Parlemento.com

L'agence de presse des minorités

441 millions d'euros (+11%) vers le pays d'origine

with 8 comments

Selon la dernière étude (13/12/2010) d’Eurostat (la direction générale de la Commission européenne chargée de l’information statistique), les travailleurs migrants en Belgique ont transféré un total de 441 millions d’euros en 2009 vers leurs pays d’origine. Alors que la tendance européenne des montants transférés affiche, à cause de la crise, un net recul de 7 % (passant de 32,6 milliards d’euros en 2008 à 30,6 milliards d’euros en 2009 dans l’Europe des 27), les transferts depuis la Belgique sont en progression de 11 % pour 2009 (par rapport à 2008).

« Les envois de fonds des travailleurs expatriés ont été les plus importants en 2009 en Espagne (7,1 mrds d’euros soit 22% du total des envois de fonds de l’UE27), en Italie (6,8 mrds soit 21%), en Allemagne (3,0 mrds soit 9%), en France (2,8 mrds soit 9%) et aux Pays-Bas (1,5 mrd soit 5%)« , indique le document d’Eurostat.

Written by Mehmet Koksal

13/12/2010 à 6:22

Publié dans Elections

8 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Autant d’argent qui dès lors ne participe pas à l’économie du pays…

    Ø

    13/12/2010 at 10:58

  2. Conséquences du mythe du retour..

    On les fait travailler comme des damnés, pour leur faire construire une petite villa dont ils ne profitent au mieux qu’un mois par an… Avec un petit bonus.. l’espoir d’avoir l’immense privilège d’être enterré dans leurs pays d’origine !!!

    Qui donc osera leur dire la vérité ?? En tout cas pas les autorités des pays d’origine…

    Fayssal

    14/12/2010 at 9:29

  3. vous auriez pu aussi calculer ce que les immigres de ce pays ont rapporter
    faut pas oubliez que nous les immigres travaillons et payiont l’impot en Belgique
    « en tous cas ceux qui peuvent envoyé de l argent dans leur pays d origine
    ce n est pas le chomeur qui peut se le permettre
    auriez vous l amabilité de faire ce calcul
    merci

    dereli nurettin

    14/12/2010 at 8:28

  4. http://puzzledelintegration.blogspirit.com/archive/2009/10/23/l-une-des-innombrables-pieces-du-puzzle-de-l-integration.html
    « Une des multiples pièces du puzzle de l’intégration » Extrait : « Les arbitrages d’allocations de ressources financières de nombreuses familles de l’immigration récente sont souvent loin de prendre en considération les besoins minimaux que requiert l’éducation d’un enfant, lorsqu’il est destiné à évoluer dans notre société. Il y a deux raisons à cela : d’une part, les différences profondes qui existent entre la culture française et celle d’une majorité des migrants récents, et d’autre part, la volonté des adultes de consacrer l’argent qu’ils épargnent à d’autres postes de dépenses, et notamment au maintien d’un lien prégnant avec leur pays d’origine. »

    Francis Grunchard

    15/12/2010 at 5:59

  5. @ dereli :
    tant que vous y êtes, outre votre slogan de « nous travaillons et payons quelques impôts »,
    peut-être auriez-vous dû mentionner le montant des sommes VOUS allouées …
    sous forme de contributions sociales ç tous ceux d’entre VOUS qui vivent sur le dos de la COMMUNAUTE (via chômages, aides de nos CPAS, des logements sociaux attribués avec un appui des gauches fort racoleuses, des aides et subsides innombrables tombés du ciel – souvent attribués de manière indue – venant en sus de paquets de revenus procurés par du travail au noir?

    Au bilan , vos arguments s’en trouveraient invalidés, dereli dénudé !

    marollien de souche

    19/12/2010 at 12:24

  6. Eh bien, voilà au moins qui compense la faiblesse des budgets d’aide au développement, et qui permettra à des gens de vivre bien dans leur pays et non d’être obligé de se déraciner en fantasmant sur le mirage européen.

    Laurent

    20/12/2010 at 5:58

  7. Dans cet article je retirerais le mot  » travailleur », je dirais donc tout simplement  » migrants » car en lisant les statistiques du chômage à Bruxelles , là où les migrants sont les plus nombreux et aussi toutes ces discriminaions à l’embauche dont ils se disent victimes, je me dis qu’il ‘y a pas que des travailleurs parmi ces migrants clients de Western Union.

    pistache

    22/12/2010 at 5:12

  8. Western Union? N’est-ce pas une banque spécialisée dans les « transferts de capitaux »?
    Au moins, sieur ou Madame Pistache, voici une activité à l »exportation » qui mêle indifféremment les aides au développement et même certains blanchiments d’un argent pas toujours gagné proprement (car argent collecté par des traites de ça et de ça). Fermons donc les yeux sur cette forme illégale de discrimination: celle du vrai travail et du travail « à façon ». ? :<)

    El Doudou

    06/01/2011 at 9:11


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :