s’était établi bien plus de libertés du peuple qu’on en compte et juge sous les actuels ayatollahs et leurs Gardiens de la « R ». Vive la charia et les lapidations, jurent ainsi les nombreux machos barbus.
    En bon français « R » ça s’appelle régression sociale.
    Là-bas est-ce le sens du « progrès culturel »??

    Décryptage psychologique :
    dans l’inconscient-conscient de ceux exigeant de couvrir la chevelure de leur(s) femelle(s), ça tient essentiellement au désir de mieux les garder dans un état de soumission historique aux imams du sexe fort, ajouté à leur domination patriarchale issue de sociétés archaïques. Idem en Afrique avec les coutumes barbares de l’excision. Bravo les acquis de tradition?
    A quand une société matriarchale en islam? ;-)

    whafwhaf

    31/08/2010 at 10:04

  6. On badine pas avec la reliogion, je trouve que quand des gamines se lance aveuglement dans le sphère polituque elle ne fait que du tord a l’islam. C »est mieux pour elle de fairs ses vaiselles a la maison. La religion est trop sacré pour ètre mise en avant plan par des hypocrites des partis politques et des politcards Belge.

    SAMIHIM

    31/08/2010 at 11:30

  7. @ Salman : De quelles diverses positions faites vous allusion ?
    L’avortement, dans le monde islamique, n’est autorisée que dans un seul cas : lorsque la vie de la porteuse est en danger de mort. Même s’il est vrai, qu’exceptionnellement, un conclave de savants a autorisé une telle pratique lorsque les femmes musulmanes ont été violées par les milices serbes de Radovan K !
    Ne racontez donc pas n’importe quoi !

    Rachid Z

    31/08/2010 at 12:26

  8. Et bien, moi je trouve que ses propos sont mesurés, pondérés, et pas intégristes.
    Elle respecte les lois déjà votées par les précédents élus (qui représentaient aussi des citoyens, comme elle) et qu’elle ne veuille pas les élargir, c’est son droit. Moi qui suis laïc, je ne suis pas prêt à vouloir les élargir à tout pris non plus.
    Et que les belges ne soient pas prêts à accepter le voile? Et bien je la crois. Ca viendra, petit à petit, même s’il y aura sûrement encore beaucoup d’accrochages à ce sujet.

    Julien

    31/08/2010 at 12:28

  9. Salman : Peu importe ses opinions, qui conviennent d’être respectées. Le problème, c’est la stratégie politicienne : il est bon, pour « plaire » à l’électeur lambda non-musulman, de pointer du doigt les méchants intégristes ultra-minoritaires de ce pays, de parler de l’avortement et de dire que c’est bien (encore peut-on douter de sa sincérité, mais je n’irai pas plus loin, pour ne pas faire de procès d’intention) ou encore que l’euthanasie ne lui pose aucun problème. En revanche, saluer une victoire juridique qui a donné gain de cause à une enseignante de Charleroi qui, depuis, est constamment harcelée (la Ville de Charleroi crée un règlement pour régler « ce » problème en particulier, l’école ne lui communique pas les informations dont elle a besoin, etc.), ça, c’est bien trop difficile pour la petite Mahinur. En outre, poser le débat dans la sphère des « mentalités », c’est tout simplement stupide ! Si elles ne sont pas prêtes pour une enseignante, elles ne sont pas prêtes pour une élue ! Dès lors, il faut lui interdire de pouvoir le porter…. c’est tout ce qu’elle mérite.

    Julien : Bravo ! Des propos « mesurés, pondérés, et pas intégristes ». Vous correspondez précisément à sa stratégie. Sachez qu’il y a un entre-deux entre « mesuré » et « intégriste », qui correspond à ce que nous autres idiots appellerions la « normalité ». Il ne faut pas être mesuré pour ne pas être intégriste. Le fait qu’elle porte un foulard ou qu’elle soit musulmane ne fait pas d’elle une intégriste de facto ou potentielle. C’est d’ailleurs ce qu’elle ne comprend pas… Elle peut avoir des opinions et les clamer sans avoir peur des représailles d’une opinion publique biaisée et focalisée sur son bout de tissu.

    En outre, « laïc » n’est pas le contraire de « religieux », si je puis me permettre. Je suis musulman et laïque, et à ce titre, je défends les libertés individuelles dont se targue Madame Özdemir. Mais en l’occurrence, elle ne mérite pas de le porter, car elle semble faire bien peu de cas de cette liberté dès lors qu’elle n’est pas concernée, alors autant la mettre face à l’adversité, qu’elle comprenne un peu…

    Finalement, les Belges ne sont pas prêts à accepter le « voile », dites-vous ? Mais ces femmes qui portent le foulard sont belges, alors il serait déjà bon de ne pas poser les limites de la Belgitude à l’appartenance religieuse, car c’est la première étape du racisme ou de la xénophobie que de vouloir cliver les personnes en « vous » et « nous ». Par ailleurs, il y a des musulmans qui s’opposent au port du foulard dans la sphère administrative ainsi que des non-musulmans qui s’opposent à l’interdiction arbitraire et totalitaire. Donc le débat est pluriel, c’est pourquoi il est impossible de se préoccuper de ce à quoi les gens sont prêts ou non. Il existe des droits et des libertés fondamentales garanties (art. 19 de la Constitution, art. 9 de la Convention européenne des droits de l’Homme, jurisprudence belge de l’arrêt de 2 juillet 2009 dans le cas d’une enseignante anversoise à qui le Conseil d’État a donné raison, estimant que le port du foulard ne contrevient pas à la neutralité/laïcité de l’État), et si elles ne sont pas respectées, il faut y remédier car il y a discrimination. Je conclurai en vous posant une question (rhétorique) : dans les années 60, beaucoup d’Américains de couleur blanche n’étaient pas prêts à ce que la ségrégation dont étaient victimes les Afro-américains ne prenne fin. Fallait-il pour autant attendre que les mentalités changent pour affirmer et faire respecter le droit de ces gens ?

    Merci, et bonne journée à vous.

    Fucius

    31/08/2010 at 1:11

  10. Mais laissée Mahinur tranquille elle s’est enfin dévoilée !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    note de service : Ce commentaire attribué faussement à M. Salim Haouach a été posté sur Parlemento.com à partir de l’adresse IP 62.235.208.223 en date du 31/08/2010 à 16:57. Toutes les informations liées à l’identité de l’usurpateur d’identité ont été fournies à la personne lésée en vue de procéder à des poursuites judiciaires.

    Pas "Salim Haouach"

    31/08/2010 at 4:57

  11. |*| les voilées sont belges ? |*|
    ah oui, grâce à une simple étiquette dans des registres administratifs, sans preuve d’acceptation dans leur mental profond. Ce, par l’application de lois floues leur accordant la nationalité BE sans qu’il y eut un vrai examen de leurs motivations.
    Les commissions qui laissèrent souvent filer ces dossiers par complaisance idéologique n’observaient pas du tout l’esprit de nos lois, le fait fut dénoncé plusieurs fois , mais fréquemment couvert par du laxisme de camarades socialistes!

    Ce que je trouve grave dans les tournures de pensée d’intervenants, dont Rachid:
    |*| AVORTEMENT : Même s’il est vrai, qu’exceptionnellement, un conclave de savants a autorisé une telle pratique lorsque les femmes musulmanes ont été violées par les milices serbes de Radovan K ! |*|

    1° les violeurs et leurs chefs étaient des types abjects , c’est une évidence!
    2° mais faudrait réfléchir les gars : vos savants (en quoi?) étaient mus par des pensées telles: elles ont été violées par des serbes, ces affreux non-musulmans. On ne va surtout pas les obliger à vivre les conséquences de telles infamies!
    Voici ce qui motivait d’abord le mental de vos savants. L’être innocent sacrifié dans l’opération n’avait lui pourtant commis aucune faute!
    Iriez-vous me dire que dans l’islam le viol n’existe pas?
    Allez vite vous faire pardonner vos mensonges et hypocrisies ailleurs qu’ici!

    Vieux socialo repenti

    31/08/2010 at 8:43

  12. Je félicite la personne qui a usurpé mon nom pour poster son commentaire débile : l’orthographe de mon nom est parfaite.
    Par contre c’est « laissez » et pas « laissée ».
    Bref, je ne suis pas l’auteur de ce post, et prie Mehmet de faire la correction.
    Salim

    Salim HAOUACH

    31/08/2010 at 10:49

  13. Il est facile de critiquer une personne sur son apparence , mais il est encore plus ridicule que celui qui n’aboie que pour faire du bruit !!! Voilé ou pas , chaque personne à des convictions et défend des valeurs qui lui sont chère…
    Avant de critiquer une personne, essayer d’abord se savoir ce qu’elle a pu accomplir pendant son mandat, et le résultat est la malgré de nombreuses critiques et attaques madame Ozdemir à toujours fait son travail et à participer activement à l’amélioration de la structure de la commune de Schaerbeek. Elle a été élue par des personnes qui ont vue qu’elle travaillais et qui ont crue en elle , contrairement à d’autres personnalité pseudo politique que l’on ne voit que le jour des élections pour gonfler le nombre de siège…. CFR Partie Socialiste … et dans la merde monumentale dans laquelle il nous a mis actuellement. Alors pour les chiens qui aboient ( aheum du qui se disent critiquer), au lieu de perdre du temps avec un bout de tissue , il serait plus que préférable de se soucier du sort de notre PAYS ….

    Pour conclure , j’aimerai faire une petite remarque à M. Koksal. Depuis quand devient on journaliste en un faisant du copier coller d’un article de presse , en modifiant le fond et la forme et avancer cela comme une critique politique? journalistique ? ou bien personnel?? Bref , Monsieur Koksal, malgré votre  » BONNE VOLONTÉ » , n’oubliez pas que vous faites aussi sujet de polémique au sein d’une certaine communauté ….donc critiqué ce qui est critiquable et celui qui l’aie mais ne blâmer pas une personne ou un travail qui est fait avec ferveur.

    K D R

    01/09/2010 at 12:14

  14. Si c’est une question de couvrir les cheveux, on peut tres bien porter des perruques comme les femmes juives orthodoxes

    gultan

    01/09/2010 at 5:01

  15. Au socialo-converti (à quoi ?) :

    1) Vous entamez votre billet par « les voilées », et vous espérez sincèrement vous octroyer un quelconque crédit alors que vous réduisez des êtres humains et des têtes pensantes au foulard qu’elles portent sur la tête ? Personnellement, je trouve cela grave (comme quoi, vous n’êtes pas le seul à vous offusquer des commentaires d’autrui). Traitez les personnes qui se diffèrent de vous en tant qu’humains, et respectez-les, ensuite vous pourrez donner la leçon.

    2) Est belge quiconque est né dans ce pays et se reconnaît dans les valeurs normatives qui régissent notre vie en société. Par exemple, si un individu venait à dire « la Belgique, c’est de la merde, moi je me sens pas belge », il conviendrait de lui recommander logiquement de vivre dans le pays où il se sent « chez lui ». Tant que ce n’est pas le cas, vous n’avez pas à imposer un examen de conscience et de « mentalité » pour juger qui est belge et qui ne l’est pas. D’ailleurs, tenir de tels propos contrevient à notre ordonnancement juridique et fait donc de vous un Belge qui ne peut se reconnaître dans nos valeurs communes qui sont inscrites dans des textes qu’il suffit de respecter. Sinon, n’hésitez pas à évoquer les lois floues en question… car elles ne sont floues que pour les illettrés.

    Pour l’avortement, il s’agit d’une question personnelle, inutile d’en faire un débat idéologique. Il existe des musulmans qui reconnaissent tout à fait son applicabilité en cas de viol (fût-il le fait d’un musulman), d’autres non. Dans l’absolu, si une femme veut avorter, elle parvient à ses fins, donc tenir ce débat ici juste pour parler « d’islam » alors que ce n’est pas le sujet (lisez bien le titre !), c’est ridicule. Et non, le viol n’existe pas en islam – ni dans le judaïsme ou le christianisme. Mais le viol est, parfois le fait d’individus de ces communautés ou d’athées. Cela n’en fait pas une pratique cultuelle, j’espère que vous comprenez la nuance.

    Fucius

    01/09/2010 at 12:27

  16. À K D R :

    Il est, en effet, facile de critiquer une personne sur son apparence. Vous remarquerez, toutefois, que ce n’est pas le cas, ni de l’article, ni des commentaires qui ont suivi (malgré quelques perles). Ce que l’on critique ici, et je parle en mon nom, ce sont les propos de Mahinur Özdemir. Vous conviendrez que cet exercice est beaucoup plus difficile, car contrairement à l’apparence, il faut que la « connerie » soit débitée par l’intéressée avant que l’on ne puisse la critiquer. En l’occurrence, connerie il y a, donc critique s’ensuit.

    Vous avez raison sur un point fondamental : Mahinur est une personne comme une autre, et son foulard n’y change rien. La preuve : l’indifférence complaisante que lui inspire l’enseignante carolorégienne est exécrable, et ne se distingue en rien de l’attitude d’autres politiques tout aussi individualistes dans leur démarche stratégique et politicienne. Mahinur n’a aucune gêne à parler de ces vilains musulmans intégristes, mais soutenir une décision du droit (la décision de la cour d’appel donnant gain de cause à l’enseignante au mois, l’hiver dernier) conforme à la Constitution (art. 19) qu’elle a juré d’observer, ça… elle n’y arrive pas ! Pire, elle comprend que les mentalités ne soient pas prêtes. Dans ce cas, je suis navré, mais rien n’explique que les mentalités soient prêtes sous prétexte qu’une infime partie de la population a voté pour elle (et ce, dans bien des cas, justement parce qu’elle portait un foulard).

    Nul ne remet en cause son travail à Schaerbeek. Le problème, ce sont ces réactions ponctuelles odieuses dont elle se rend coupable, à mon sens, depuis qu’elle élue à Bruxelles (et que son salaire est fort généreux, pendant que d’autres sont licenciées). Car vous comprendrez, je suppose, que l’on ne peut pas « comprendre » la discrimination, quand bien même les mentalités ne seraient pas prêtes. Et depuis juin 2009, je n’ai pas l’impression que la vie se soit améliorée dans notre région bruxelloise…

    Pour conclure à mon tour : la démarche de M. Köksal est la même que celle de la plupart des journalistes, à savoir le fait de reprendre des informations diffusées dans d’autres médias. Ce n’est peut-être pas professionnel – et je ne pense pas que Mehmet Köksal soit toujours très exhaustif dans ses informations, comme n’importe quel autre journaliste – mais ça reste une pratique journalistique comme une autre. Quant à votre petite pique sur la « certaine communauté » (turque) qui n’apprécie pas M. Köksal, elle relève du compliment plutôt que de l’injure, croyez-moi !

    Fucius

    01/09/2010 at 12:39

  17. Au delà du rectificatif ortho-graphique sur le commentaire jugé débile par le véritable, l’unique Salim Haouach, membre du CA et fidèle du président du MRAX (assoc. de lutte contre les divers phénomènes à caractère raciste) et actif au sein l’ABPM (assoc. belge des professionnels musulmans), les parlementistes auraient nettement mieux apprécié connaître le point de vue, certainement pas débile, de ce professionnel musulman sur les propos scandaleux tenus par l’élue musulmane et foulardée du « Centre Démocrate Humaniste » concernant le licenciement (à caractère islamophobe) de l’enseignante (càd la professionnelle musulmane) voilée.

    Rachid Z

    01/09/2010 at 2:19

  18. Ce que je trouve risible parmi ce cirque relatif au port du voile (ce signal ou indice CLAIR d’affirmation ethnico-religieuse pour la personne qui le porte), ça tient dans les distinctions subtiles qu’on y voit aujourd’hui, eh oui camarades du vendredi.

    Observez la rue : voile en noir – en brun – en bleu – en blanc – bariolé , simi-voile etc.
    Normal cette variété ? Ben oui, c’est une touche de couleur qui contraste avec la morosité ,voire la rigidité du mec qui est assis en face d’elle ou qui marche deux mètres devant elle (quand il se promène en jellabah)?
    WIKIendit : Djellaba (جلابة) (Moroccan Arabic, also known as Darija (الدارجة)) (also djellabah, galabiya, jellāb(a))[1] is a traditional long, loose-fitting outer robe with full sleeves worn in the Maghreb region of North Africa and in Arabic-speaking countries along the Mediterranean.
    Ou réside cependant la subtilité ? Dans l’appartenance qu’elle révèle.

    *** Mahinur Özdemir – jeune émancipée, mais fille d’islam turc – est bariolée,
    comme la plupart de ses congénères qui ne vont pas encore nu-tête.

    ** Les jeunes (et belles maghrébines) opteront pour le voile blanc : obligation familiale à le porter, mais avec désapprobation subliminale par celle qui en est affublée.

    * Les autres (arabes et maghrébines) optant pour le noir-brun-bleu : signe fort d’une appartenance plus ou moins identitaire et/ou de la rigidité à laquelle elle(s) acceptent de s’y conformer.

    Filles sans voile (néanmoins musulmanes, ici c’est leur droit) : père de famille intégré, père généralement plus ouvert aux autres cultures, père qui accepte de pratiquer sa foi en reconnaissant que les immigrés ont changé de lieu et d’époque.

    Evidemment, un occidental ne peut voir que tout faux, hien camarades?

    whafwhaf

    01/09/2010 at 5:41

  19. À whafwhaf :

    J’ignore s’il eût été possible volontairement d’établir un cliché à ce point biaisé et stéréotypé. Bravo, vous venez d’accomplir un exploit stylistique !

    Oyez, oyez, ignares : une femme qui porte le foulard répond de facto au schéma selon lequel sa famille est composée de barbares sociopathes incapables de vivre en leur temps (m’aurait-elles menti ?!) tandis qu’une femme qui ne le porte est un modèle d’intégrité au sein d’une famille d’entités célestes emplies de bonté. Comme quoi, on a des crétins chez les foulardées, mais aussi chez les autres. En ce sens, je vous remercie pour votre contribution ô combien édifiante !

    Fucius

    01/09/2010 at 9:04

  20. Comme je ne suis pas spécialement de ce qu’a pu faire cette demoiselle à Schaerbeek, j’aurais aimé que vous m’expliquiez ce qu’elle a fait de bien ? Merci.

    Nico

    02/09/2010 at 12:29

  21. Oh zut,
    Comme je ne suis pas spécialement au courant de ce qu’a pu faire cette demoiselle à Schaerbeek, j’aurais aimé que vous m’expliquiez ce qu’elle a fait de si bien ? Merci.

    Anonyme

    02/09/2010 at 12:30

  22. […] de l’EMB), Mohamed Fathallah (membre de l’EMB et animateur sur Radio Almanar), Mahinur Özdemir (CDH) accompagné de son frère, Hamza Fassi-Fihri (CDH), Salah Echallaoui (inspecteur de religion […]

  23. A part les machines à laver ce mec connait queudalle, et manger avec sa pote Mahinur
    c’est la même bande.
    Preuve ils ont été mangé à l’ambassade des USA ensemble.

    Abbé Busoni

    05/09/2010 at 7:03

  24. Rectificatif c’est que dalle.

    Abbé Busoni

    05/09/2010 at 7:06

  25. mais quelle kahba (p…) celle-là! Désolée les mots me manquent…

    Si comme le pensent les gens, le cerveau de la femme voilée est compressée à cause de son voile, et bien je suis sûre maintenant que celui de cette machin turc c’est sûrement dilaté à telle point que le CDH doit lui souffler ce qu’elle doit dire.

    Rachid Z: sache que un grand nombre de filles qui se font avorter en Belgique est voilée. Comme celles qui s’offrent une nouvelle virginité, comme celles qui se prostituent,… Et dans les pays arabes, alors là, le nombre d’avortements à vue une hausse fulgurante ces 2 dernières années.

    SVP, j’appelle aux non musulmans, NE CONFONDEZ PAS ARABES ET MUSULMANS. Tous les arabes (et c’est de plus en plus le cas) ne sont pas musulmans. Un musulman non pratiquant ça n’existe pas. UN ISLAM LAIQUE ça n’existe pas. C’est l’un ou l’autre. Un musulman pratiquant vit avec les accomodations qu’il faut faire par rapport à notre lieu de vie, tout en respectant les règles et valeurs morales que nous défendons. Comme chacun défend son droit à être homo, travesti, transexuel, bête, stupide,…

    C’est bizarre wafwaf: c’est pas ce que tu dis quand tu pars en vacance dans leur bled te taper de beaux bazanés????

    Pour conclure concrnant cette déPUTÉE, c’est qu’une vendue qui est d’accord pour porter son voile (ça fait bien au CDH pour l’image auprès des voilées!) en échange d’un siège au cabinet…Elle a changé les choses pour qui????Elle a apporté quoi de neuf à la politique belge en matière d’immigration,…? Elle a défendu qui??

    mumu

    14/09/2010 at 2:06

  26. « … un grand nombre de filles qui se font avorter en Belgique est voilée. Comme celles qui s’offrent une nouvelle virginité, comme celles qui se prostituent,… Et dans les pays arabes, alors là, le nombre d’avortements à vue une hausse fulgurante ces 2 dernières années. » :

    Je n’accorde pas plus d’importance à une femme parce qu’elle porte un voile et je n’ignore pas ces tristes réalités qui se perpétuent dans les milieux se réclamant pourtant de l’islam. Depuis que j’existe, j’ai toujours connu, que ce soit durant le mois saint du Ramadan ou non, dans ce qu’on appelle le Dar el islam, la dictature, la corruption, la prostitution, la pédophilie, la criminalité …
    Chez nous en Belgique «démocratique», je n’ignore pas non plus ces réalités, je sais que de nombreuses musulmanes voilées ou non s’adonnent à des pratiques anti-islamiques, en s‘offrant «une nouvelle virginité » (opération de chirurgie esthétique permettant de se refaire l’hymen) sur le compte de la collectivité, afin de tromper le prétendant (musulman) en lui faisant croire à son état de vierge. En tant que Belge, je dénonce bien évidemment l’utilisation malsaine de cet argent public destiné à permettre aux femmes désireuses de fonder, sur le mensonge, un ménage. C’est la promotion du mal qu’il y lieu de condamner et c’est l’éducation qu’il faut favoriser, laissez moi vous transmettre cette autre réalité : à Bruxelles, parmi les 25-40 ans, d’après le dernier décompte, on compte sur une population d’environs un million d’individus, 13% d’illettrés, en majorité des personnes issues de l’immigration et surtout des femmes. N’est-ce pas alarmant ?

    Rachid Z

    14/09/2010 at 3:54

  27. Monsieur R.Z. nous dit
    # à Bruxelles, parmi les 25-40 ans,.. on compte 13% d’illettrés, en majorité des personnes issues de l’immigration et surtout des femmes. N’est-ce pas alarmant ?

    D’évidence OUI. S’il n’y avait des cours d’alphabétisation et nos Ecoles de devoirs pour enfants (filles et garçons) et adultes!, à quel avenir ceux-ci seraient-ils livrés?

    Monsieur R.Z. accrédite ainsi la triste double thèse
    1) que les femmes d’islam sont confinées dans l’inculture par leur père ou leur époux (sauf celles ayant la chance de fréquenter les collèges et universités dans leur pays). Ecoles de la libération créées dans le passé par des cultures occidentales!
    A votre avis rien de singulier dans ceci?
    2) qu’il s’agit bien de réfugié(e)s PUREMENT ECONOMIQUES. Car s’ils/si elles avaient réellement fuit leur pays pour des raisons d’activisme politique, les mêmes nommé(e)s seraient sûrement bardé(e)s de quelques diplômes. Cette culture les ayant indistinctement rendus dangereux pour le régime en place dans leur pays.
    Heureux que nous comptions ici en Occident quelques-unes de ces personnes intellectualisées. Elles s’active ici, mais sous les menaces de fatwas et menaces de morts.. coercision exercées par des islamistes. Je vous cite des noms?

    Monsieur R.Z. nous dit aussi :
    # de nombreuses musulmanes voilées ou non s’adonnent… s‘offrant «une nouvelle virginité”… , afin de tromper le prétendant (musulman) en lui faisant croire à son état de vierge.
    1) Soyons cléments et tolérants à leur égard, et CLAIRVOYANTS , cher R.Z.
    – Peut-être ces filles émancipées (sic) avait-elles lu les « Contes des 1001 nuits » ou trouvé en brocante un exemplaire du « Kama-soutra » (imprimé au Pakistan) au lieu de s’en tenir aux seules lectures du Coran? Ceci excluant les 13% d’illetré(e)s.
    – Peut-être avaient-elles succombé au jeu d’un séducteur (MUSULMAN) qui abusa de la crédulité amoureuse d’une pucelle jusqu’à la déflorer, puis s’enfuir lâchement ailleurs? Tandis que cette « dévergondée » abandonnée par LUI devait se refaire la sainte virginité en question, sous peine de finir sa vie (lapidée comme dans l’Iran postKhomeiny?).
    2) Peut-être que vos doctes lecteurs du Coran sont tellement machos qu’ils préfèrent se confiner dans leurs textes en ignorant TOTALEMENT ces traits d’une psychologie propre au sein du genre féminin, différente des conceptions que vous protégez?
    Mâle dans la position du dominant animal, envers une forme d’esclave qui ne peut surtout hurler son désespoir d’un manque d’écoute et de compréhension.

    Moralement et réalistement, Monsieur R.Z.:
    – pour corrompre il faut un corrupteur qui entraine l’apparition de corrompus.
    – comment font les mâles musulmans devant attendre le mariage pour soulager leurs pulsions de vie et exercer leur libido ? Devinons ensemble.

    Florence Itou

    14/09/2010 at 9:13

  28. Oui, il est clair, madame Florence itou, que les jeunes, au Maroc par exemple, surtout les futures jeunes mamans qui seront chargées de l‘éducation des enfants quel que soit le sexe, continuent à être privés des bases essentielles de l’éducation, ce qui est pourtant contraire aux enseignements de leur foi. Il serait, j’en conviens plus qu’urgent de repenser l’éducation notamment sexuelles afin de lutter contre l’ignorance, les préjugés et les aberrations visant à marginaliser les femmes.

    Pour ce qui est des écoles de devoirs ou les boites d’alphabétisation comme la médiocre Lire et Écrire, je n’en pense bien évidemment rien de bien, elles servent juste à développer des plans foireux n’ayant rien à voir avec l’apprentissage du français et à caser les serviteurs des partis dits «progressistes» ou «humanistes», c’est du bidon, c’est-ce qu’on appelle des officines, comme certaines asbl cultuelle, au service de l’électoralisme politique. Toute la politique d’enseignement en Communauté française doit être également radicalement repensée, nos enseignants, partisans du moindre effort sont devenus des gardiens d’usines à cancres. Et pour vous faire une idée de la politique désastreuse d’alphabétisation en Communauté française, je vous suggère, à propos du rôle et pratiques malsaines du président Alain Leduc (PS) au sein de Lire et Écrire de tenter de retrouver l’excellent travail d’investigation diffuser sur le site Le Pan, qui malheureusement n’existe plus.

    Rachid Z

    15/09/2010 at 11:18

  29. Permettez-moi d’émettre encore cette petite précision Florence Itou, le Coran plus que dans n’importe qu’elles autres saintes écritures, traite très largement de la sexualité, des relations sexuelles entre l’homme et la femme (plus permissives encore que ce que nous enseignent la Bible et la Torah), saviez-vous, par exemple, qu’à l’exception de la sodomie, toutes les libertés sexuelles sont permises en islam et même lors des menstruations, s’il n’est pas permis par voie vaginale de pénétrer (pour dire clairement les choses) le corps (impur) de la femme, il n’est pas pour autant interdit de jouir, en toute halalité, de son corps. La femme et l’homme musulmans n’ont donc pas nécessairement besoin de s’inspirer du Kama Soutra ou de NewLook pour s’épanouir sexuellement, ils sont, notamment en sens, islamiquement éduqués à surtout ne pas se priver de jouir des bonnes choses de l’existence, ce don divin.

    Comme je vous le disais, ce n’est donc pas l’islam qui est responsable de l’absence de formation notamment à l’éducation sexuelle, c’est plutôt les politiques en matière d’enseignement, ici comme ailleurs (en pays musulmans), qui semblent destinées à maintenir les jeunesses dans l’ignorance en veillant à s’abstenir de convenablement former ces citoyens, ces parents (responsables) de demain.

    Rachid Z

    15/09/2010 at 12:54

  30. Où sont passés les commentaires antérieurs, relatifs au m^me sujet?
    Un prestidigitateur ou informaticien ou imamam serait-il venu les effacer?

    whafwhaf

    15/09/2010 at 2:35

  31. Tiens, voilà les commentaires réapparus avec ma courte interrogation précédente.
    Un cliquet et chouette. Curieux ces mystères de l’informatique. Bon, passons.

    D’évidence, Rachid Z vous portez un masque à deux faces. Initialement (ce 14 sept 3:54 pm) vous maudissiez les filles musulmanes qui auraient péché avant mariage, haro sur ces pauvres pécheresses, ces « damnées ». Puis ce 15 sept 12:54 pm – galipettes – vous voici en train d’éclairer nos lanternes sur les permissivités du Coran (oui, je sais « au sein des couples légitimés aux yeux de la religion », allez-vous nous rétorquer). Le livre sacré éduque les masses à diverses formes de gentilles gaudrioles et grivoiseries variées ; il « suggère » de les suivre plus ou moins librement.
    Ah ce Coran paradoxal. Comment les adeptes de ces saintes écritures se sont-ils alors conduits au fil des siècles, en une soumission absolue ou au gré de petites déviances pour confirmer la nature biologique de nos êtres (sans être pervers en ceci)?

    L’après Mai’68 du prophète vert Cohn-Bendit (encore un juif tordu!) aidé de hippies et autres dégénérés, n’a conduit la société qu’à une aimable perversité physique de formes invoquées par le Coran (mais hors légitimité).
    La frontière reste mince entre permis et interdits. Partout dans ce monde des terrestres. Ainsi, pourquoi faut-il admettre la polygamie dans l’islam (ou dans cette idiote « secte » américaine appelée L’église de J-C et des saints des derniers jours)?
    Au fond, pourquoi pas la polyandrie comme nous le lisions dernièrement sur ce blog?

    Je vous rejoins toutefois en partie, Rachid, quant à votre opinion accusatrice sur l’enseignement (sept 15, 11:18 am) en l’occurence : « nos enseignants, partisans du moindre effort sont devenus des gardiens d’usines à cancres. »
    Mais ce faisant vous occulter la responsabilité fondamentale des familles. Si celles-ci sont incapables, pourquoi vos minarets d’éclairage des fidèles n’ont-ils pas anticipé et circonvenu ce vaste problème? Il y a pourtant (eh oui!) une septantaine de mosquées dans Bruxelles et 43 mosquées reconnues en Wallonie!!
    Maudissez alors au passage des imams et des politiciens (DiRupo, Arena, Dupont, et la clique à Moureaux, la girouette Onkelinx en tête). Eux tous ont laissé se dégrader nos enseignement de la Communauté française (ceux de l’enseignement libre gardant un niveau relatif de qualité incomparable par rapport à l’Officiel). Emettez aussi une fatwa à l’encontre des syndicats (principalement SETCA ou xxx, cette branche FGTB militarisant les fonctionnaires de l’enseignement officiel).
    Tous des marchands de promesse non tenues, parce qu’irréalistes!

    whafwhaf

    15/09/2010 at 3:18

  32. Les mosquées à Bruxelles (reconnues ou pas) sont en grande partie souillées par l’omniprésence du politique mais le croyant qui fréquente ces lieux n’est pas tenu de singer l’imam dans ses vices, il doit veiller à dénoncer ces attitudes pas très orthodoxes des responsables des mosquées, qui sont essentiellement destinées à librement adorer le Créateur, elles se doivent aussi de grandement participer à émanciper les croyants dans la voie de la paix, dans la voix de l’islam, donc. Elles se doivent surtout lorsqu’elles sont reconnues et donc entretenues par les contribuables belges de ne pas servir d’officines de propagande nationaliste pour le compte du régime turc ou marocain. C’est loin d’être le cas, je vous l’accorde.

    Rachid Z

    16/09/2010 at 3:54


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :