Parlemento.com

L'agence de presse des minorités

Les salaires des lobbyistes, des élus et des eurocrates

with 2 comments

Ellwood & Atfield, une société de recrutement de cadres d’entreprise, vient de publier un nouveau rapport (20 pages) intitulé Brussels Remuneration Report 2010/11 sur les salaires et les avantages des lobbyistes, des élus et des eurocrates qui travaillent pour (ou gravitent autour des) les institutions européennes basées à Bruxelles. En plus des rémunérations classiques en vigueur dans le secteur privé, la publication détaille notamment le salaire du Président de la Commission européenne (24,874 euros + 15 % d’allocation de résidence), le salaire net d’un député européen (5,963,33 euros) ainsi que les avantages complémentaires… tout en les comparant à ceux en vigueur pour les top-managers de sociétés privées de lobbying européen.

Le résumé du rapport en 5 points :


  • Les entreprises de communication et les sociétés commerciales offrent les emplois les mieux rémunérés dans le monde la gouvernance bureaucratique européenne
  • Au sein des sociétés, les employés en charge de la gestion publique sont mieux payés que leurs collègues en charge de la communication
  • Les « eurocrates » sont bien payés (pension généreuse et faible imposition à 8 % contre 57,3 % pour un employé belge normal) mais beaucoup préfèrent partir pour le secteur privé
  • Les travailleurs des organisations non gouvernementales (ONG) sont les moins bien payés même lorsqu’ils travaillent pour des organisations largement soutenues par les fonds publics européens
  • Les taxes sont élevés pour beaucoup de salariés en Belgique mais avoir le statut d’expat ou être indépendant peut alléger considérablement la facture.

Lobbyistes mieux payés que les eurocrates

Le rapport précise aussi que la rémunération classique des lobbyistes européens varie entre 200 et plus de 500 euros par heure et que ces tarifs sont restés relativement stables ces dernières années malgré un marché devenu plus compétitif. A noter aussi que les lobbyistes qui cherchent à influencer les décideurs européens (élus, fonctionnaires, experts) sont généralement mieux payés que les eurocrates qu’ils côtoient.

(PARLEMENTO – INDEPENDENT NEWS AGENCY)

Written by Mehmet Koksal

20/09/2010 à 12:47

Publié dans Elections

Tagged with

2 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Haha! Les pôvres qui peinent tant à construire une vision de l’Europe (vue de l’esprit) et l’innombrable smala des courtisans et fonctionnaires dont ils s’entourent nous coûtent ainsi (bon an mal an) alentours de 42.000 à 50.000 €/tête ? Multipliés par environ 730 MEP (à 27 Etats). Pour eux et leurs « assistants parlementaires », plus 25.000 fonctionnaires et 10.000 lobbyists…. Et ils pleurent, disant qu’ils ne sont pas assez nombreux, or qu’ils fabriquent des montagnes de papier (recyclé?), des mètres-carrés de locaux à chauffer et entretenir, des transports qui polluent, des micros qui chauffent pour ne pas dire beaucoup dedans? La réalité vous étonne donc tellement?

    Pourquoi tant de nos élus adorent-ils aller faire carrière quelques années (cible = 5 ans, pour pensions ultérieures) dans ces sphères européennes et internationales? Indifféremment ils y vont, tant élus de nos gauches PS – Vertes – Oranges (Gilles de Binche), et autant des bleus (de toi et de moi) et même des bruns (pas de peau).
    Haha! Tout ça entourés de 3.000 journalistes – correspondants – photographes – et publicistes de la COMM! Puis ils singent en prescrivant la Journée sans voitures (d’une industrie automobile qu’ils contribuent à faire fabriquer en Asie et à l’Est).

    Bon, autre part il y en a d’aussi nombreux: en Iran ils sont bourrés de pseudo-aayatolahs et d’une Milice des Fous d’Allah (faut mettre les points sur les « i »).
    Pendant ce temps-là , découragés par de rouges syndicats bourrés de militants à la vue courte ou carrément aveuglés, nos industries productrices ont foutu le camp vers là où les gens travaillent encore.
    Etonnant que tout ça? Des décennies d’une démocratie de dévergondage peuplent nos pays d’un taux de fonctionnaires par mètre-carré qui ne trouve son pendant que dans toutes les bureaucraties du monde (seule la Lune semble encore échapper à ce genre de phénomène). Pendant ce temps-là, les mêmes cassent du sucre sur les quelques déviants de nos églises. Où reste le sens de l’innovation et de la créativité dans ce monde de politicards finasseurs. Les mêmes usant à répétition du slogan éculé de la proximité de l’Union et de ses citoyens. Rappel : on a les politiciens que l’on mérite. A quand des commissions paritaires citoyens-élus-syndicats pour ramener ces abuseurs de la naïveté publique à de meilleur sentiments qui leur ferait mériter le titre de « citoyen d’Europe prospère », au lieu de celui d’Europe « sociale »?

    Vieux socialo repenti

    20/09/2010 at 10:29

  2. De quoi se plaint-on ici ? http://www.pereubu.be/
    Le satirique UBU-PAN commente les exploits de l’enflé Mijnheer Dehaene : soit cumul brut 492.000/an en conseils d’administration + plus des stock options Dexia + ses grosses pensions d’Etat comme ministre-député-bourgmestre (etc.) tout ça par attachement aux valeurs de la démocratie chrétienne et au football.
    Quand bien même ce serait taxé à 49,99999% , le solde lui laisse de l’espace pour s’enfler à la Stella et se goinfrer de pâtisseries flamandes de Vilvoorde « waar braaf franskillon niet thuis zijn »..
    @Vieux socialo : Criez pas car il s’en trouve bien d’autres au PS. Vous les avez reniés à raison. Dans la plus grande discrétion ceux-là se font les poches publiques. Faudrait pas que le volume de leurs comptes nets alarme « lî p’tit ôvrî d’Lîdge ». Ni celui du Hainaut (mais là ils ont déjà le cumulard public/privé qu’est Elio, ce pôvre bourgmestre empêché), avec un certain Donfut de Framerie dont je me rappelle la manière dont il syphonnait les bénéfices annuels des intercommunales avec ses énergétiques factures de consultance, lui + son fiston déjà casé.
    Pour Bruxelles, si quelqu’un de non perverti voulait se donner la peine de quantifier le cher Philippe Mohumet Momo, ça nous éclairerait pas mal. Et le grand Charles.
    Paraît qu’au MR wallon il y en a aussi un très « Pire-que-moi tu fais pas mieux ».
    Ceci ne sacrifiant pas la Flandres où la richesse moyenne par tête doit aider ///

    whafwhaf

    20/09/2010 at 4:15


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :